Critique : Last Vegas

Very Old Trip

Fiche

Titre
Last Vegas
RéalisateurJon Turteltaub
ScénaristesDan Fogelman, Adam Brooks
ActeursMichael Douglas, Robert De Niro, Morgan Freeman, Kevin Kline, Mary Steenburgen, Jerry Ferrara
Titre original:Date de sortie:27 novembre 2013
Pays:États-UnisBudget:28 000 000 $
Genre:ComédieDurée:1h 45

Billy, Paddy, Archie et Sam sont les meilleurs amis du monde depuis… plus d’une soixantaine d’années. Quand Billy, le dernier célibataire de la bande, se décide enfin à demander sa petite amie d’à peine trente ans (bien évidemment !) en mariage, nos quatre über-seniors prennent la direction de Las Vegas avec la ferme intention de ne rien céder au poids des années et d’enterrer la vie de ce garçon (Qui a dit « vieux » ?) dans les règles de l’art. À leur arrivée sur le Strip, force est de constater que le divertissement de masses a pris le pas sur le temple du cool. Mais le Cirque du Soleil peut bien avoir délogé le Rat Pack, notre quatuor est plus que jamais résolu à faire revivre ses heures de gloire à celle qu’on appelle encore la ville de tous les vices.

Critique

281. Deux cent quatre-vingts et un. Soit l’âge cumulé des quatre acteurs principaux de Last Vegas. De l’expérience, du charme, et beaucoup de prix, pour faire un Very Bad Trip, trente ans après.

Difficile de ne pas voir en Last Vegas, une tentative de reprendre la formule de Very Bad Trip et l’adapter à ces légendes du cinéma (ou à la sauce papy pour les moins respectueux d’entre nous). Si le film est beaucoup moins fou que la saga de Todd Phillips, il a ses propres arguments.

Désolé pour Bradley et ses amis, mais ils ne font pas le poids face au casting de Last Vegas. Que des légendes. Ces dernières s’amusent pas mal surtout Morgan Freeman qui semble être habité par l’esprit de la fête et de l’espièglerie. Niveau humour, le film tient une jolie cadence même si on peut regretter que les meilleures blagues soient dans la bande-annonce (la chute vertigineuse de Morgan Freeman et la gueule de bois où ça tourne fort).

Morgan Freeman semble être habité par l’esprit de la fête et de l’espièglerie.

Toutefois, là où Last Vegas réussit à faire mieux que Very Bad Trip, c’est au niveau de l’émotion. Là où les gars de Todd Phillips enchainent les moments de bravoures, ceux de Jon Turteltaub se focalisent sur des thèmes universels : l’amour, l’amitié et la vieillesse. Certes, ça ne vole pas haut, mais ça reste suffisamment appréciable pour qu’on soit légèrement ému.

Par contre, sacré déception de la part de Jerry Ferrara, le Turtle de la série culte Entourage. L’acteur est sacrément mauvais. Si je ne savais pas qu’il s’agissait de Turtle, je me serais dit, mais comment il a pu réussir à se faire embaucher. Jamais vu un mec aussi mal à l’aise… Par contre, joli coup pour l’apparition en guest-star de 50 Cent.

Conclusion

Last Vegas est un remake en plus vieux de Very Bad Trip et s’acquitte de sa tâche avec réussite. Ni plus, ni moins.

+– Un casting à la Expendables
– Les blagues visibles dans la bande-annonce
– Feel-good movie
– Il fait ce qu’il a faire sans en faire plus
6/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2751 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.