Critique : Le Trône de fer : Game of Thrones – Saison 2

You win or you die

Fiche

D’après la saga littéraire Le Trône de fer de George R. R. Martin
Créateur: David Benioff, D.B. Weiss
Acteurs: Peter Dinklage (Tyrion Lannister), Lena Headey (Cersei Lannister), Nikolaj Coster-Waldau (Jaime Lannister), Emilia Clarke (Daenerys Targaryen), Iain Glen (Ser Jorah Mormont), Kit Harington (Jon Snow), Alfie Allen (Theon Greyjoy), Sophie Turner (Sansa Stark), Maisie Williams (Arya Stark), Richard Madden (Robb Stark), Isaac Hempstead-Wright (Bran Stark), Jack Gleeson (Prince Joffrey Baratheon), Liam Cunningham (Davos Seaworth), Aidan Gillen (Lord Petyr « Littlefinger » Baelish)
Titre original:Game of Thrones
Pays:USAFormat:52 mn
Genre:Aventure, Drame, FantasyChaîne:HBO
Nombre d’épisodes:10

Sur le continent de Westeros, le Roi Robert Baratheon règne sur le Royaume des Sept Couronnes depuis qu’il a mené à la victoire la rébellion contre le Roi Fou Aerys II Targaryen, dix-sept ans plus tôt. Son guide et principal conseiller, Jon Arryn, venant de décéder, il part dans le nord du royaume demander à son vieil ami Eddard Stark, seigneur suzerain du Nord et de la Maison Stark, de remplacer leur regretté mentor au poste de « Main du Roi ». Eddard, peu désireux de quitter ses terres, accepte à contrecœur de partir à la Cour avec son jeune fils Bran et ses deux filles, alors que Jon Snow, son fils bâtard, se prépare à intégrer la fameuse Garde de Nuit : la confrérie protégeant le Royaume depuis des siècles à son septentrion, de toute créature pouvant provenir d’au-delà du Mur protecteur. Mais, juste avant le départ pour le Sud, Bran fait une découverte en escaladant une tour de Winterfell dont découleront des conséquences inattendues…

Dans le même temps, sur le continent Est, Viserys Targaryen, héritier « légitime » des Sept Couronnes et fils d’Aerys, projette de marier sa jeune sœur Daenerys à Drogo, le chef d’une puissante horde de cavaliers nomades afin de s’en faire des alliés, en vue de la reconquête du royaume. Mais Viserys est presque aussi instable mentalement que son père, la folie étant un trait génétique courant chez les Targaryen, qui a cependant épargné sa sœur Daenerys.

Critique

Attention, cette critique contient des spoilers sur la première saison

« The North Remembers ». Oui, le Nord se rappelle, et nous aussi. On n’a pas oublié la décapitation de la Main du Roi sous l’ordre de Joffrey, ni le climax de folie marquant la naissance des dragons. La saga épique continue comme si on n’avait pas subit de coupures.

La grande question était de savoir si la série allait garder de son impact après l’éviction de l’effet de surprise, de Sean Bean et de Jason Momoa. La réponse est… oui, grand oui. Les aventures sont toujours aussi passionnantes à suivre, du fait de la multiplication d’intrigues étant donné la séparation de la famille Stark pour des résultats parfois surprenants. Les nouveaux venus dans l’univers s’emboîtent à merveille avec le reste du casting. Je suis toujours autant surpris de voir le talent des différents acteurs, pas un seul ne semble en trop, pas un.

On notera aussi la starification du demi-homme Tyrion Lannister joué par Peter Dinklage dans la saison 2 d’autant plus mérité que l’acteur a remporté l’Emmy et le Golden Globe du meilleur acteur secondaire pour la première saison. Il prend davantage d’importance et c’est bien lui qui réussit à faire oublier la disparition de Ned Stark.

