Critique : Marvel’s Daredevil – Saison 1

The Marvel Knight

Fiche

Intégré au Marvel Cinematic Universe
Titre:
Marvel’s Daredevil
Créateurs: Drew Goddard, Steven S. DeKnight
Acteurs: Charlie Cox, Vincent D’Onofrio, Elden Henson, Rosario Dawson, Deborah Ann Woll, Ayelet Zurer, Bob Gunton, Toby Leonard Moore, Vondie Curtis-Hall
Titre original:Saison:1
Pays:États-UnisNombre d’épisodes:13
Genre:Action, Drame, Science fiction, ThrillerFormat:50/60 mn
Diffusion d’origine:10 / 04 / 2015Chaîne:Netflix

Aveugle depuis l’enfance, mais doté de sens incroyablement développés, Matt combat l’injustice le jour en tant qu’avocat et la nuit en surveillant les rue de Hell’s Kitchen, à New York, dans le costume du super-héros Daredevil.

Le démon d’Hell’s Kitchen.

Critique

Et le rêve prend vie… Fantasme absolu de votre serviteur Marvelll, une adaptation fidèle de Daredevil a enfin vu le jour. Le chevalier Marvel débarque sur nos écrans et y fait une entrée fracassante jusqu’à pousser le genre super-héroïque dans une série télévisée à un niveau jamais vu. Du genre à côtoyer sans peur, les mastodontes Game of Thrones et True Detective. C’est l’histoire d’un homme sans peur nommé Matt Murdock.

Depuis ma première lecture, je voue une passion sans faille pour le diable de Hell’s Kitchen. Évidemment, je fus l’un des plus grands déçus de l’adaptation ratée avec Ben Affleck. J’ai longtemps prié pour que la Fox rende les droits du personnage à Marvel, même si un réalisateur estimé comme Joe Carnahan (Le Territoire des loups) avait une idée bandante : faire un film se déroulant dans les 70’s. Non, je voulais que Marvel reprenne le personnage et lui donne l’adaptation qu’il mérite. Malgré tout, je ne m’attendais pas à ce que la boite à idées (surnom de Marvel) le fasse jusqu’au bout. Jusqu’à respecter l’univers très sombre des arcs de Frank Miller et Brian Michael Bendis. Après tout, Marvel, c’est Disney. C’est un monde de Bisounours où des mecs à super-pouvoirs se tapent dessus tout en balançant des punchlines. Attention, je ne dis pas que je n’aime pas ça 😉 , mais voilà, l’idée qu’on se faisait d’un Marvel.

Il est venu le temps des chevaliers Marvel

Puis la série Daredevil est arrivée. N’espérez pas un prolongement de l’univers Avengers/Gardiens de la Galaxie dans la petite lucarne. Les Agents du SHIELD sont déjà là pour ça. Non, chez Daredevil, on pénètre dans la cuisine de l’enfer. Un monde adulte. Un monde violent. Un monde où les bad guys ne se baladent pas dans des costumes verts flashy (Loki, ne le prends pas personnellement). Non, chez Daredevil, ça sent la rouille. Ça sent la sueur. Ça sent le sang. Ça sent la… rue. On est chez les Marvel Knights. Ces super-héros de la rue qui luttent contre des malfrats terrifiants, car ils n’ont rien à envier aux plus grands criminels de notre monde (psychopathes, pédophiles, parrains du crime). Non, Daredevil ne pète pas la gueule à tous ses ennemis en rigolant. Le démon rouge prend autant de coups qu’il en donne. Voir l’évolution de son corps au fil des épisodes est la preuve d’un réalisme voulu… Et de cette violence.

Chaque combat qui passe affaiblit le corps de Matt.

Oui, Daredevil est violent. Ce n’est pas un super-héros pour les enfants. C’est un super-héros pour les adultes. S’il fallait classifier la série en terme d’interdiction aux moins de quelque chose. Je dirais entre moins de 12 et moins de 16. Le sang abonde les rues d’Hell’s Kitchen. Dès le premier épisode, dès les premières minutes, on sent qu’on n’est pas là pour rigoler. Du grand art.

Le fossoyeur d’Arrow est venu d’Hell’s Kitchen

Je m’arrête un petit moment pour ce qu’on pourrait juger comme un petit troll, mais je crois être objectif. Matt Murdock enterre Oliver Queen. Mais, comment pouvoir revenir sur Arrow après avoir vu Daredevil ? Si on pouvait louer la volonté d’Arrow de proposer un spectacle mature, Daredevil le supplante dans tous les domaines et n’hérite d’aucuns des défauts des aventures de l’archer vert. Pas d’épisodes bouche-trous. Pas d’intrigue mielleuse. Pas de personnages secondaires ridicules. Pas de violence édulcorée. Pas d’acteurs au jeu fluctuant. On n’est pas dans une série pour les ados, là. On colle de très près le Batman de Nolan. À la différence près que les chorégraphies de Daredevil sont bien plus funs (même si dans l’ensemble, c’est beaucoup moins spectaculaire, différence de format oblige) et surtout que la violence n’est pas limitée pas les lois du business (il est impensable de sortir une œuvre comme Batman au cinéma en écopant d’une interdiction aux moins de 12 ans).

Netflix et Marvel proposent 13 treize épisodes d’à peu moins d’une heure (ça varie entre 50 et 60 minutes) qui, mis bout à bout, donne un gigantesque film de treize heures. Il faut dire qu’il n’y a aucune volonté de vouloir donner envie de voir l’épisode suivant avec un cliffhanger parfois tiré par les cheveux. Non, tout se suit avec un rythme régulier. Parfois, celui-ci accélère, parfois, il ralentit, mais toujours, il avance. Jamais il ne recule (l’un des plus grands défauts des séries « de 24 épisodes »). Personnellement, j’ai tout regardé à la suite en deux jours en mode no life. J’ai commencé le vendredi en rentrant du boulot et j’ai fini le samedi soir à minuit (pile, comme un signe). De toute façon, j’avais déjà prévenu tout mon entourage que ce week-end-là, je n’étais pas disponible et, après coup, j’ai bien fait. Pour l’anecdote, on m’a demandé pourquoi. J’ai juste répondu « série Marvel ». Et on ne m’en pas demandé plus, juste « OK ». Je ne sais pas ce que ça veut dire 😛 .

