Critique : Kingsman: Services secrets

James Bond lives again

Fiche

D’après le comic The Secret Service de Mark Millar et Dave Gibbons
Titre:Kingsman: Services secrets
Réalisateur(s):Matthew Vaughn
Scénariste(s): Jane Goldman, Matthew Vaughn
Acteurs: Taron Egerton, Colin Firth, Samuel L. Jackson, Mark Hamill, Mark Strong, Michael Caine, Sofia Boutella, Jack Davenport
Titre original:Kingsman: The Secret ServiceDate de sortie:18 / 02 / 2015
Pays:Royaume-UniBudget:
Genre:Action, Aventure, Comédie, EspionnageDurée:2h 09

Un agent des services secrets britanniques recrute et forme un jeune garçon pour en faire son protégé…

« Pour ne pas inquiéter ma femme Bridget, je lui ai fait croire que je me suis reconverti en tailleur. Mais, mon vrai métier, c’est agent secret. »

Critique

Comment ne pas aimer Matthew Vaughn ? Le bonhomme, en plus d’être un réalisateur très doué, respire la passion pour son travail. Mince, on parle d’un gars qui a refusé de tourner la très lucrative suite de X-Men: Le Commencement pour aller faire Kingsman: Services secrets. Évidemment, cette décision m’apporte un énorme regret : je me demande quelle bombe aurait pu être Days of Future Past, si Vaughn l’avait fait. Mais peu importe, au lieu d’une sempiternelle suite, Vaughn installe (encore) une nouvelle franchise (encore) adaptée d’un comic de Mark Millar.

Le seul problème de Kingsman: Services Secret est à mettre au crédit des effets spéciaux. Certains effets sont vraiment ratés. La faute à un budget amoindri : 80 millions de dollars pour un film comme ça, ce n’est vraiment pas assez. 150 millions auraient mieux convenu (je balance ça comme chiffre, mais j’y connais rien, c’est juste histoire de quantifier l’ambition proportionnellement à la concurrence). Pourtant, je ne peux pas en vouloir à Matthew Vaughn. Comment voulez-vous en vouloir à un mec qui cherche sans cesse à faire cool ? À un mec qui veut balancer du plaisir sur chaque plan comme avec ce plan du combat final qui semble être sorti tout droit de Scott Pilgrim) ? Dès lors, on ferme volontiers les yeux sur ces défauts.

Hommage au Golden Age de l’espionnage

C’est marrant, en regardant Kingsman: Services Secrets, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire en dehors du film. La raison derrière ce mouvement des lèvres en direction du ciel est toute simple. Il n’y a pas si longtemps, j’avais regretté la fin de l’époque des James Bond old school. Certes, Skyfall est un excellent film. Certes, Jason Bourne offre du bon suspense. Certes, Jack Bauer a révolutionné l’univers de la télévision. Mais, il y avait toujours cette petite déception de ne plus avoir droit à cette intrigue complètement loufoque, à ces méchants mégalomanes, aux décors gigantesques, aux gadgets amusants et à un héros classe, quelles que soit les circonstances. Bref, l’essence des anciens James Bond. Eh bien, Vaughn était bien décidé à redonner vie à l’Âge d’or de 007. Et il l’a fait avec brio.

Kingsman, c’est un vieux James Bond remis dans le contexte de notre époque, mais en conservant tout ce qui faisait son charme. On n’essaie même pas de s’en cacher vu que c’est carrément dit au milieu du film. On va même jusqu’à calquer certains posters sur le modèle de celui de Rien que pour vos yeux. Il y a du fun, de l’action, des répliques bien placées, des héros cools, des méchants avec un look mémorable, et, bien sûr, des femmes sexy (épique, la princesse danoise et sa proposition exceptionnelle).

Mark Darcy est vraiment choqué par cette poignée de main si peu virile. Lui, c’est un homme, un vrai. Pas un bouffon de blanc qui se prend pour un black. Ou un black qui s’habille comme un gamin attardé d’un sitcom des années 80.