Autour de lui, les personnages demeurent toujours aussi solides, les intrigues se complexifient et se multiplient du fait de la guerre des cinq rois. L’énorme point positif, c’est la présence systématique de psychologie chez les personnages rendant le tout incroyablement séduisant à suivre. Les personnages s’étoffent de jour en jour, ils évoluent réellement contrairement à 80% des séries où le statut reste presque le même – le beau gosse reste toujours le beau gosse, le méchant sera toujours méchant, le gentil, gentil. Il est aussi agréable de voir que rien n’est tout à fait noir ou blanc, comme dans la réalité les personnages sont gris. Chacun pense avoir raison et défend avant tout son idéal. Ce qui permet d’éviter à la série d’avoir des vrais méchants et une lutte manichéenne simpliste, un point qui devrait toutefois changer avec l’arrivée des…

Spoiler

des White Walkers bouclant la saison 2 sur un climax aussi claquant que celle de la première).

Le truc avec Game of Thrones, c’est du fait de la multiplication des intrigues, un épisode passe tellement vite et coup de génie, jamais ne semble compliqué (bien évidemment, il est très déconseillé de sauter un épisode). Le talent des acteurs et des scénaristes permet de transformer un roman incroyablement dense en une série aussi dense (même si certaines intrigues mineures sont sautées). On ne soulignera jamais assez la bonne idée d’avoir fait de Game of Thrones une série et non pas une suite de films (rappelons que les droits ont été achetés à la base pour une adaptation cinématographique).

Cette saison sera aussi notable par la présence accrue de fantastique heureusement toujours aussi bien gérée. Les trois dragons sont un régal à voir et donnent notamment une scène magnifique dans le dernier épisode. Jamais les responsables de la série ne succombent vers la facilité en incrustant des décors en images de synthèse parfois de mauvais goût (on pense notamment à la série Spartacus). Game of Thrones voyage beaucoup, multiplient les cadres magnifiques qu’on ne pourrait jamais remplacer par de simples incrustes du fait de leur richesse.

Pour la première fois dans la série, une bataille sera mise en scène. On n’avait pas oublié la déception de la première saison où la bataille était éclipsée du fait de la mise en mode sommeil de Tyrion Lannister (une façon gentille de dire qu’il s’est mettre KO au premier coup). Un artifice permettant de masquer un résultat pouvant être catastrophique. La série n’ayant pas le même budget et temps qu’un Seigneur des Anneaux ou Gladiator. Sauf que cette fois-ci, on n’y coupera pas avec l’épisode 9 sous-titré Blackwater.

Pour cet épisode, un réalisateur expérimenté fut embauché, il ne s’agit pas moins de Neil Marshall! Le réalisateur venant de Newcastle et ayant pondu pour le cinéma: Centurion, Doomsday, The Descent et Dog Soldiers. Une grosse surprise pour l’épisode le plus dangereux. Au final, que vaut la bataille ?

Je ne vais pas vous mentir, l’ensemble fait parfois un peu cheap. On nous promet des milliers d’hommes et seuls quelques dizaines de figurants sont visibles. Neil Marshall tente comme il peut de masquer le manque de moyens pour mettre en scène une bataille de cette envergure tout en évitant au maximum les effets spéciaux (pourtant nécessaires pour donner une envergure épique aux batailles). Néanmoins tout n’est pas à jeter, le scénario mélange intelligemment deux intrigues en parallèle (toutes les autres intrigues sont suspendues le temps de cet épisode) ce qui permet de faire monter la sauce d’une très belle manière et de nous prendre au dépourvu là où on ne l’attendait pas. A noter un plan chevaleresque rappelant Les Deux Tours, le genre qui vous fout des frissons, des bagarres avec le frère de La Montagne donnant lieu à des déluges de gore et de corps découpés en deux (la classe absolue – on voit bien la Neil Marshall’s touch). Au final un épisode risqué correctement mis en scène pour nous faire oublier le manque de moyens.

Anecdote aussi, le réalisateur du plus grand nombre d’épisodes de cette deuxième saison est Alan Taylor et cet homme sera chargé de mettre en scène le deuxième épisode de Thor. Une nouvelle me faisant trépigner d’impatience.

Il est aussi l’heure de faire les comptes des résultats des audiences aux States. Game of Thrones est une des séries les plus suivies de la chaîne HBO mais bon ça, c’est normal. L’autre point positif est l’augmentation globale de l’audience. Pour le premier épisode de la première saison, le show avait réuni 2,2 millions de spectateurs, un score presque doublé pour celui de la deuxième saison : 3,7 millions.