Il y a beaucoup de choses épatantes avec Daredevil. Tout d’abord, les chorégraphies des combats. Bon, je regrette que dans les premiers épisodes, on voit beaucoup trop que les coups ne sont pas portés. Mais, on a du mal à le reprocher quand on voit l’ambition. Dans le deuxième épisode, on a carrément une séquence inspirée du combat culte d’Old Boy, mais avec une réalisation virtuose. Le genre de séquence qu’on imagine bien au cinéma, mais pas sur la petite lucarne. De toute façon, plus les épisodes passent, plus les combats s’améliorent. Au point qu’on trépigne d’impatience à l’idée d’assister à la prochaine bagarre de Matt. Bref, on sent la touche Steven S. DeKnight (ce n’est pas le mec de Spartacus pour rien).

Des combats superbement chorégraphiés.

Pour la réalisation, rien d’étonnant pour une série Netflix. C’est la ligue des champions de la télévision. Le simple bémol que j’adresserais concerne les fonds dégueulasses pour l’extérieur durant les passages en voiture. Figure de proue de cette réalisation, le générique d’ouverture. Une merveille rappelant celui de la série Hannibal. À chaque épisode, je le laissais alors que normalement, je zappe toujours ces génériques.

Et on n’est pas encore arrivé au meilleur du show : le casting et le scénario. Les deux sont étroitement liés donc j’ai voulu en parler en même temps. Les différents personnages de la série Marvel, même les personnages secondaires, ont tous fait l’objet d’un certain soin à l’écriture. Chacun a des objectifs clairement définis et apporte à l’édifice.

Ben Who ? Charlie Cox EST Daredevil

Le choix de Charlie Cox pour Matthew Murdock sonne comme une évidence au visionnage. Il est parfait. Il apporte cette dualité à son personnage. Daredevil est un super-héros ambigu, car il a ses démons. Sans cesse, il s’interroge sur les limites à ne pas franchir. Faut-il les franchir pour sauver son entourage ? Ou, au contraire, s’en préserver pour devenir un symbole ? Autant de questions passionnantes qui soulignent une vraie volonté de réflexion (à l’inverse justement d’Arrow qui les bâcle ou qui se cantonne à un niveau cours d’ouverture à la philosophie au collège). L’autre trait intéressant de Matt Murdock concerne son handicap (un super-héros aveugle, c’est juste du génie, merci Stan Lee) et la nature de ses pouvoirs. Mon dieu, j’ai frissonné lors de l’évocation du « monde en feu ». Pour représenter ses pouvoirs, l’équipe de la série a préféré faire simple. Un flou autour de l’écran puis le son qui se focalise sur un bruit pour montrer la concentration de Matt Murdock. Il y a une réelle volonté de positionner des enjeux terre-à-terre. Les pouvoirs ne font plus l’œuvre, mais n’en sont qu’un artifice.

Comme on dit, la qualité d’un héros se mesure à celle de son ennemi. Avec Wilson Fisk, Daredevil a un ennemi à sa hauteur. J’étais vraiment emballé par le choix de Vincent D’Onofrio, surtout en me rappelant sa prestation hallucinée en tant que Baleine dans le Full Metal Jacket de Stanley Kubrick. Du haut de ses 1m 93, Vincent D’Onofrio campe un Wilson Fisk inespéré. Il est sans doute le méchant le plus fascinant de toutes les œuvres Marvel sorties jusqu’ici (cinéma et télévision confondus). Car pas question d’en faire un vilain purement maléfique. Non, Wilson Fisk a un rêve : celui de sauver Hell’s Kicthen. Seulement, les moyens pour y parvenir ne sont pas celui d’un saint. Quand on se rappelle de la prestation de Michael Clarke Duncan pour le film de Mark Steven Johnson et qu’on voit celle de Vincent D’Onofrio. Il y a un monde en feu et en sang qui les sépare. C’est tout simplement le Caïd des comics qui prend vie. Un Caïd humain, mais psychopathe. Un monstre fascinant au niveau d’Hannibal Lecter.

Celui dont on ne doit pas prononcer le nom.

Les personnages secondaires comme Elden Henson (Foggy, très drôle), Rosario Dawson (Claire, attachante), Deborah Ann Woll (Karen, belle et courageuse), Ayelet Zurer (Vanessa, l’amour dans ce qu’il a de plus fascinant), Bob Gunton (Leland, drôle dans un registre noir), Toby Leonard Moore (Wesley, la loyauté dans ce qu’elle a de plus fascinant) et Vondie Curtis-Hall (Ben, le journalisme à toute épreuve) sont tous des réussites. Pas une fausse note. Pas une seule ! Un casting rêvé. Avec eux, je rajouterais aussi Scott Glenn alias Stick, apparition merveilleuse, mais malheureusement fugace, pour l’un des meilleurs épisodes de la saison et John Patrick Hayden alias Battlin’ Jack Murdock, le père de notre héros, pour une séquence frisson.

Non seulement, la série offre des réflexions sur le bien et le mal, mais elle apporte aussi des moments émouvants. J’ai dû lâcher des larmes quatre ou cinq fois sur toute la saison. Après, je ne sais pas si c’est le fait que je sois un gros fan de Daredevil ou si c’est parce que c’est vraiment émouvant, mais ça m’a touché. Le spectacle propose aussi quelques notes d’humour avec la bande Matt/Foggy/Karen, mais ce n’est pas de l’humour « Marvel ». Ce sont juste des gouttes d’eaux dans un sombre et ténébreux océan.

La déception du costume rouge

Bon là, faut vraiment que je m’arrête, car ça commence à devenir un pavé. En même temps, ce n’est plus la raison qui parle, mais le cœur. J’en profite donc pour achever cette critique en pointant une déception, ma seule sur toute la saison, ce qui est presque miraculeux vu mon niveau d’exigence : le costume final. Non franchement, je n’en raffole pas. J’aurais préféré un costume collant à la Spider-Man donc proche de celui du comic (ne me parlez pas du costume SM de Ben Affleck, vraiment d’un mauvais goût). En fait, ce que je reproche à ce costume, c’est qu’il ressemble un peu trop à celui de Batman dans l’idée (combat urbain). Même s’il est plus réussi que ce dernier (parce que franchement, l’immonde truc en plastique qui sert de masque à Bruce…). Dans le style, même si c’est un peu tôt pour juger, le costume de Batman pour Batman v Superman est vraiment magnifique. Aussi, je déteste les sourcils en accent circonflexe du masque de DD. C’est dommage parce que le costume noir est vraiment merveilleux. Espérons qu’ils vont l’améliorer. Après tout, on peut espérer à une version bêta (surtout que ça colle avec l’intrigue).

Pour information, Daredevil ne va pas s’arrêter là. On parle déjà d’une deuxième saison (hum, hum, avec un certaine grecque abordée brièvement lors d’une discussion entre Matt et Foggy ?), mais surtout à la fin de l’année, on aura droit à la série Jessica Jones dont voici les premières images. Avant d’enchaîner avec Luke Cage puis Iron Fist et de boucler la boucle avec les Defenders, les Avengers du Marvel Knight (pour plus d’infos). Vivement, bordel. Vivement !

