Critique : Mortal Kombat X

Poster du jeu vidéo Mortal Kombat X édité par Warner Bros. Interactive Entertainment et développé par NetherRealm Studios
Une histoire de Kombat… sans saveur

Fiche

Titre :
Mortal Kombat X
Éditeur :Warner Bros. Interactive Entertainment
Développeur :NetherRealm Studios
Plate-forme :PC, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360, Xbox OneDate de sortie :14 / 04 / 2015
Genre :CombatTesté sur :PC
Image du jeu vidéo Mortal Kombat X édité par Warner Bros. Interactive Entertainment et développé par NetherRealm Studios

« Tu veux recharger ton portable ? N’hésite pas. » Ah ce Raiden, toujours prêt à servir.

Critique

Le dernier Mortal Kombat que j’ai touché, si on excepte Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous, remonte au quatrième opus sorti sur la Nintendo 64. Depuis, nada. Pourtant, j’étais un gros fan de la saga, au point de la préférer à Street Fighter. Bref, pour ce mois de mai 2015, il est temps de revenir à mes premiers amours.

En lançant le jeu, je suis agréablement surpris par les graphismes. Déjà, le menu est sobre, mais beau. Je trouve facilement mes marques, et sans me prendre la tête, je fonce sur le mode Histoire. S’ensuit une cinématique permettant de prendre le train (ou plutôt, l’avion) en marche et découvrir pas mal de surprises (Liu Kang et Kung Lao sont morts !!! Bordel, c’était deux de mes personnages préférés avec Goro). Tout commence avec une phase QTE. Alors là, franchement, faut m’expliquer l’intérêt du truc… Car pour le fun, j’ai fait exprès de mourir et résultat ? Ça ne change que dalle à l’issue. On se retrouve systématiquement à faire le même combat. Naruto reste le king dans ce domaine.

Gameplay et graphisme au top

La prise en main est aisée, même si les combats demandent beaucoup de jugeote et de stratégie : bourriner comme une malade sans rythme n’apporte rien. Je retrouve le style de mon Mortal Kombat, mais l’aspect balai au cul en moins (sauf sur certaines Fatality 😛 ). Graphiquement, c’est très joli, les personnages sont joliment relookés avec des textures de peau assez agréables et de nombreux effets (sang, sueur, …). Je ne sais pas si c’est le plus beau jeu de combat, mais il doit être dans le haut du panier sans soucis. Par contre, niveau combattants, je suis vachement déçu de voir que les quatre nouveaux humains (les héritiers) ont un look franchement pitoyable. Heureusement qu’ils sont sympas à jouer. Paradoxalement, du côté des monstres, c’est la classe, surtout D’Vorah. J’adore sa façon de parler à la troisième personne : « Celle-ci doit machin truc. ».

Une histoire sans haine, ni violence

Pour le mode Histoire, sa présence est vraiment agréable, même si pour une question de logique, les Fatality ne peuvent pas y être sorti… C’est chiant, ça ! Par contre, même si elle est présente (et ça, c’est à souligner pour un jeu de combat), il faut reconnaître que l’intrigue est franchement faiblarde. Il y avait les moyens pour faire beaucoup mieux. Si les personnages au look pourri en sortent grandis grâce à leur background, c’était obligé de faire une simple recherche d’amulette ? De plus, le côté gore de la saga a complètement disparu. Tous les Kombattants survivent à leur combat (d’accord, tous sauf un). Ce qui donne un côté bizarre. On est en pleine guerre, mais personne ne tue personne sauf les figurants. Mais ça ne compte pas, vu que c’est de la chair à canon. La cerise sur le gâteau : le big boss a vraiment un look de merde ! Franchement, j’ai dû me retenir de rire. Au moins, les cinématiques sont correctement ficelées.

Après avoir bouclé le mode Histoire, deuxième étape ? Les Fatality. Je me suis éclaté à prendre les personnages et à balancer les Fatality (je suis retombé direct en enfance, où je passais des heures et des heures à les sortir, surtout qu’ils n’étaient pas évidents). Et là, il y a une vraie évolution par rapport aux premiers épisodes, c’est ingénieux, gore et furieusement drôle. Il n’y a pas à dire, certaines Fatality sont totalement loufoques. Je vais quand même t’avouer que je ne les ai pas tous faites. Au bout d’un moment, j’en ai eu marre et je suis allé sur YouTube 😳 . Aussi, le mode jouable à deux où il faut tester notre force est jouissif, un passage gadget, mais indispensable.

Par Christophe Menat, le , en direct depuis le Nether.

Image du jeu vidéo Mortal Kombat X édité par Warner Bros. Interactive Entertainment et développé par NetherRealm Studios

La nouvelle technique de self-defense pour les demoiselles. Ça commence à devenir n’importe quoi.

Conclusion

Pour mon premier retour chez Mortal Kombat depuis le 4, je me suis régalé avec un gameplay bien ficelé, des jolis graphismes et des Fatality vraiment inspirés. Par contre, si la présence du mode Histoire est un plus, le scénario de celui-ci est clairement à revoir. Dommage, surtout après Injustice.

+

  • Beau
  • Fatality complètement tarées
  • Présence du mode histoire…

  • … mais scénario à revoir
7/10
Poster du jeu vidéo Mortal Kombat X édité par Warner Bros. Interactive Entertainment et développé par NetherRealm Studios

Poster de Mortal Kombat X

Advertisements
A propos de l'auteur : (2715 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Martine Pompon

    Mortal Kombat X est sans doute le meilleur jeu de combat que j’ai pu découvrir sur
    PS4. Cette licence possède un côté rétro que j’aime bien et le gameplay est
    très fluide.