Dans l’ensemble de la saison, on peut compter sur des audiences allant entre 2 et 3 millions pour la saison 1 et de 2,8 à 4,2 millions pour la saison 2, le record est détenu par l’épisode final de la saison 2. Dans l’ensemble, c’est plutôt bon signe et la saison 3 est confirmée : le tournage a déjà débutée pour une diffusion en avril 2013. Longue, sera l’attente…

Conclusion

La saison 2 de Game of Thrones tient toutes ses promesses malgré un épisode tournant autour d’une bataille risqué. Si la série continue sur ce chemin, elle finira par devenir culte parmi les cultes.
+– des personnages diversifiés et profonds
– de nombreux moments cultes
– des décors magnifiques
– les effets spéciaux sont réussis (pourtant c’est rare pour la télévision)
– on comprend qu’on est en train de vivre quelque chose d’unique dans l’histoire de la télévision
– un épisode bataille mitigé
10/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2814 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • weamoo

    Fuck la suite plzzz ^^

    Jacquen n’existe plus tadada ^^

    • Sedam Adam

      on vois l epee de jon snow dan la grande sale des traune presque fosiliser poser vous la cestion

  • Jacquen?

  • weamoo

    Le mec qui aide Arrynn ^^

  • Tu ne confonds pas avec quelqu’un d’autre? Jon Arryn est mort au tout début de la première saison.

  • Cypress

    Ca m’a bien gonflé perso par rapport à la saison 1. Dans cette série que tout le monde juge excellente, il ne se passe pas grand chose, c’est surtout beaucoup de bla bla inutile.

    Très déçu 🙁

  • Aie, pourtant il n’y a aucune différence par rapport à la première saison. Le but de la série est toujours de déployer des intrigues politiques aux ramifications presque infinies sans compter les nombreux moments de tension car on sait que tout le monde peut mourir.

    Pour le blabla inutile, je ne suis pas vraiment d’accord, le but est de ces blabla est d’avancer ses pions sur le grand échiquier pour prendre le contrôle de Westeros. Je trouve ça très passionnant, de voir cette lutte de pouvoir complètement malsaine, après je ne sais pas ce à quoi tu t’attendais.

  • « on comprend qu’on est en train de vivre quelque chose d’unique dans l’histoire de la télévision »
    Faudrait pas exagérer. C’est une bonne série mais de là à parler de quelque chose d’unique… Nous sommes loin d’atteindre Star Trek TOS !

  • En même temps, toi non plus tu ne peux pas parler de Star Trek TOS, tu n’étais même pas né à l’époque… Mais moi, je parle en tant que jeune qui n’a connu que 25 ans de télévision et je peux te dire que c’est la première fois que je vois une série rester aussi solide alors que des centaines d’autres se sont écroulés (Prison Break surtout) ou contentés de réciter la même leçon (Les Experts et co).

    Dans ce milieu si frigide, voir une série de l’acabit de Game of Thrones fait beaucoup de bien surtout dans sa capacité à ne jamais ennuyer. Puis bon, voir une série fantastique de ce niveau à la télévision, moi je dis que GOT fera date dans l’histoire de la télévision surtout s’il continue dans cette voie.

  • Veka

    Complètement d’accord avec toi Marvelll, très bonne critique, peut-être un brin passionnelle mais il y a de quoi vu la qualité incroyable et indéniable de cette série.. Ceux qui prétendent le contraire ont tout à fait le droit, mais qu’on remette en question le « blablabla » je veux bien, même si c’est question de goûts mais la qualité de l’intrigue, le casting de la série, les effets spéciaux, l’univers, l’ambiance, les nombreux mystère, la bande-son etc.. pour moi tout y est, la seule chose qu’on pourrait reprocher, c’est peut-être l’absence de combats marquants et de plus avoir d’autres épisodes à se mettre sous la dent avant avril 2013 (si j’ai bien compris).