L’intrigue en elle-même est assez classique, elle emprunte autant aux 007 qu’aux X-Men (le manoir, le jet, …) et aux films de « formation » comme le premier Men In Black, mais elle respire tellement l’amour du genre qu’elle en devient géniale. Les situations hilarantes fusent sans jamais s’arrêter (avec une belle publicité pour McDo, mais impossible de crier au scandale comme pour Pepsi dans World War Z). Les combats et gunfights sont des moments de pur bonheur (même si la première de Colin Firth est assez dure à suivre), avec une mention spéciale pour Sofia Boutella et ses jambes artificielles aussi tranchantes qu’une lame de rasoir affutée et LA séquence d’action du film mettant en situation un Colin Firth face à un événement épouvantable. Cette scène est juste un bijou de monstruosité où on est scindé en deux (aucune référence au pauvre agent du début du film), la partie gauche est emballée par la classe de cette scène (Colin Firth multiplie les mouvements exceptionnels) tandis que la partie droite est horrifiée. De quoi devenir schizophrène. Par ailleurs, qu’il est agréable de voir que Kingsman n’a pas été édulcoré. C’est violent et sanglant (il a bien mérité son avertissement), sans jamais toutefois verser dans le gore. À noter, un astucieux moyen pour transformer une scène qui aurait dû être horriblement violente en une séquence amusante et fun. Fallait y penser.

Drôle, fun, sexy, culotté. Voici les adjectifs pour qualifier Kingsman: Services secrets.

Quant à la partie concernant le jeune garçon (Taron Egerton), elle suit un parcours initiatique pour devenir un Kingsman. C’est vachement sympa, surtout au vu des quelques surprises qui parsèment le parcours et du charisme de Taron Egerton. De plus, l’intelligence du récit est de ne pas se focaliser dessus, car en parallèle, l’intrigue avec Colin Firth évolue. Ça donne un certain dynamisme comme sait si bien le faire Matthew Vaughn. Du coup, on ne s’emmerde jamais durant les deux heures et poussières.

Pour Samuel L. Jackson, personnellement, c’est le personnage que j’ai trouvé le moins cool du lot. L’acteur ayant tendance à en faire trop, ou plutôt à refaire toujours la même chose. Du coup, j’ai ressenti une certaine lassitude. Dommage que DiCaprio s’est retiré du projet. Il aurait été parfait en méchant mégalo. Par contre, j’ai adoré le fait que le plan machiavélique repose sur une volonté tout à fait admirable : vouloir sauver la planète. Ça change des méchants qui cherchent juste à se faire du fric ou à se venger.

Pour terminer, passons à LA star du long-métrage, Colin Firth. Mais quelle classe. Personnellement, j’ai toujours eu comme fantasme de voir Colin Firth incarner l’espion secret de Sa Majesté. Ça avait même failli se faire pour Casino Royale. Désormais, c’est accompli. Colin Firth est James Bond. Pas celui de la nouvelle génération, mais celui de la grande époque. En tout cas, il m’a épaté durant les scènes d’action. Au début, j’avais du mal à croire que ce soit lui qui multiplie les cascades, mais il semble bien que ce soit le cas et en plus, son visage est visible. Par ailleurs, il conserve toujours son flegme so british quoi qu’il arrive. La classe, totale.

Par Christophe Menat, le .

« Ah toi aussi, t’es dégoûté par la classe de cet homme. »

Conclusion

Encore une merveille pour Matthew Vaughn. Ce bonhomme pétri de talent signe avec sa collaboratrice de longue date, Jane Goldman, un long-métrage où le mot d’ordre est de ressusciter l’aura des anciens James Bond. Eh bien, mission accomplie ! Et on termine au lit avec la jolie princesse.

+

  • Du fun, du début jusqu’à la fin
  • Des bonnes idées à la pelle
  • Réalisation dynamique
  • Les vieux James Bond ressuscités
  • Intrigue mêlant deux histoires
  • Un twist inattendu et énorme
  • Beaucoup d’humour

  • Samuel L. Jackson un peu décevant
  • Certains effets spéciaux
  • On a vraiment envie d’avoir une suite, mais si c’est pour avoir un Kick-Ass 2, non merci
9/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (2838 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Mulder

    Niceeeeeeee ^^

    Vu et ADORER…(9,5/10 for me), seul petit truc…quel que CGI comme tu la dit, le reste LE PIED.

    La suite il en parle…MAIS Vaughn veut revenir pour le faire….ouf ^^.

    • Ils en parlent où ? Je veux des infos !!!!!! 😀

      • Mulder

        Ici: http://www.slashfilm.com/kingsman-sequel-america/

        En parlant a Moviefone Vaughn  » “I’d love to do another one,” he said. “But it’s up to the audience. If they go see it and want another one, I would absolutely love to do it.”