Par Christophe Menat, le , depuis Hell’s Kitchen.

Des personnages secondaires poussés.

Conclusion

Ma série la plus attendue de l’année et désormais, une de mes séries préférées tout genre confondu. Le Daredevil de Marvel/Netflix est l’adaptation rêvée de l’homme sans peur. Une œuvre mature qui tord le cou aux préjugés, Marvel/Disney = aventures pour gamins, et qui lance une nouvelle ère : celle des chevaliers Marvel.

+

  • Casting merveilleux
  • Chorégraphies épatantes
  • Écriture impeccable
  • Réalisation inspirée avec des moments de haute volée
  • Générique d’ouverture
  • Spectacle adulte

  • Costume final
10/10

Poster de Daredevil

Advertisements
A propos de l'auteur : (2771 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • On sent que vous avez été accroché à 100% à cette série, pourtant l’instant j’ai 2 épisodes, j’ai trouvé cela bien, mais je reste sur ma faim, j’attends de voir le reste pour finir mon opinion sur cette série.

    Trop de comparaison avec Arrow, on n’est pas dans le même registre de héros.

    • Ah ben si, on est exactement dans le même registre de héros, ce sont deux vigilantes masqués qui cherchent à protéger leurs villes. Ils ont le même genre de vilains : des vrais criminels. L’ambiance est sensiblement la même (dark street) et ils n’ont pas de pouvoirs spectaculaires. Là, franchement, je ne sais pas ce qu’il te faut de plus.

      • Arrow n’a pas de pouvoirs du tout, il a eu une enfance heureuse, un fils de riche, playboy à la base, c’est sa mésaventure sur l’île qui le changea, il appris à tirer à l’arc pour survivre.
        Daredevil est élevé par son père seulement qui a du mal à joindre les deux bouts, pour la fierté de son fils il refusa de se coucher durant un combat, ce qui lui couta la vie, Matt dû se battre pour devenir Avocat.
        Etc.. il y a des différences, ce n’est juste 2 personnages qui protègent leurs villes face à des criminels classiques puis 2 maisons d’éditions différentes Marvel face à DC Comics, par la même vision.

        • Euh… Nan, mais si tu me sors ça, tous les super-héros sont différents. Chacun a ses propres origines (mais au final, le but est le même). Je ne dis pas que ce sont des copiés-collés (aucun intérêt), on parle de registre, là. Après, effectivement, le public diffère. La série Arrow a pour vocation d’être vu par des ados, celle de Daredevil par des adultes.

          Concernant l’habilité de Green Arrow avec l’arc, elle est quand même surhumaine :P, du coup, ça sonne pour moi comme un pouvoir, même si ça ne l’est pas vraiment.

          Par contre, je n’ai rien compris à la dernière phrase.

          • Alors Oeil de Faucon aussi a une super pouvoir, non c’est juste une habilitée extrême mais pas un pourvoir.
            Daredevil a son sens de radar, qui pour l’instant manque dans les 2 épisodes de la série, enfin j’attends un effet comme dans Le Procès de l’Incroyable Hulk, pas cet image à peine floue.
            Marvel a une vision plus « réelle » de ces personnages que DC Comics n’a pas dans les comics, dans les films ils n’ont pas créé ce fil conducteur entre eux comme Marvel, on voit qu’il y a des différences dans la façon d’aborder un personnage.
            Arrow pour les ados?? Je m’en vais dire ça à ma mère de 60 ans passé qui adore la série.
            Ce que je veux dire à la base, vous auriez pu faire votre critique sans vous servir de la comparaison de la série Arrow, je pense que l’on peut montrer la valeur de la série Daredevil sans la comparer à une autre série.

          • Pour Hawkeye, c’est pareil. C’est juste que les individus sont tellement over the top qu’il est difficile de les voir autrement que des super-héros. Mais non, ce sont bien des humains (et je suis d’accord avec toi sur ce point). Des hommes parmi des dieux.

            Pour Daredevil, son sens radar a été réactualisé et plutôt joliment. Par contre, pas question d’en abuser, car il y a une volonté de vouloir inscrire la série dans un cadre réaliste (ou du moins, le plus possible). Pas de délire visuelle donc, je le regrette aussi, mais finalement, c’est mieux comme ça.

            Pour le fil conducteur, je veux bien. Mais, dans toute la première saison de Daredevil, les références au MCU se compte des doigts de la main. On peut très bien voir la série Daredevil, sans avoir vu un Marvel de sa vie. Du coup, ton argument ne fonctionne pas, sans oublier que The CW essaie de faire pareil avec Arrow, Flash, Atom et Supergirl. De plus, je ne vois pas que ça vient faire dans l’histoire.

            Pour Arrow, il y a un côté Soap Opera qui plait justement à ce genre de public, donc je ne suis pas vraiment étonné (j’adorais ça dans Smallville quand j’étais ado, avant d’avoir des envies de meurtre après la 365ème rupture entre Clark et Lana). C’est même ce côté qui me rebute dans Arrow (la love story entre Oliver et Felicity, ça commence à devenir très lourd…). Toutefois, c’est cool de dire que sa mère de 60 ans kiffe les aventures d’Oliver Queen 😀

            Sinon, je comprends ta remarque, mais je trouve que tu exagères un peu. J’en parle pendant 5 lignes alors que ma critique en fait 120 sans compter la conclusion. Et en plus, toutes les personnes avec qui j’ai parlé de Daredevil et qui regarde aussi Arrow m’ont fait la comparaison. Donc j’imagine que c’est la remarque négative que je fais de la série de The CW qui t’a heurté. Je comprends parfaitement, ça me fait pareil aussi quand on parle en mal des films/séries que j’apprécie, mais n’oublie pas, ça reste un avis totalement subjectif. Je n’ai aucune volonté d’imposer mon point de vue, juste de l’exposer et argumenter.

          • Guest

            Longue vive à la série Daredevil.

          • Best

            Arrow est clairement un série pour Ados dans les mêmes veine que Smailville/Flash, avec un coté dark, les dialogues nian nian, la mise en scene « qui fait cool » mais mal foutu,les romances, le coté un peu » surjoué « sont la preuve.

            DC a la même vision que Marvel tout deux veulent profité du succés du chevalier noir de Nolan, misant sur le réalisme et un coté sombre, c’est ce que fait « DC » pour Arrow mais très partiellement, pour des raisons de public, alors que Marvel/netflix le fait complétement en allant encore plus loin faisant du sang, et de la violence.

            Les deux sont parfaitement comparable. le fait que DD a des pouvoir, l’autre a des compétences surhumaines, (aucun humains peut faire comme Arrow) ça change rien.

