Critique : Love & autres drogues

Promis, un article par jour revient à partir d’aujourd’hui. J’ai pas mal galéré durant les vacances. Le comble est survenu lorsque j’ai paumé les clés de chez moi le 1er janvier, belle façon de commencer l’année. Du coup, j’ai dû squatter chez mes parents durant deux jours avant de pouvoir rentrer chez moi ce matin.

Je reviens donc avec un article sur le film avec Jake Gyllenhaal (Prince of Persia) et Anne Hataway (Le Diable s’habille en Prada) pour le nouveau film d’Edward Zwick (Blood Diamond).

Jamie (Jake Gyllenhaal) est un jeune et redoutable commercial de l’industrie pharmaceutique et les femmes n’ont aucun secret pour lui. Un jour, il rencontre Maggie (Anne Hathaway) et en tombe amoureux. Ils s’aiment, font l’amour, tout va bien dans le meilleur des mondes possibles mais Maggie est atteinte de la maladie du Parkinson.

 
Déjà oubliez la bande annonce

Si vous vous attendez à une bonne comédie bien poilante, ce n’est pas le cas ici. Même les sourires se font très rares. J’étais atterré devant tant de médiocrité. Même ma petite amie s’était emmerdée, elle qui raffole des films de ce genre.

 
Un couple, un bon réalisateur et un désastre

Comme quoi, l’alchimie ne prend pas forcément à tous les coups. La faute à un scénario puéril, à une réalisation aussi plate que possible, à des très mauvais acteurs se contentant d’afficher des mimiques (du type du chat de Shrek). Les personnages secondaires sont nuls mais nuls !

Jake Gyllenhaal devrait commencer à se ressaisir après le très mauvais Prince of Persia. Heureusement qu’il y a Brothers pour remonter le niveau de sa filmographie.

 
Les scènes de sexe sur thermostat 0

En lisant les interviews des acteurs, le sujet sur les scènes de sexe revient souvent. On pouvait s’attendre à des scènes torrides surtout en lisant les réponses des acteurs. Eh bien, je les ai cherché ces scènes hots. Il existe de nombreuses scènes de sexes mais elle ne mettrait même pas au garde à vue un puceau de 40 ans.

Ce sera juste l’occasion pour admirer le corps d’Anne Hataway (pour il) et le corps de Jake Gyllenhaal (pour elle).

Pour ceux qui veulent voir les seins d’Anne Hathaway. Pour celles qui veulent voir le corps musclé et nu de Jake Gyllenhaal (les restes de Prince of Persia se font sentir). Les autres, fuyez !

Premier flop de l’année 2011!

La scène culte : Le visage de Maggie devant Jamie après que ce dernier l’ait attendu toute la nuit dans la voiture.

Note : 2/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2791 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Phil Siné

    eh ben c’est à ce point ? moi qui me tatait pour jake… je crois que je vais faire ceinture sur ce coup !

    • Rentre même ton ventre, mouarf.

      Je me disais pareil avec Jake, ça peut être marrant mais non… -_-

  • C’est un peu à la mode ces comédies romantiques saupoudrée de sexe. Je pense notamment à « Sex Friends » d’Ivan Reitman, avec Nathalie Portman.

    • Oui, j’ai vu la bande annonce, ça a l’air quand même moins sexe que celui-là.

      J’avoue que la réplique à la fin de la bande annonce m’a bien fait marrer : « Arrête, tu es trop petite, on dirait un hamster ».

  • Faut quand même être honnête. Cette comedie romantique est parmi ce qui se fait de mieux dans le genre. Il ya une tentative de critique de l’industrie pharmaceutique. Les docteurs en prennent pour leur grade. Après, on échappe pas aux incontournable du genre et la fin verse dans le mélo à outrance, mais ca se regarde. De toute façon n’importe quelle bouse avec Anne Hathaway illumine ma journée, surtout lorsque celle ci ne cache presque rien de sa plastique. Et puis moi j’ai quand même bien rigolé.

    • « Cette comedie romantique est parmi ce qui se fait de mieux dans le genre. » –> C’est dire la déchéance du genre.

      « Il y a une tentative de critique de l’industrie pharmaceutique. » –> Justement ça ne reste qu’une tentative, parce que d’un autre côté, ça fait pas mal pub aussi ^^.

      « Les docteurs en prennent pour leur grade. » –> Habitué des séries médicales, le propos est plutôt classique. C’est mieux abordé dans Urgences ou Nurse Jackie.

      « De toute façon n’importe quelle bouse avec Anne Hathaway illumine ma journée » –> Lol, moi c’est plutôt l’inverse. Dans le Diable s’habille en Prada, elle m’a énervée. Le seul rôle que j’ai apprécié avec elle, c’est dans Alice au Pays des Merveilles, elle est superbe en Reine Blanche.

      « Et puis moi j’ai quand même bien rigolé. » –> Comme tu peux voir mon smiley, moi pas du tout! ^^

      • Le diable s’habille en Prada n’est pas le meilleur film d’Anne Hathaway. Comme tu dis, elle est sublime dans Alice. C’est le seul intérêt du film. Elle est éblouissante dans Rachel se marie. Et là, elle est pas loin de sauver le film. Après je suis d’accord avec toi. C’est superficiel et tout ce que tu veux mais refait toi la filmo complète de Meg Ryan et on en reparle. Il y a une volonté indéniable de sortir du lot des dizainesde comédies romantiques qui sortent chaque année. Le film n’y parvient pas totalement mais l’intention est louable.

        • Je suis d’accord avec toi, la plupart du temps j’évite ces films parce que bon ça devient un peu lourd. Le dernier que j’ai réellement apprécié, c’était Coup de Foudre à Notting Hill et ça remonte à une trotte.

          C’est bien ça le problème avec les comédies romantiques, c’est qu’il n’y a aucune surprise! Du coup, on s’y fait plus chier que dans Somewhere, ;-).

          Récemment, la seule qui m’a mis une claque et en plus, c’est un vieux film, c’est Chasing Amy (Méprises Multiples) de Kevin Smith. Je vais faire un dossier sur les films de Kevin Smith (je me suis refait toute sa filmo, me reste plus que Dogma).

          • Sans oublier récemment La Famille Jones qui était assez original dans son propos et avec un final hors des sentiers battus.

          • Allez, j’en rajoute un : 500 jours ensemble. Très bonne comédie romantique, très originale avec un ton décalé.

  • J’en ai pas mal entendu parler de celui-là. Faut que je me le procure!