        • Merci bro, en tout cas, c’est juste le discours habituel pour forcer les gens à aller voir le film. Au moins, j’ai rempli ma part du marché. Je suis allé voir le film et j’ai pondu une critique élogieuse. Alors maintenant, Matthew, t’es gentil, tu me fais le 2, merci.

          • Mulder

            AMEN ^^.

  • Lil

    Je n’ai pas encore vu le film mais j’ai lu le comics, franchement j’ai hâte d’aller au ciné !!
    Parce contre pourquoi Gazelle est devenue une fille (même si la bande-annonce laisse présager des combats géniaux, ce n’est pas le problème) ? Je ne comprendrai jamais ce besoin de bidouiller les personnages alors qu’à la base ils sont déjà super classes.

    • J’avoue que c’est bizarre de lui faire changer de sexe. Mais franchement, ça passe super bien. D’un, l’actrice est phénoménale sur les scènes d’action. De deux, sa relation avec Samuel L. est plutôt bonne. Et de trois, j’aime beaucoup sa bouille, elle est fait flipper tout en restant fun.

  • Sad

    Mouais bof trop de violence gratuite pour rien (c’est quoi cette scène dans l’église ou le kingsman tue tout le monde surtout des innocents, j’ai pas compris la scène mais bon) après on a le remake de shinning (scène de la mère et du bébé) c’est vraiment un film trop WTF (scène avec les têtes qui explosent pourquoi pas mais bon) après c’est bien filmé, bien rythmé mais ce n’est clairement pas son meilleur film, je préfère Kick Ass et Xmen et layer lake. bref déception

    • Kingsman est l’anti-Kick-Ass. Les deux ont un postulat de départ diamétralement opposé. Quand l’un part d’une intrigue loufoque (les super-héros) pour le transposer dans le monde réel, le second fait l’inverse. Il part d’un genre, l’espionnage, réputé pour son sérieux et le déplace dans un univers over the top. Et ça, qui est génial, ça donne deux films complètement différents, mais si funs.

      Pour la violence, pour la plupart du temps, elle est fun. Mon dieu, la fatality du bras droit de Samuel L. J’étais juste sous le charme. Mais pour la scène de l’église, ça marque justement un tournant où le fun s’arrête pour laisser place à une intrigue plus « sérieuse et dramatique ». En effet, c’est grâce à cette scène qu’on découvre avec horreur la nouvelle arme de Samuel L. Ça donne une scène horrible, qui fait sacrément flipper pour la suite : imaginer ça à l’échelle mondiale, oh my god. Et en plus, c’est tout de même sacrément défouloir de voir Colin Firth se débarrasser avec une telle aisance de tous ces êtres méprisables. Heureusement, qu’on a assisté au discours du prêcheur avant, sinon…

  • Je ne sais pas pourquoi, mais lorsque j’ai été voir ce film en projo presse, je ne m’attendais à pas grand chose. Bordel! J’en ai pris plein la vue! Mon coup de coeur de ce début d’année! Par contre, j’ai trouvé quelques similitudes avec une autre oeuvre de Millar: Wanted. Les héros ont à peu près la même histoire: ils découvrent grace aux partenaires de leur défunt père que ce dernier est un super espion/assassin appartenant à une organisation secrète. Parcours initiatique, traitrise etc etc…

  • Raph

    Bon, j’ai vu le film hier et franchement j’ai adoré ! Je le préfère à Kick Ass vraiment ! Le côté british je kiff trop (film vu en VO et à voir en VO à mon avis..)

    La scène de l’église est vraiment la plus belle scène du film, avec LE solo de Free Bird pendant toute la scène, j’étais vraiment sur le cul ! Comme tu le dis dans ta critique on est vraiment horrifié (enfin vu les gens qu’il tue … oups je m’égare) et vraiment impressionné de la rapidité et l’efficacité de la scène, mon dieu Colin Firth est plutôt âgé non ?!

    Pour Sam L. Jackson le cheveux sur la langue m’a fait vraiment rigolé et puis son intention est louable merde ! (lol), par contre c’est vrai que les CGI sont pas terribles mais c’est pas vraiment gênant mais bon la Fox aurait pu débloquer un budget quoi c’est pas l’argent qui leurs manquent quoi …

    Tout ça pour dire que Kingsman est le film à ne pas raté ce mois-ci ! (Ahah les mecs qui allaient voir cinquante nuance en même temps j’avais de la peine pour eux)

    • Personnellement, je préfère un manque de budget plutôt que la liberté du réalisateur soit réduite. Du coup, ça me va très bien comme ça 🙂

      C’est vrai que Samuel L. est gênant. Sur le fond, on a presque envie qu’il réussisse pour sauver la planète. Du coup, on ne sait plus où se mettre face à tous ces morts.