          • D’ailleurs, ça me fait toujours marrer, ce côté surjoué. Je me demande tout le temps si c’est voulu ou si c’est les acteurs qui sont mauvais. Le plus insupportable reste leur manie à t’expliquer toutes les cinq minutes qu’il se passe à l’écran. Ne savent-ils pas que ça fait beaucoup plus cool de ne rien dire et de ne pas prendre le public pour un con.

          • Best

            Oui c’est insuportable sans oublié quand ils répètent tout le temps la même choses « limite c’est bon on a compris ». les mini intrigues insupportables, c’est trop lisse, les romances, un coté feux de l’amour que aimeraient beaucoup du 3 éme age, autant que les ados, qui sont aussi attiré par ça….. la réalisation en elle même tend vers une serie banal, pour prépubère. pourtant les flash back, l’intrigue globale est interessante.

            Jm’attendais à un Smallville, pour Arrow, un espoir de trouver un coté « TDK » un coté realiste, mature. Ce n’est pas le cas et j’ai oublié que si je regarde Smailville aujourd’hui je ne supporterai pas, ben là ça fait le même effet pour Arrow, c’est une serie depassé. D’ailleurs bien que j’aime beaucoup l’idée de faire un serie sur Gotham, avant Batman, et son univers, je sais que ça va être un Smallville.

            DD c’est un bouffé d’oxygène, transformé une BD, dans la réalité et sa complexité, toute en respectant son esprit et sa psychologie, je pense que c’est le meilleur moyens de faire du grand spectacle sur grand et petit écran. DD c’est le plus violent et le plus realiste des adaptations Marvel à ce jour.

            Par contre la BO je ne l’a trouve pas marquante pour l’instant pour DD.

          • Je l’ai bien aimé la BO dans le dernier épisode. Mais c’est vrai que ça manque d’envolées lyriques.

            Sinon même les flash-backs sont devenus inintéressants dans Arrow, les phases au Japon dans la troisième saison. Pfff, c’est lourd. On sent que les mecs n’ont plus d’idées et surexploitent le sujet.

          • Best

            Je suis pas encore au dernier mais C’est dommage une BO fait quand même le boulot, dommage qu’elle le fasse pas très bien, un Hens Zimmer, avec ce genre d’univers il aurait fait du lourd.

            Pour Arrow j’ai vu qu’une saison , mais c’était sur que les flashback vont finir par s’essouffler. Pourtant paradoxalement le personnage d’arrow en lui même est assez sombre et n’hésite pas une seconde a tué « les méchants » contrairement à un Batman ou DD. c’est dommage que il est si, anecdotique, et si lisse sur cette série. on exploite absolument pas le personnage il est trop superficiel, sa psychologie n’est pas vraiment profond, d’ailleurs tout à l’aire superficiel dans cette série. Avec Arrow Netflix, aurait fait quelque chose de bien plus travaillé, surtout qu l’univers DC est connu pour être plus sombre.

          • Rien à redire. C’est exactement le problème. Après, il ne faut pas oublier que chez Marvel, il y a le label MAX, et niveau « adulte », on ne fait pas mieux.

  • claireb

    Une superbe critique pour une série extraordinaire ! Elle figure d’ores et déjà dans mon top 10 des séries cultes ! Comme vous je me suis fait un weekend Daredevil et ce fut riche en émotions^^. Charlie Cox est absolument parfait en Matt Murdock ! On est vraiment loin (très loin) devant les reste des séries de super-héros (je regarde Agents Of Shield, Arrow et The Flash et je les aime beaucoup mais on est clairement pas au même niveau). Daredevil c’est du même acabit que Hannibal, True Detective ou Game of Thrones ! C’est noir, c’est violent, on aborde de vraies questions, la réalisation est sublime, les acteurs sont stupéfiants et les combats sont juste extra ! Du grand Art ! Mon seul regret (comme vous^^) : le costume final. Je suis pas fan du costume rouge. Le costume noir était parfait : menaçant, brut, les yeux cachés et beaucoup plus sexy^^. Enfin bon c’est pas bien grave !

    • Merci de ton avis (on se tutoie ici 🙂 ), surtout qu’on pense exactement la même chose et qu’on a les mêmes références (Hannibal, True Detective, Game of Thrones, des séries magistrales).

      Sinon, je viens de voir que tu as manqué la mini-série Agent Carter, je te la conseille vivement. C’est rafraîchissant.

      Pour le costume rouge, c’est vraiment dommage. J’avais sauté de mon fauteuil en voyant Matt de dos, le masque à la main. Avant de me rasseoir en le voyant de face. J’ai même failli mettre 9/10 à la série à cause de ça. Mais bon, je me suis dit que ce n’est qu’un détail.

      • claireb

        ah ah, je suis d’accord avec toi pour le costume rouge, j’ai eu la même réaction ! De dos il faisait vraiment classe. Mais de face, hum… Mais on peut pas y faire grand chose (hélas). J’espère juste qu’ils vont un peu l’améliorer d’ici la prochaine apparition de Matt (même si le costume noir restera toujours mon favori).

        Sinon pour Agent Carter, je l’ai vu (un oubli de ma part, je pensais aux séries de super-héros en cours de diffusion). J’ai beaucoup aimé aussi. Mais c’était beaucoup trop court !! je t’avoue que j’ai été un peu déçue par la fin. Le dernier épisode est bien mais sans plus. Et puis j’aurais voulu en savoir plus sur la fondation du Shield. J’attends une éventuelle saison 2 (?).

        • Pour la fondation du SHIELD, les développeurs ont dit que ce sera pour plus tard, ils ont un plan qui se basent sur quatre à cinq saisons. Malheureusement, il semblerait que la mini-série n’est pas vraiment cartonné du coup, ABC hésite à la prolonger. J’espère que ça va se faire.

          Tout à fait d’accord pour le costume noir. La classe, mais le costume rouge traditionnel reste au dessus 😛

  • Kurt Bunker

    Superbe critique…

    En revanche pour les combat…(attention super bien foutue), ce n’est pas la meilleur.

    Dans les série, 2 sont vraiment de haute volée, Banshee (Whooaouhhhh), et Marco Polo.

    Mais oui elle mérite d’aller dans le top ^^.

    • Je suis curieux de savoir qui est le meilleur pour les combats ? Je cherche, je cherche, mais je ne vois pas.

      Banshee, faut vraiment que je m’y mette, tout le monde me parle de cette série. Elle est dans ma short-list, mais je n’ai pas le temps de m’y mettre ! Snif, tellement de trucs à finir avant. Pour Marco Polo, je suis surpris, les retours que j’ai eu ne sont pas géniaux.