    Pour moi, on est en train d’assister à l’une des plus grandes séries d’héroic fantasy, et je parierai mes billes que les partisans du « c’était mieux avant » penseront toujours pareil dans 20 ans 😉

  • Franck

    Bonjour,

    Je ne sais pas pour vous mais la saison 2 est trop dense au niveau des familles, des personnages et pas assez dense au niveau action et intrigue. On se perd facilement avec l’arrivée des BARATHEON, STANNIS, RENLI, la soricière, BRIENNE, des gens du peuple « poulpe » ( Les iles de fer je crois) , du jeune THEON qui habitait la maison Stark et reviens pour prendre le pouvoir… Bref, du coup, c’est limite baclé pour 10 épisodes… Ils auraient dû étendre à 21 comme tout bonne série. Je ne comprends pas le concept de 10 épisodes. J’ai été voir les résumés des livres et ça à l’air de coller.

    La fille de Stark, la dernière s’échappe, se fait prendre, se re-echappe ! et finalement, qu’arrive t’il au vrai fils de BARATHEON  qui s’échape avec ARYA ? On passe un peu trop facilement et j’ai eu le malheur de louper le passage où on parle du feu « vert » le feu grégeois. Ce n’est qu’à l’épisode 9 que l’on revoit cette scène… Du coup, on est un peu perdu, on se demande si on a loupé un épisode car ça va trop vite.

    Et en même temps, il y a des épisodes comme celui où ils explore l’autre coté du mur ( où je pensais que ce serait grâve hostile…) et qu’il arrive jusqu’au campement du mormon qui tue les enfants ( ce qui n’apporte rien du tout car après on ne s’en occupe plus ), l’épisode dans les montagnes avec Jon snow qui essaye de tuer la fille… Bref, quelques épisodes quand même poussif ! :naze

    J’ai l’impression qu’ils ont essayé de faire un LOTR ( Seigneur des anneaux ) mais condensé. Là ou LOTR était bien c’est que on passait quand même doucement d’histoire en histoire entre les HOBBIT, la communauté, les histoires avec les sorciers. Là c’est 10 minutes avec DAENERYS, 10 mins avec ROBB STARK, 10 mns avec TYRION, … On se perd un peu…

    Coté positif, comme tu l’as dit : pas trop de fantastique, juste ce qu’il faut : les scènes avec Daeneris dans la cité sont terribles ! Inattendues et vraiment excellentes.

    La bataille de la Nera est l’épisode le plus beau de la saison 2 avec le combat entre Tyrion et un combattant de Stannis. J’ai adoré. Si tu ne sais pas que dans le bouquin, ils doivent être des milliers, ça passe ! Tu vois des bateaux, un combat de 200 hommes et franchement, le résultat est sympa !

    Bref, c’est quand même une super série. En plus contrairement à la saison 1, on a moins de scène de sexe. J’espère que TF1 ou M6 aura le courage de diffuser les épisodes…

    Un conseil : Visionner la saison 2 une fois. Aller voir les résumés du premier livre « A CLASH OF KING » sur internet ( source WIKI ) et revisionner ( ce que je vais faire ) pour comprendre tout ce qu’il se passe… Pour ma part, je dirais un bon 8/10 car le concept de 10 épisodes n’est pas suffisant pour tout mettre en place ! :mrgreen:

  • @Veka : +1, tu as tout dit par contre, je ne suis pas trop d’accord avec Franck, je vais m’en occuper personnellement!

    @Franck: à nous deux, mon coco! 😆

    En fait, le concept de dix épisodes, c’est tout simplement un question de budget, t’imagines bien que tout ça a un coût. Et quand tu vois la qualité très fluctuante des séries à plus vingt épisodes, je suis quand même plus content que ça soit à ce format. Mais c’est vrai que si ça aurait été 21 épisodes de ce calibre, je signe tout de suite. :mrgreen: L’avantage aussi en condensant, c’est qu’on évite de s’ennuyer.

    C’est un peu contradictoire ce que tu viens de dire, d’un côté tu me dis qu’il y a trop de personnage et d’un autre côté, tu reproches le fait qu’on ne sache pas ce qu’il arrive au vrai fils de BARATHEON. J’imagine que son truc est trop superflue pour mériter d’être étendue.

    Quand tu dis que tu as loupé un passage, c’est que tu as commis une erreur monumentale avec la série, il ne faut gâcher aucune minute, tout suivre de A à Z sous peine d’être complètement largué sous le flot d’informations.