  • Lucas Hood

    Je repense au film….et je me dit…si suit il y a…on ne verra plus….vous savez qui…(et j’avoue sa me tue), tellement excellent, donc du coup vraiment dommage.

    • Ben justement, certains interviews de Matthew Vaughn en parlent et… Ce serait positif pour un retour de vous savez qui. (lol, je me croirais dans Harry Potter). Je cite : « Beaucoup de gens sont très contrariés que [Voldemort] puisse ne pas apparaître dans la suite, mais je suis en train d’étudier des idées pour le moment. Si les gens achètent des billets aux Etats-Unis, j’ai le sentiment que nous allons trouver le moyen de ramener [Voldemort]. ».

      • Lucas Hood

        XD…..

        Ah dans se cas….j’achète ^^(clair pour Harry Potter).

  • Jesse Pinkman

    Ma pitite critique…

    Par ou commencer, ce film est tellement JOUISSIF….

    Le réalisateur se lâche(encore)une fois de plus pour nous offrir un James Bond a papa a la Sean Connery…mais pas que, l’humour, le second degré, et l’auto dérision en plus…et le plus fort…c’est que tout ca marche a MERVEILLE FUCKKKKKKKE DEEEEEE DIOUUUUUUUU(ok je ferme ma gueule).

    Non de dieu, le réal nous pond un films qui mélange(un peux), c’est anciens films(un peux de First Class, de Kick Ass et même de Layer Cake), mais pour tracer un véritable ovni, il casse tout ca et nous fait un doigt très amical(oui oui…), est vous savez quoi j’ai adoré.

    Le film est une perle au niveau des dialogue(je me serait crue dans un Tarantino…je vous jure), ou bien des situation…WTF(le Mcdo…. ) Par ou commencer, ce film est tellement JOUISSIF…(oui je le dit jouissif fuck de dieu…sorry…), mais Vaughn a aussi des BALLOCHES de malade je pense…faire une scène comme celle de l’église…whaouhhhhhh quoi, le mec te flanque ca, tout le monde en prend pleins sont grade….mais sa fonctionne.

    L’intrigue rappel bien évidement les anciens James Bond(les meilleurs…for me xd), mais les détourne aussi a merveille….et c’est la mon seul point noir…quel que chose dont j’ai adoré….mais qui m’a gêner(oui je sais…c’est compliquer), donc OUI j’ai détester – Spoiler : qu’il tue… le perso….fuck quoi , j’était sur le cul….sa faisait tellement longtemps qu’un film ne m’avais pas surpris comme ca(et la je déconne pas), j’était furax…mais en même temps, c’était tellement malin.

    Bref des rebondissement a tout va, un casting prestigieux(c’est le cas de le dire), qui en jette…Firth je te kiff respect , Jackson…m’a fait exploser de rire , Strong respire toujours la classe , et Caine toujours un plaisir de le voir , tous superbe.

    Quand au petit nouveau…Egerton….un acteur que je suivrait de prés….de très très très prés, bravo a lui, surtout pour un premier »grand »rôle qu’il porte avec beaucoup d’aisance et de naturel…bravo.

    La BO est totalement génial(comme d’hab), merci Henry Jackman(rien a voir avec Hugh…), de même que les titres choisie dans la soundtrack….I LOVE IT .

    Bref génial, complètement pop, fun, barré, spectaculaire, over the top….mais surtout surtout….SO BRITISH…..

    4,5/5

    Mes films préférer de Vaughn sont:

    1/X-men First Class

    2/Kick Ass et Kingsman(je les kiff autant l’uns que l’autre…)

    3/Stardust

    4/Layer Cake

    Cadeau bonus ^^ :

    https://www.youtube.com/watch?v=IeqtAB1WgEw

  • Sad

    Je viens de lire le comic dont le film est inspiré et comment dire je n’aime toujours pas la scène de l’église qui je pense que si il l’aurait remplacé par le scène du mariage cela aurait été parfait sinon clairement le film est mieux réussi que la BD avec un esprit WTF qui va bien au réalisateur. Donc c’est une bonne adaptation qui n’est pas un copié collé comme avec Watchmen, ou sin city 2 ou une merde cinématographique comme Wanted qui je pense qu’aux mains de Matthew Vaughn serait plus jouissif que celle avec Angelina Jolie.