      • Kurt Bunker

        Pour Marco Polo, J’ai eu un peux de mal au premier (voir second mais ca aller), mais après j’ai finis conquis par l’univers, les décors(monstre),les costumes, les perso…c’est fucking combat…bref superbe.

        Ensuite pour les scènes de combat filmer…si ta vu c’est deux la…oeup franchement…tu peux que halluciner pour c’est deux série(surtout que Banshee grimpe saisons aprés saisons…).

        Ensuite attention ca reste d’une GRANDE qualité, est clairement elle fait partie du top 3 dans ce genre la, mais le mini reproche que je lui ferait, ces que c’est souvent sombre(dans le noir avec un costume noir…pas facile), et pourtant j’ai vu d’une qualité TOP.

        Bref une superbe série.

        • Ah, ah, c’est normal que tu ne vois pas Daredevil, il ne veut pas être vu 😉

          D’ailleurs, ça me fait penser à une excellente blague sur Daredevil :

          « En exclusivité, voici la première image du prochain FPS basée sur la licence Daredevil ! »

          • Kurt Bunker

            XD
            Mais moi je veux le voir le bougre ^^.

          • Kurt Bunker

            Pour te donner un exemple d’un combat de « Banshee »(de la première saison…et par la suite ca prend des proportion EPIC):

            Est pas dans le noir xd.

            https://www.youtube.com/watch?v=jqRPaucl8r4

            Le Gars qui est une star dans le milieux du free fight a violer une fille (et Hood n’est pas a proprement parler un shérif lol).

            GROS kiff cette série.

          • Je n’ai pas tout regardé pour éviter les spoilers (j’ai décidé de commencer la série, cet été), mais de ce que j’ai vu, ça a l’air excitant 😀

            Vivement que je la commence alors.

          • Kurt Bunker

            Oh oui mon gars…cette série et AWESOME,tellement bon

            Pourtant au départ, ouep ptite série B con con d’action(bien foutue cela dit), et petit a petit, tu te prend a aimée les perso (même les pourrie…Kai ^^), la série grimpe, grimpe, est devient autre chose, la réal prend aussi des allure cinématographique (a la saison 2 notamment), et les scène d’action sont plus millimétré que jamais, les acteur se donne a fond et devienne de mieux en mieux…bref maintenant c’est une de mes préférer.

            Est toi ta du bol…ta les 3 de sortie…(bon par contre du va souffrir comme nous pour la fin de la S3….XD).

          • Kurt Bunker

            Attention la vidéo est assez violente hein ^^.

      • Gokom

        J ‘ai vu qu’un episode,je jugerais plus tard.
        Mais je suis d accord je te conseille de comparer à Banshee niveau combat et ambiance sanglante, je n ‘ai cu aucune série atteindre le niveau de Banshee
        On verra ce que Daredevil me reserve 😉

    • Best

      En tout cas c’est le meilleur comparer au autres série de super héros, et même les films.

      • Kurt Bunker

        Ah oui….si sur ^^.

  • Mr_Mechant

    j’ai trouvé le costume noir à dégobiller !

    • Frank Miller doesn’t like it 😛

      • Mr_Mechant

        bah autant c’est intelligent pour l’infiltration, autant ça rend des scènes de combat illisibles.
        Et puis bon le masque ça fait un peu bas de laine, en plus d’indiquer aux ennemis sont seul point faible, sa cécité.

        • Perso, le costume noir ne m’a pas dérangé pendant les combats. Mais bon, après, ça peut se comprendre.

          Pour le masque, je ne suis pas sûr que ça indique que Daredevil soit aveugle. Après, ne nous sommes pas dans un monde de merveilles ? Du coup, faire la liaison entre masque opaque et aveugle, c’est aller un peu vite. Surtout que de base, on ne peut pas imaginer qu’un aveugle soit capable de telles prouesses. En plus d’un point de vue pratique, ça m’étonne que les cascadeurs se battent à l’aveugle (si c’est vraiment le cas, juste chapeau), donc ils doivent voir à travers le masque. Donc on peut supposer que le masque n’est opaque que d’un côté. A partir de là, ça me parait un peu trop facile de faire le raccourci. Evidemment, on le fait parce qu’on connait tellement Daredevil.

          Sinon, je ne suis pas sûr que sa cécité soit un point faible, vu qu’il la compense. Au contraire, ça induit ses ennemis en erreur. Evidemment, ceux qui le connaissent savent que pour le déstabiliser, il faut faire beaucoup de bruits (et encore, Matt arrive à le canaliser).

          • Mr_Mechant

            Y’a une grosse différence entre reproduire à l’aveugle une chorégraphie répétée 50 fois (minimum) et se battre réellement à l’aveugle. Et ça résout pas le problème du bas de laine… Limite je préfère Kenshi dans MK, là oui ça colle au monde de merveilles, on est dans l’improbable. Hormis le fait que DD ait gagné des pouvoirs grâce à des produits toxiques le reste se veut quand même plus réaliste que la concurrence.
            Pour moi ça changera pas, costume d’Affleck 4 life ! 😛

          • Le costume d’Affleck pose exactement le même problème vu que les yeux sont aussi masqués ;). Personnellement, je ne l’apprécie pas à cause de son côté trop SM.

            Après, le costume/pyjama n’est pas très élaboré, car il faut pouvoir imaginer que c’est un aveugle qui l’a pondu 😀

            Le vrai costume élaboré, c’est celui fabriqué par Melvin, sauf que celui-ci divise vraiment !

          • Mr_Mechant

            Sont pas masqués les yeux d’Affleck, c’est du verre noir comme sur des lunettes de soleil. Après pour le côté SM t’es quand même tordu, le SM c’est autre chose ! xD

            Je me demandais pourquoi il était pas rose à poids verts d’ailleurs ^^

            Ouais celui à la fin fait un peu frère débile de Flash. C’est surtout le masque qui déconne avec les deux petites cornes toutes fines. Le seul avantage c’est que y’a plus de réflexions dessus et du coup l’action est plus lisible. Faudra juste qu’on voit pas trop sa tête quoi…

  • oberangeles

    bonsoir,
    je viens de finir la première saison en ayant avalé sur 2 jours les 13 épisodes.

    c’est incontastablement la meilleure série de super héros pour 3 raisons précises :
    1. c’est une production Netflix, comme tu l’as indiqué c’est le haut niveau
    2. 13 épisodes pour une chronolgie claire
    3. des personnages charismatiques, bien écrits et surtout bien joués

    dès les premiers épisodes le niveau de réalisation est de niveau cinéma, parfois meilleurs que certains blockbuster marvel, et c’est bien ça qui m’a dérangé à partir du 7é épisodes environ, peut être la volte des réalisateurs sur ce type de série, mais les plans séquences disparaissent, la réalisation astucieuce des premiers épisodes devient plus traditionnels, certains échanges entre les acteurs se « arrowisent », un peu mièvreux quoi; j’ai eu peur du soap.