    Pour l’intrigue au-delà du mur, elle me parait tout à fait indispensable quand on voit le climax final et puis bon, j’avoue que je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus hostile mais finalement quand tu vois le camp de Mance Ryder, tu te dis que ça doit puer du cul quand même 😛 . Gageons que la saison 3 va nettement faire évoluer cette intrigue.

    Si j’adore la saga de Jackson, la comparaison s’arrête très vite. La trilogie de l’anneau parle d’une lutte manichéenne basique, on effleure uniquement une trame semblable à celle de Game of Thrones au Rohan ou la cité blanche Minas Tirith. Et encore ça demeure assez classique.

    Et puis, ce n’est pas du tout le même budget. Difficile pour Game of Thrones de rivaliser. A la place, il propose autre chose, des luttes pour le pouvoir d’une puissance machiavélique inouïe car tellement humain (on ne parle pas du Seigneur des Ténèbres ici).

    Si tu reproches le fait de passer uniquement 10 minutes pour chaque intrigue à chaque épisode. Imagine si chaque épisode se consacrait à un personnage. L’intrigue évoluerait trop lentement et puis bon, on perdrait beaucoup en cohérence temporelle. Non, je trouve qu’on ne peut pas faire mieux qu’un tel format.

    Aussi pour refaire une comparaison avec TLOR, la quantité de personnages n’est pas du tout la même. Ce qui rend la série tout simplement impensable au format cinématographique. Si on prend en compte la version longue du Seigneur des Anneaux, on a une durée de 11h21 à peine une saison et un épisode de Game of Thrones or on ne suit qu’au maximum quatre intrigues parallèles, ce qui est bien loin du compte de celle de Game of Thrones. Du coup, la trilogie peut se permettre de prendre davantage le temps.

    Pour moi Game of Thrones et Le Seigneur des Anneaux présentent à merveilles deux visages différents de la Fantasy, l’un demeure ultra réaliste et offre une lutte passionnante pour le trône n’ayant rien à envier à notre histoire, l’autre propose une lutte manichéenne à la puissance épique inouïe.

    La bataille de la Nera représente ma petite déception de la saison. Il est clairement dit que la flotte de Baratheon comporte des milliers d’hommes qu’on ne voit pas à l’écran. Mais l’intrigue avec Cersei est magnifique, complètement tendue.

    « En plus contrairement à la saison 1, on a moins de scène de sexe. «  Ça te dérange, ben alors je te conseille pas de regarder la série Spartacus alors 😛

    Personnellement, j’ai trouvé les choses très claires comme elles sont mais c’est une bonne idée de regarder le résumé du livre sur internet. Par contre, je m’en méfierais, j’ai trop peur de me faire spoiler. Par contre, le truc pas mal, c’est les bonus du blu-ray de la saison 1 qui résumé à merveille l’histoire de Westeros avant ce qui se déroule dans la série. Peut-être que ça pourrait t’aider à éclaircir les zones obscures. On apprend beaucoup de choses sur les Premier Hommes et ceux qui étaient là avant, on apprend aussi pas mal sur chacune des familles (ce qui explique peut-être pourquoi, j’ai eu moins de mal à comprendre la saison 2) et surtout l’intrigue sur les ancêtres de Daenerys avec le roi fou et celui a qui mis Westeros sous sa coupe à l’aide de son dragon et de ses deux soeurs (raconté brièvement par Arya Stark au papy Lannister.

    En tout cas, c’est agréable un commentaire de ce calibre même si on n’est pas d’accord. Tu soulignes quand même des points critiques.

    Et bien sûr tout ce que je viens de citer n’engage que moi, je n’en fais pas une vérité universelle.

  • Franck

    Salut.

    Oui, c’est constructif. De toute façon, je suis quand même d’accord avec toi sur le fait que cette série est un cran au dessus de toutes celles que j’ai vu … ( et j’en vois pas mal…)

    As tu lu les livres ? Je pense qu’en revoyant la saison 1 aussi je vais mieux comprendre… Sur le fond de la série, on ne va pas y revenir, j’ai bien compris ton point de vue mais je suis quand même pas d’accord sur le concept de 10 épisodes.