    Je dirais que la série rentre dans le rang pour finalement raté selon moi l’épisode finale qui devait finir en apothéose sur l’affrontement de Fisk et Daredevil : le combat a perdu la violence électrique des premiers épisodes…dommage.

    ce qui m’amène à Fisk, V.Donofrio, qui est selon moi un bon acteur américain, un actor studio par définition, mais perso, je trouve son personnage sur joué, comme souvent d’ailleurs dans ses interprétations

    Rosario Dawson, aurait surement pu être mieux exploité au même titre que stick..qui reviendra à n’en pas douter pour la saison 2 avec un villains à la raz el ghul.

    Cox que je connaissais pas, est très bon, et campe un M.Murdock clairement plus crédible qu Affleck; par contre 1 an d’entrainement avec Stick puis seul pendant 20 ans pour atteindre ce niveau…mouais ils auraient pu creuser ce point la quand même, mais également la vison de l’environnement de Matt ; il court, grimpe et saute comme spiderman…

    oui c’est une série mature, à la réalisation impeccable mais inégale du fait de 6 premiers épisodes de très très haut niveau. Certains points auraient pu être creuser pour les crédibiliser encore plus. J’attends clairement la seconde saison.

    • Pour ma part, je n’ai pas trouvé que la série baissait en qualité au fur et à mesure des épisodes. C’est juste que les enjeux changent et les combats passent en retrait (Daredevil est bloqué par Fisk et ne peut plus trop agir), mais il reste quand même celui magistral contre Nobu.

      Sinon « certains échanges entre les acteurs se « arrowisent », un peu mièvreux quoi; j’ai eu peur du soap. », aaaaaaaaah ! Je n’ai pas trouvé, de quels échanges parles-tu ?

      Par contre, je ne serais pas d’accord pour la prestation de D’Onofrio, je l’ai trouvé bon, vraiment bon jusqu’au bout. Il arrive bien à externaliser sa rage dans les derniers épisodes alors qu’il se contenait jusque là. C’est un monstre, il ne faut pas l’oublier, même le doute est installé.

      Pour Rosario, à la base, le personnage n’est pas super intéressant. Ça ne m’étonne pas qu’elle passe à la trappe, pour commencer à instaurer la romance Matt/Karen. Je me demande même si d’avoir choisi un grand nom pour le rôle, ce n’était pas pour donner un coup de pouce au projet, pour gagner en crédibilité. Elle a été un des premiers noms annoncés. Pour Stick, je suis tout à fait d’accord. Le mec est vraiment trop stylé, donc un épisode, ça ne suffit pas. Grosses séquence émotion avec le bracelet.

      Ben, quand tu vois que le niveau qu’il atteint en s’entrainant pendant un an (il commence déjà à faire des saltos), on se dit qu’il n’avait plus vraiment besoin de Stick par la suite. Il s’entraine tout seul (dans la salle de boxe) et ça suffit pour atteindre un bon niveau (pas excellent, parce qu’il se fait pas mal latté quand même). Surtout qu’on se doute qu’il a déjà commencé à jouer au justicier depuis un bon moment. Quant à ses capacités, il n’y a rien d’extraordinaire (c’est impressionnant, mais pas surhumain), c’est du même niveau que les Yamakasi. Spider-Man va beaucoup plus loin que ça.

      • Oberangeles

        Je ne dis pas que le serie baisse en qualite, je dis simplement que le niveau de la realisation qui etait dantesque sur les 6 premiers episodes revient a une mise en scene plus traditionnel.

        Concernant les echanges mievreux, je cible les plusieurs discussions autour de la dissolution du groupe entre karen, matt et foggy,….encore une fois c est leger mais le fantome d arrow planait

        Et concernant donofrio, je maintien c est de l acting studio surjoué, il aggrave sa voix constemment parle a 2 a l heure, comme si en chaque tirade dependait sa vie… Chose quo m avait d ailleurs surpris est que Vanessa jouait exactement comme lui lorsqu ils ont les scene a deux…on appelle ca le mimetisme du jeu.

        Quoiqu il en soit une serie au topqui finalement peut qe faite poser la question de savoi si il ne vaut mieux pas adapter un comics en serie et finalement raconter un arc en profondeur ? Tant ils sont capable d y mettre les moyens…

        • Autant pour moi, j’ai lu trop vite. Et tu as raison, il est vrai qu’au niveau de la réalisation, ça se calme ensuite, par rapport au début. A moins que ce soit une question d’habitude après une phase « surprise ». Je vais examiner ça quand je vais me refaire la saison 😉

          Saleté de fantôme ! Je vais appeler SOS Fantômes.

          C’est sûr que quand on connait l’acteur, ça change tellement que ça paraît surjouer. Mais moi, ça ne me dérange pas, car c’est exactement comme ça que j’imaginais le Caïd. Un monolithe. Une masse qui bouge lentement et qui à chaque pas fait trembler la pièce. Un colosse, quoi ! Du coup, je trouve que le jeu lui va bien. Après pour Vanessa, je n’ai pas trop fait gaffe, mais c’est le principe d’une relation, on fait souvent du mimétisme. Je ne me comporte pas de la même manière avec tout le monde, je m’adapte à l’individu en face de moi. C’est une excellente réflexion que tu nous ponds là, 😛

          Exactement, après faut s’adapter aux super-héros en question. Il est évidemment impensable d’adapter Iron Man en série, rien que pour le coût des effets spéciaux. Encore moins les Avengers. Mais pour les séries Marvel Knight, c’est parfait.

  • oberangeles

    En ayant repris, vos commentaires, j’ajouterai :

    – les seuls Easter egg au MCU que j’ai remarqué sont les Unes du journal dans le bureau de Ben Ulrich, une sur la destruction de NY pendant le combat des avengers (que l’on revoir quand il rentre dans son appartement), et une 2e avec Hulk en photo.

    – les comparaisons avec d’autres séries se justifient étant donné qu on parle de personnage de comics

    – un point qui m’a dérangé également, c’est que matt maintiens qu’il n’a jamais tué personne, hors c’est bien lui qui tue nobu

    • Il y a aussi la référence à Carl ‘Crusher’ Creel, un des premiers ennemis des Agents du SHIELD. Mais après, c’est vrai qu’il n’y en a pas beaucoup. Une vraie volonté de démarquer les Marvel Knight du MCU.

      C’est vrai, j’ai tiqué sur ce point aussi. Après réflexion, ça se tient car c’est de la pure légitime défense (le mec est vraiment acculé et est sur le point d’y passer). Là, on parlait plus d’un vrai meurtre. Un truc voulu. Un truc avec préméditation. Un peu comme Karen. En plus, c’est un soldat de la Main, ça ne compte pas. C’est de la chair à canon 😛

  • J’ai enfin fini la série. C’est incroyable, un sans faute: une intrigue prenante, une atmosphère sombre, des combats impressionnants, AUCUNE FAUTES NIVEAU CASTING. Marvel avait frappré fort avec ses films, ils viennent de récidivé avec Daredevil. Pour le costume, je vais être indulgent, je pense que Marvel va relever les différent avis et nous en faire un mieux. Par contre, une toute petite deception: à chaque fois qu’on avait la skyline de New York, j’essayais de trouver la tour Avengers mais elle était inexistante… Bref, Marvel a mis la barre très haut, j’ai hate de voir ce que va donner Jessica Jones. Je me prends à rêver d’avoir une série sur le Punisher sur Netflix….

    • Ah, ah, la tour Avengers, ça aurait été cool de la voir, mais j’avoue que je n’ai pas fait gaffe, en plus, je ne sais pas où elle est précisément à New-York.

      Pour le Punisher, ce serait clairement un rêve et le héros idéal pour Marvel/Netflix. Je me demande même pourquoi ils ne l’ont pas déjà fait. Par contre, pour lui, vous me faites encore plus violent, s’il vous plait. Du gros dégueulasse comme dans le label MAX.

      • Best

        The Punisher au lieu de faire un film faut faire exactement comme DD, avec Marvel/Netflix , exactement la même démarche, même Deadpool ça pourrait le faire, surtout que DD the Punisher, et Deadpool c’est l’uns des plus violents dans l’univers Marvel. D’ailleurs un peu déçu qu’ils se concentrent sur des personnages pas vraiment connu pour faire un crossover, avec « the defenders. »

        • Déjà, Jessica Jones, pour avoir lu le comic Alias, ça ne paye pas de mine au premier abord, mais c’est vraiment excellent ! Et s’ils adaptent vraiment ce comic, on va se régaler.

          Pour Luke Cage, ça va de pair avec Jessica Jones et c’est un héros assez populaire car il est fun (j’aime beaucoup son humour et son caractère) et il est black ! Et ça, il n’y en a pas des masses chez Marvel.

          Pour Iron Fist, ça va de pair avec Luke Cage :P. Y a du vrai potentiel pour cette série. Et les quatre ont souvent des aventures ensemble dans les comics.

          Pour le Punisher, je me suis demandé pourquoi Marvel ne l’a pas fait alors qu’ils avaient récupérés les droits. Je me demande si ce n’est pas dû au fait que Frank Castle emploie des armes à feu. Du coup, mettre en scène des gunfights, c’est nettement plus compliqué que deux mecs qui se battent. Rien que pour les impacts des balles. Déjà que c’est dur au cinéma (John Wick est vraiment une des rares exceptions), alors en série… Dans Daredevil, les quelques gunfights ne sont pas vraiment mémorables.

  • IndieFear

    Ok. Wow. Daredevil. Je… 10/10. Bref, après avoir passé mon weekend à regarder cette série, je confirme cette critique. Du gros niveau de tous les côtés, des acteurs au top, une écriture vraiment travaillée, et de la violence, de la vraie, et surtout un héros, pas un superhéros.(Oui, le mec n’est pas invincible, pour une fois.) Et ça c’est cool !
    Bref, un des meilleurs vigilantes je crois <3

  • Mickael

    Je commence juste la série, mais suis-je le seul à trouver que la musique du générique ressemble à celle de Constantine ?

    • Etant sourd, je ne peux pas trop dire, je laisse à d’autres le soin de te répondre.

      • Mickael

        C’est dommage ça, parfois comme dans cette série, l’audio est vraiment agréable.

        • Ah ben ça :D, ma chance (si on peut dire ça), c’est d’être né sourd. Du coup, je ne ressens pas ce manque.

    • Kut Bunker

      J’ai pas trouver…ou alors très peux, Constantine a plus des refrain celtique!

      • Mickael

        C’est à prendre avec des pincettes, je ne suis pas du tout musicien. A part la flûte à bec du collège, jamais fait de musique.

        Je viens de réécouter, et les violons de DD me font toujours penser aux violons de Constantine. Le côté diable de la chose. Peut-être que l’instrument en lui même, peu importe les notes, exprime naturellement cette idée.

        Et les petites notes de piano? elles me font penser à celle de Fringe. Ca me fait penser à une petite mélodie innocente, contrastant au côté grave de l’underground de la ville.

  • zamoul

    Je viens de finir la saison (je l’ai commencé dimanche soir!!) et je n’ai pas été déçu!!!. J’avais tellement peur de me taper une énième séries de super-héros style arrow ou flash. Aucune histoire d’amour pour ados et beaucoup de violence.
    Le casting: Du caïd à Keren Page en passant par Foggy, tout est juste!
    seul bémol c’est le costume (en espérant qu’il y aura une mise à jour!!)

    • Décidément, on est tous pas fans du costume rouge… Là, Marvel sera obligé de le réactualiser.

  • captainmarvel65

    Je suis tous a fait d’accord avec toi cet série est énorme et ces sans doute la meilleur série de super-héros a ce jour pour ce qu’il y est du réalisme et de la profondeur d’âme. Je suis a la fin de la série et je suis pressez de voir la suite!
    De plus le fait qu’une « certaine grecque » comme tu dit, ce mêle a la danse sa ajoute vraiment un peu de piment a la dynamite qu’est Daredevil^^
    En attendent dans une semaine un nouveaux événement Marvel nous attend, je suis sur que tu sais de quoi je parle;)

    • Oh, un nouveau Captain Marvel ! Un concurrent ? 😛

      Ah, ah, je sais de quoi tu parles 😉

      Sinon pour la grecque, je me demande si ce n’est pas un peu tôt ? Ne vaut-il pas mieux d’abord approfondir la relation Matt/Karen ? Remarque, ils peuvent foutre un trio amoureux, ça peut le faire.

  • Kurt Bunker

    Tout finie…

    Vraiment du très très bon la série.

    Clairement Netflix a fait du bien a Marvel .

    Bon je vais dire ce que j’avais déjà un peux dit lors des 5 vu (surtout au niveau des combat).

    Le cast est excellent (en tête Charlie Cox en lead qui IMPOSE, ou bien Vincent D’Onofrio mortel et ma fait un peux penser a Kai de Banshee…sans le coté timide ).

    La réal somptueuse, des décor au lumière, il y a eu un vrais travaille derrière (pas toujours le cas…si si, même pour AoS ou Arrow et d’autres).

    Le soins apporter au son…qui est une excellente idée (bon j’avoue le « sonar »,du film DD était une des seul idée que j’avais kiffer ^^), mais ouep vraiment bien foutue.

    L’ambiance de la série, clairement un ton adulte (même si je m’attendais a…pire BIEN plus dark), j’adore le coté mafieux de la série.

    Le défaut pour moi, vient des quel que flash back…pas toujours intéressant…ou utile.

    Est surtout…j’ai garder ca pour la fin, car je veux bien m’expliquer….des combat dans la série.

    Oui je sais pourtant beaucoup de monde sont genre « la meilleur série de fight, ect », est bien moi (qui m’y connait dans ce genre de films ou série…un fan des art martiaux), j’ai trouver sa vraiment bon….mais pas EXCELLENT ou autres.

    Enfaîte la ou c’est dommage, c’est que a coter de ca, ta des chorégraphie bien foutue (on le sent), mais la réal et certain cadrage ne mettent pas en valeur…

    Filmer trop souvent de nuit (avec en plus un costume noir… ), est malgré la superbe qualité que j’ai vu pour regarder la série…bah il y a des fois…j’y voyer pas grand chose. Pourtant dans les 2 premier épisode c’était bien foutue et bien éclairer.

    Alors que dans Marco Polo par exemple, les combat sont ample, la réal n’est jamais collante, millimétré, les cadrage magnifique et tu profite pleinement des combat (et de jours… ), ou encore et surtout LA série qui reste un exemple dans ce genre….Banshee…pour moi number one tant des chorégraphie travailler/styliser et la caméra qui nous donne des scène de haute voltige (et saisons après saisons c’est devenu un truc de dingue).

    Je trouve aussi qu’on perd en intensité dans les dernier épisode (combat et d’autre choses), que la première partie…enfin perso.

    Le costume final ne m’a pas gêner…(aller un chouilla plus de rouge), bien aimée. Bref une excellente surprise, est vraiment hâte de voir Jessica Jones maintenant.
    ^^
    4/5

  • Raph

    ça fait un moment que je suis pas venu commenter un de tes articles, et je vais commencer par Daredevil aka la série que j’ai fini 1 jour après sa sortie lol

    Quelques épisodes, en faite 2, m’a permis de pouvoir dire que Daredevil est ce que Arrow ne sera jamais. Franchement j’aime bien Arrow mais oui, après avoir vue la version Marvel Edition je vais à voir du mal à commencer la saison 3… le vrai justicier c’est Matt Murdock pas Oliver Queen sur notre petit écran.

    Pour le cast franchement je connaissais Charlie Cox du film Stardust mais sinon j’ai pas vraiment suivi son parcours, il incarne un Matt Murdock convainquant et pareil pour le reste de sa petite bande, Foggy est marrant et Karen va faire avancer son personnage du côté obscure si j’ai bien tout compris. La grosse claque vient de Wilson Fisk, attachant et effrayant comme personnage, j’ai vraiment eu peur pour les autres quelques fois (ep. 12…)

    Après tu as tout dis les chorégraphies des combats sont très réussi, pareil pour la réalisation des épisodes qui est plutôt sympa, il reste le costume… d’ailleurs ! le type qui lui fait, Melvin Potter, a aucun rapport avec Ant-Man ? on avait vue cet acteur dans le Marvel One Shot : All Hail The King dans la prison de Seagate mais je crois que son nom c’était Dave donc … étrange quand même ! Bon le costume donc, je suis pas fan du casque le reste ça va mais le casque … pas super super beau enfin bon j’espère que ça changera, je fait confiance à Marvel sur le coup.

    Très bonne critique en tout cas t’as réussi à tout condenser lol.

    • Oh oui, le final de l’épisode 12. Vraiment mémorable, je ne m’y attendais vraiment pas. Je ne pensais pas qu’ils allaient oser. Bordel, quoi !

      Quant à Melvin Potter, j’ai hâte de le voir devenir le Gladiateur. Mais je ne pense pas qu’il y ait une liaison entre les deux. C’est vrai que ça fait bizarre de réutiliser le même acteur, mais ils ont dû se dire que ça allait passer.

      Et merci pour le compliment.

  • Yannick Lizier

    Points positifs
    – Une bonne ambiance.
    – De bons combats (style Arrow).
    – Des acteurs corrects.
    – La saison décolle vraiment à partir de l’épisode 6.
    – Les éléments mystiques (Stick, Nobu, Gao).

    Points négatifs
    – Des épisodes trop longs et lents.
    – Les autres personnages font office de remplissage.
    – Fisk a pris du temps pour être intéressant.
    – Donofrio surjouait.
    – Certains flashbacks étaient ennuyants.
    – Le départ de Wesley.

    Bilan : bonne saison et bonne série.
    S’ils font une saison 2, j’espère qu’ils garderont le même nombre d’épisodes (mais je préférerais 40 minutes) pour mieux se concentrer sur l’intrigue.

    • Les combats sont quand même largement au-dessus d’Arrow. Sinon pour la durée, je préfère largement comme ça que 40 minutes de rien du tout comme chez Arrow. Le rythme va évidemment de pair, c’est plus réaliste, plus posé. Moins tape à l’œil et surtout moins de rebondissements qui confinent au grand n’importe quoi.

      Quels flash-backs étaient ennuyants ? Je les ai trouvé passionnants, que ce soit l’entraînement de Stick, la relation de Matt avec son père ou les origines de Fisk.

      Par contre, là où je ne suis pas du tout d’accord, c’est quand tu dis que les autres personnages font office de remplissage. Vanessa permet d’établir une romance fascinante car limite perverse. Karen est le pilier du cabinet Nelson & Murdock et fait avancer l’intrigue contre Fisk avec Ben. Foggy est juste hilarant et offre beaucoup de bons passages dont le très bon épisode Nelson contre Murdock. Stick, je n’en parle pas. Wesley est fascinant. Au contraire, je trouve que les personnages secondaires font la force de cette série.

      • Yannick Lizier

        Désolé mais pour moi les combats sont du même niveau qu’Arrow, le seul que j’ai trouvé génial, c’est celui contre Nobu.

        Quand aux flashbacks, celui de Matt et Foggy, ainsi que celui de Fisk.

        Le seul personnage secondaire que j’ai trouvé intéressant : Ben.

        Et je préférerais 40 minutes car même si c’est 40 minutes de « vide » dans Arrow, c’est pas mieux là que d’étirer à mort les scènes, les dialogues, et l’intrigue.
        Et vu qu’ils ont fait du bon boulot, ils peuvent bien le faire en 40 minutes.