    Il me semble que pour LOST, à la suite de la saison 1, ils aient rajouté des épisodes pour la saison 2… A la base, Game of throne a été acheté pour des droits cinématographique. C’est en voyant l’ampleur du truc qu’ils ont préféré le faire en série…

    Le paralèle avec LOTR n’était pas très bon, je l’avoue. C’est 2 concepts différents, des budgets différents…

    En tout cas, merci pour ses précisions. Cet été, je me reprends tout depuis le début !

  • Non, je n’ai pas lu les livres, d’un par manque de temps (je préfère lire les comics pendant mon temps libre) et de deux, j’ai peur de commencer et de ne pas réussir à pouvoir m’arrêter jusqu’au dernier tome (je veux garder la surprise pour les prochaines saisons). Par contre, si c’est un jour annulé, là il n’y a pas de doute, je m’y mettrais.

    C’est drôle que tu cites Lost, je voulais justement en parler. Pour cette série culte, elle a justement connu un énorme creux avec les saisons 2 et 3 qui étaient beaucoup trop long. L’intrigue ne savait plus où aller, les épisodes bouche trous pullulaient et plus rien n’avançait ce qui avait le don de m’agacer. J’ai même abandonner la série au milieu de la saison 3 avant de m’y remettre sous la pression de ma cousine. Et elle a bien fait parce que le passage à un nombre restreint d’épisodes a donné un coup de boost à la série. Du coup, c’est pour ça que je suis assez réfractaire à l’idée d’une saison étendue pour GOT.

    D’ailleurs, je ne sais pas si tu le sais mais la saison 3 adaptera seulement la première moitié du troisième tome, A Storm of Swords. En même temps ça parait normal parce que c’est le plus gros bouquin de la saga.

    Et bon courage pour tout revoir, moi j’ai beaucoup trop de série en attente pour m’y mettre. Sûrement dans quelques années quand la série sera terminée depuis un moment.

    D’ailleurs en parlant de ça, il y a un truc qui m’inquiète, vu la lenteur de l’auteur pour écrire chaque livre, j’ai peur que la série arrive au dernier tome et que la saga ne soit pas terminée. Qu’est-ce qu’il va se passer?

  • Si on regarde sur Wiki, pour le premier livre, on avait deux tomes (Le Trône de fer et Le Donjon rouge), pour le second, trois (La Bataille des rois, L’Ombre maléfique et L’Invincible Forteresse) or pour le troisième livre, il y en a 4. Par contre, pour le 5 et 6, on revient à trois tomes.

    Du coup, ce n’est plus même calcul : livre 3 pour les deux ans à venir (2013-2014), livre 4 pour 2015 et livre 5 pour 2016. Sachant qu’en plus le cinquième livre n’est toujours pas fini vu que le tome 3 sort en janvier 2013!! Du coup, si on part dans la moyenne avec 3 ans. Le livre 6 est fini en 2017 et le livre 7 en 2022, ça commence à faire hard. Faudrait songer à exercer une pression monumentale sur l’auteur à moins qu’on fasse comme avec Scott Pilgrim (le film a été écrit avec que la série de comics ne soit terminé), on imagine la fin.

    M’enfin ça reste des suppositions et j’espère que tu as raison Franck, ce serait trop con!

  • Franck

    On en est à la fin du 2ème livre : A clash of kings ( d’après les résumés). Si maintenant les producteurs décident de couper le 3ème tôme (A Storm of Swords) en 2 saisons, nous arrivons à 4 saisons.

    Le quatrième tôme ( A feist for Crows) est fini aussi, 2 saisons, donc déjà 6 saisons… ( 6 ans ! )

    Le cinquième vient de paraître : « A Dance with Drangons » donc on coupe aussi en 2 : 8 saisons. 8 ans avant qu’on soit bloqué !

    D’après des sîtes : 2 autres sont en préparations:

    The Winds of Winter  etA Dream of Spring

    L’auteur met environ 2 à 4 ans pour sortir un livre. C’est bon, dans 8 ans, on continuera à s’extasier sur cette série … Lol !! :mrgreen: