Critique : Iron Fist – Saison 1

Poster de la saison 1 d'Iron Fist avec Danny Rand (Finn Jones)

Le dernier des Defenders

Fiche

Intégré au Marvel Cinematic Universe
TitreIron FistTitre VOMarvel’s Iron Fist
CréateurScott Buck
ActeursFinn Jones, Jessica Henwick, Jessica Stroup, Tom Pelphrey, David Wenham, Rosario Dawson
Saison1Nombre d’épisodes13
Date de sortie17 / 03 / 2017Format55 mn
GenreAction, Drame, Fantastique, ThrillerChaîne:Netflix

Quinze ans après le crash d’avion qui l’a laissé pour mort, Danny Rand réapparaît mystérieusement à New York, bien déterminé à renouer avec son passé et à reprendre les rênes de l’entreprise familiale. Mais lorsqu’un ennemi de longue date refait surface, Danny doit choisir entre son héritage et les devoirs qui lui incombent en tant qu’Iron Fist.

Photo de la saison 1 d'Iron Fist avec Joy et Ward Meachum et Danny Rand

« Bonjour, je suis… Iron Man… Non, non ! Je suis Iron Fist, en fait. Nom de Shou-Lao, j’ai complètement foiré mon entrée. À un mot près, en plus. Rotten Tomatoes, et maintenant, ça. Je ne suis décidément pas verni. »

Critique

Après Matt Murdock alias Daredevil, Jessica Jones et Luke Cage, c’est désormais au tour du dernier Defender de sortir de sa tour d’ivoire (ici, K’un-Lun). Here comes a new challenger… Dannyyyyy « Iron Fist » Raaaaand !

Avant de commencer, on s’échauffe (pour éviter le claquage)

Attention, cette critique ne concerne pas seulement les six premiers épisodes, mais la saison entière. Cette entrée en matière doit surprendre certains d’entre vous, lecteurs, et elle s’apparente à du troll. Je n’aime pas trop en faire. Je préfère laisser ça à des gens plus talentueux, mais là, désolé, mais je ne pouvais pas y couper. Si tu ne le sais pas, il faut savoir que Netflix a dévoilé à la presse les six premiers épisodes d’Iron Fist et qu’est-ce qu’on a eu après ? Un florilège de mauvaises critiques. Parfois aberrantes comme du « whitewashing », mais passons.

Ce que je trouve le plus choquant, c’est que ces critiques parlent dans leur titre de la saison complète, c’est seulement en lisant leurs critiques qu’on peut remarquer au détour d’une phrase anodine (et encore, certains ne daignent même pas de le faire) qu’elle ne concerne que les six premiers épisodes. S’il s’agissait d’une série régulière avec son épisode de la semaine, bon, à la limite. Mais quand on sait qu’il s’agit d’une mini-série dont l’histoire a un début et une fin et qu’elle s’étend sur toute la saison ? Pour faire une comparaison, c’est comme si je décidais d’aller voir un film de deux heures. Je regarde les 45 premières minutes puis je me barre de la salle pour aller pondre la critique du film. Où est l’intégrité ? Concernant Rotten Tomatoes, je suis encore plus outré. Le site prend en compte ces critiques pour calculer le score d’Iron Fist… À la course de la rapidité, on en oublie parfois les règles les plus basiques.

Changement de ton et de rythme

Bref, désolé de ce pavé, mais il fallait que ça sorte. C’est d’autant plus drôle qu’ici, on est dans le cas inverse de Jessica Jones, voir même la saison 2 de Daredevil. Pour Iron Fist, c’est la deuxième partie de saison qui est bien plus intéressante que la première. La série créée par Scott Buck prend son temps pour démarrer, mais monte crescendo sans réel temps mort. En toute franchise, son départ m’a pris au dépourvu. Alors que je m’attendais à une série qui démarre à fond la caisse comme ses collègues, c’est avec surprise que j’ai découvert un Danny Rand qui n’est pas en mode « je lutte contre mes démons intérieurs ». Au contraire, on a un joyeux gai luron semblant sortir d’un festival à Woodstock dans les années 70. Sa naïveté et son optimisme sans faille m’ont fait demander si on était bien dans le même univers que les autres dépressifs ?

Tiens, l’univers. Tant que j’en parle. Daredevil traîne du côté d’Hell’s Kitchen et des quartiers un peu craignos, la nuit. Jessica Jones baigne dans un univers très film noir, ambiance détective privé, avec une rupture via un passage dans la banlieue new-yorkaise style « american way of life ». Luke Cage, c’était le hip-hop et le Bronx. Le New-York des afro-américains. Trois univers différents, trois univers très marqués. Et voilà que débarque Iron Fist qui, tel son personnage, fait le grand écart entre deux mondes que je n’aurais jamais cru voir ensemble. Le monde Wall Street, celui des riches et des hommes d’affaires, et Chinatown. Un mélange qui passe miraculeusement sans problème. En jouant sur ces deux tableaux, Iron Fist apporte une certaine fraîcheur et un côté assez cool. Au final, comme j’aime bien le dire. Avec les Defenders, on a New-York dans sa globalité. Avec toute sa diversité.

Photo de la saison d'Iron Fist avec Colleen Wing (Jessica Henwick)

Mon personnage coup de cœur d’Iron Fist.

Beaucoup de personnages forts et de belles surprises

Iron Fist, c’est la première série Marvel/Netflix avec Daredevil où je n’ai pas ressenti de longueurs sur toute la saison. Même le démarrage, je ne l’ai pas trouvé lourd, car il était surprenant et plutôt drôle. Profitez-en d’ailleurs parce qu’après (il y a même des passages « wow, c’est gore »)… À propos de l’histoire, elle se déroule sans sentiment de faire traîner les choses, car on ne sait plus quoi dire et qu’on s’approche de la fin trop vite. Sauf peut-être l’épisode 11, mais c’est un peu comme une pause avant la déferlante finale. Cette narration rapide offre aussi beaucoup de twists plutôt sympas dont un qui m’a bien eu comme sur Luke Cage. Je n’en dirais pas plus. En passant, si vous n’avez pas vu Daredevil, je vous conseille de regarder cette série avant, car Iron Fist reprend le flambeau en allant encore plus loin avec la Main. Assurément, un des points forts.

Autre point positif, la galerie des personnages. Finn Jones est absolument impeccable en Danny Rand et en Iron Fist. Il apporte un charisme totalement différent des autres Defenders. Il est léger et drôle. Il a un côté innocent que je n’aurais jamais cru voir dans l’univers Marvel de Netflix. Malheureusement, on va vite lui rappeler où il est. Ce qui amène une mutation du personnage que l’acteur accompagne plutôt bien. Si Finn Jones est bon, contrairement à ses collègues de Jessica Jones et Luke Cage, il ne porte pas la série pratiquement tout seul. Certes, Jessica et Luke ont des méchants fascinants leur permettant d’alléger le fardeau, mais difficile d’en dire de même pour les autres personnages. Attachants, mais manquant d’un petit quelque chose. Iron Fist, lui, offre beaucoup de personnages forts.

Je ne vais pas en faire la liste, parce que ce serait des mini spoilers. Juste préciser mon petit coup de cœur pour Jessica Henwick (Colleen Wing) et Tom Pelphrey (Ward Meachum). La première m’a bluffé et vole presque pour moi la vedette à l’Iron Fist. Tandis que le second est hallucinant. Il est au cœur d’une intrigue délicieuse rappelant le passage du showrunner sur la série Dexter. D’ailleurs, Tom Pelphrey n’est pas le seul acteur de Banshee à venir taper la parlotte avec Danny Rand 😀 . Encore une fois dans l’univers, l’écriture des personnages évite tout manichéisme. Ils ne sont jamais totalement gentils, ni totalement méchants. À force de les voir nager en eaux troubles, j’ai eu l’esprit un peu embourbé par les doutes. Dès lors, en investissant dans une galerie aussi fournie et complexe, la série s’évite justement ces longueurs, car elle multiplie les intrigues permettant à la narration d’avancer rapidement et de zapper les passages remplissages.

Après l’Arme Fatale, voici l’Arme Vivante

Si la partie « Wall Street » consacrée aux intrigues machiavéliques du monde des affaires n’ayant rien à envier à la série Suits est prenante, ce sera sûrement la partie dédiée aux arts martiaux qui marquera les esprits. Après quelques épisodes sans vrai combats, Iron Fist connaît un pic avec l’épisode 6 réalisé par RZA, Immortal Emerges from Cave. On se croirait réellement dans un film d’arts martiaux tant la structure classique est respectée jusqu’à la galerie très fun des opposants. Quoi de plus normal de la part du réalisateur de L’homme aux poings de fer (The Man with the Iron Fists – si ce n’est pas un signe, ça). Par la suite, Iron Fist continuera souvent à offrir des combats dont un mémorable avec la technique de l’homme ivre et un autre mettant en scène un duel sous la pluie. En fait, dans sa deuxième partie, la série du jour se rapproche beaucoup de la série Daredevil tout en conservant ses spécificités. Après évidemment, on n’arrivera jamais aux sommets des chorégraphies du cinéma asiatique. En général, les Américains arrivent à le masquer sous une mise en scène nerveuse et rapprochée. Néanmoins, pour Iron Fist, ils ont pris le risque d’une mise en scène posée et éloignée renforçant la lisibilité au détriment de la nervosité.

Concernant les spécificités. Elles impliquent notamment une partie fantastique pratiquement totalement occultée chez ses collègues. La mythologie derrière le personnage est celle du comic. Jusqu’au dragon. Néanmoins, il est dommage que cette partie-là respire justement le cheap. Si le rendu de la concentration du Chi dans son poing est, à mes yeux, impeccable même si j’aurais aimé un peu plus spectaculaire, difficile d’en dire autant pour le reste. Notamment les flash-back assez risibles (et redondantes dans les premiers épisodes). C’est vraiment dommage de ne pas avoir alloué plus de moyens à la série. Notamment quand on voit certaines autres séries Netflix. Au final, on va s’estimer heureux que le showrunner ait gardé cette partie discrète en faisant davantage des mentions plutôt que de le montrer. Comme par exemple avec le dragon. Ça permet à la série d’éviter de tomber dans le ridicule. Je regrette aussi une réalisation et une ambiance nettement moins travaillées que sur ses voisins de New-York.

Par qui n’arrête pas de vouloir concentrer son Chi dans son poing mais sans succès, le19 mars 2017.

Photo de la saison 1 d'Iron Fist avec Danny Rand (Finn Jones)

Finn Jones en plein combat contre les mauvaises critiques.

Conclusion

Iron Fist est une agréable surprise à mes yeux. La série réussit à prendre ses distances par rapport à ses collègues en nous invitant dans un pan de New-York encore inexploré. Le démarrage peut sembler longuet, mais personnellement, je n’ai pas trouvé tant j’avais été agréablement surpris par le ton. Toutefois, on peut dire qu’à partir de l’épisode 6, la série prend son envol. En fait, elle fait l’exact inverse de Luke Cage, Jessica Jones et la saison 2 de Daredevil en finissant bien mieux qu’elle n’avait commencé. Petite précision, c’est la série qui a le plus de combats avec Daredevil. Elle a même plus de combats mémorables que le Diable de Hell’s Kitchen. Cerise sur le gâteau, elle dispose de la galerie de personnages secondaires la plus solide parmi les Defenders ce qui permet pas mal d’intrigues parallèles. Ces dernières permettent justement d’éviter le sentiment d’étirement présent chez ses collègues (13 épisodes pour Iron Fist, j’ai rien à redire). Bref, je suis tombé sous le charme. Allez, j’ose : c’est ma série Marvel/Netflix préférée derrière l’indétrônable homme sans peur. Vivement Defenders.

+

  • Finn Jones, Defender vraiment différent
  • Galerie de personnages secondaires très solide
  • Pas de sentiment d’étirement inutile
  • Twists franchement sympathiques
  • Mythologie Iron Fist respectée
  • Mythologie de la Main développée
  • Pas mal de combats sympathiques
  • Côté fantastique

  • Trop cheap durant ses flash-backs
  • Si les combats sont sympas, on est loin de ce que le cinéma asiatique est capable de fournir
  • Réalisation et ambiance moins peaufinées que sur les autres séries Marvel/Netflix
Trophée8/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2713 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Girjul34

    bon bein plus qu a finir LC et je m y colle! 🙂

  • Captain Cook

    Tellement décu (surtout au niveau des combat) !

    Ensuite ca se regarde.

  • Silferaw

    Très cool, c’est ma préférée aussi derrière DD, Luke Cage et JJ restent très cool aussi, de toute façon, les séries Marvel sont quasiment tjrs réussies. Pis j’adore les acteurs dans chacune des séries. J’attends avec impatience la série Punisher ^.^

    • Et les Defenders aussi, hein 😉

      • Silferaw

        Bien sûr, le retour de DD 😀 J’adore tellement cette série!

  • rastarapha

    Série très sympa, je demandais juste un bon rythme pour pas que je m’emmerde comme avec JJ et LC et qu’une fois la série fini je sois un minimum hypé par defenders

    Netflix à atteint ces objectifs pour moi

    Cependant la série n’à pas une real exceptionnelle (bien en dessous de ce qu’ils nous avaient proposer pour les autres séries, on se rapproche plus d’AOS que de Daredevil (et y a parfois des plans plus que cheap…
    Les flashback de l’avion, Kun’lum et le petit détour en Chine)

    Le générique est le plus mauvais des 4

    Et malheureusement pour moi les combats sont très loin de fonctionner autant que ceux de Daredevil (ce qui est plus que dommage parce que c’est justement dans cette série qu’il aurait fallu se lâcher)

    Mais dans l’ensemble ça reste correct et j’attend beaucoup defenders maintenant

    • Pauvre Jessica Jones. Pour ma part, c’est Daredevil S2 > Daredevil S1 > Iron Fist > Jessica Jones > Luke Cage. Le problème de ces deux derniers, c’est que l’histoire a été mal gérée. Elle ne suffit pas pour 13 épisodes (la faute à une focalisation trop extrême sur les héros), contrairement à Iron Fist et Daredevil qui ajoute des intrigues secondaires qui fonctionnent en dehors des héros principaux.

      J’espère que Netflix va allouer plus de budget pour la saison 2. En tout cas, l’avantage du cheap, c’est qu’ils ont utilisé un moyen original pour représenter le dragon.

      • rastarapha

        J’ai trouvé ça assez bateau pour le dragon

        Et surtout le tout un peu moche…

        • Oh, mais c’était stylé les deux yeux rouges.

          • rastarapha

            Ça faisait très cheapos, tu sens quand même que le budget à baisser dans cette série

            Ce qui est dommage, car Iron fist est essentiellement un personnage grafique, entre poings qui s’allument, histoire de dragons et Kung fu à gogo
            Faut y mettre le prix, sinon ça vaut pas grand chose visuellement (ce qui était un peu le cas malheureusement…)

          • Ce n’est pas que le budget a baissé, c’est surtout que ça a toujours été comme ça pour Netflix. Ils ont mis le paquet pour Daredevil et veulent tester les autres Defenders. Daredevil, avec son nom, c’est l’assurance que ça cartonne. Tandis que les autres, c’est bien plus risqué.

          • rastarapha

            C’est donc la real qui est maivaise alors si ce n’est pas une question de budget…

  • Captain Cook

    Je recommande pour les fana d’art Martiaux (avec un univers de qualité), la série Into The Badlands (meilleurs série de ce genre), auquel la S2 débute ce soir au U.S

    Ensuite dans le genre série de combat (de qualité la aussi, avec un univers et des perso au top) : Banshee, Daredevil, et Nikita

    • Into The Badlands… J’ai vraiment pas accroché du tout. Les combats sont excellents (surtout pour une série, mais Daniel Wu quoi), mais l’histoire, pfff… C’est très gamin, très shonen. Vraiment dommage qu’ils n’aient pas pondu une histoire à la hauteur.

      • Captain Cook

        Justement c’est a fond Shonen…donc oui…ont aime ou pas.

        Mais perso j’ai trouver cette 1er salve trés trés bon (ensuite oui l’intrigue pèche de se coté) !

        Mais niveau combat…on en a pour notre argent (les meilleurs du genre….elle rivalise avec beaucoup de films…c’est dire), en même temps c’est une équipe qui travaille dans des films de Hong Kong.

        La S2 devrait étre plus travailler au niveau des intrigue et des perso. Bien hate pour le coup (puis Nick Frost au cast ^^).

  • Best

    C’est quand même assez surprenant qu’ils arrivent a crée une personnalité a chaque série. Tout en nous rapellons que c’est le même univers, je trouve toujours que les séries netflix marvel, ça reste superieur, a la plupart des séries de super hero, même si celui ci parrait plus cheap, c’est pas juste regardable je trouve ça reste un show de qualité, a l’image des autres defenders à un degré moindre, DD reste en haut, les autre suive le mouvement. Globalement le travail est plus que satisfaisant. . Maintenant place à The Punisher!

    • Je pense qu’on aura droit aux Defenders avant. Après, c’est aussi le format de l’histoire qui joue. Pour Netflix, ce sont plus des mini-séries que des véritables séries.

  • Baba Aurum

    C’est dingue, il y a des personnes qui pensent comme moi …. Je me demandais si j’étais le seul à avoir apprécié, ça fait plaisir de voir que non !!!! D’accord à 200 % sur la critique !

  • dad

    la série était agréable, mais elle manque de fil directeur, d’une thématique, personnellement je l’ai trouvé bien mais sans plus… elle aurait pu jouer sur tellement de chose, lorgner sur renato jones et ces 1%, il manque parti pris

    • Il y en a plusieurs des fils conducteurs, c’est ça qui rend la série plus pêchue et rythmée. Pourquoi se limiter à un seul ?

  • tetsuohiryu

    Je suis complètement déçu par Iron Fist, cela à tous les niveaux… J’en attendais vraiment beaucoup. J’adore le personnage. Ils auraient pu en faire quelque chose d’incroyable sans aucun doute.

    _ La série manque complètement de personnalité.

    _ Les chorégraphies ne sont même pas dignes d’une fanfic. Aucune fluidité dans les gestes.

    _ L’ensemble fait dans l’amateurisme, heureusement qu’on a quelques bons acteurs. Notamment la famille Meacheum ainsi que Madame Gao et Rosario Dawson… Le reste…

    _ Je m’attendais à une bande son un peu plus pointue.

    _ Je m’attendais à avoir plus de références cinématographiques ou musicales. Pourtant ça commençait tellement bien avec le « so fresh, so clean » d’Outkast… Puis plus rien, plus aucune musique de toute la série. Un tout petit Anderson Paak qui met bien la pêche pour la forme et on coupe net avec une sonnerie de téléphone. On voit où tout le budget est passé (dans les autres séries Marvel’s Netflix).

    _ Encore une fois, les chorégraphies ne sont pas du tout à la hauteur du personnage. J’oublie de mentionner cette blague de Drunken Master style… J’étais tellement mal à l’aise en regardant ça, mon dieu !

    _ Je m’attendais à ce qu’il y ait pas mal d’éléments mystiques… Au final, rien du tout. On ne sait rien, on ne voit rien… *spoiler1*__Heureusement qu’ils n’ont pas montré le dragon Shou-Lao, on aurait bien rigolé… Ou pleuré dans mon cas. Merci de n’avoir mis que les yeux… On a frôlé la cata.__

    _ Les scènes trop cliché, pitié ! entre autres : *spoiler2* __Le boss de fin qui tombe du toit d’un immeuble à la Shredder … Mais nan !! Tellement téléphoné, je n’attendais que ça.__

    _ Il faut dire que ça sentait le roussi rien qu’en visionnant le générique…

    _ Les dialogues complètement foireux. Aucune profondeur… Come on ! Ils auraient au moins pu se rattraper avec des punchlines… Mais il n’y ont pas pensé. Dommage.

    _ Les incohérences : *spoiler3* __ Le père Meachum est censé être comme un père de substitution pour Danny Rand non ? Il semble avoir une assez bonne relation avec lui pendant toute la série. Il semble l’apprécier en tout cas. Puis quand Harold se retourne contre lui. Il se passe quoi, une journée ou deux maxi avant le combat final… Et là, Danny lui dit : « J’ai passé trop d’années à détester ce que tu es. » Qu’il l’a détesté pendant toutes ces années ? WTF… Non, il l’a détesté pendant deux jours tout au plus. Mais « toutes ces années » ? Non désolé, on n’en sait rien. Il n’y fait jamais illusion dans la série. Ça n’a pas de sens du tout.__

    Trop de défauts on tué toute la hype que j’avais placé en la série. Je n’avais pas vu de trailers, ni de photos, rien. J’en ressors avec un sentiment désabusé. Je me sens sale d’avoir regardé la série en entier. Non je rigole ^^.

    Pour moi : Daredevil 2 > Daredevil 1 > Jessica Jones > Luke Cage (le 1er arc).

    Iron Fist ne mérite même pas d’être dans un classement. Il est très en dessous du 2ème arc de Luke Cage.

    J’espère que vous comprendrez que tout ceci n’est absolument pas du troll. C’est un avis sincère. J’ai adoré toutes les autres séries.

    Le classement au dessus, même si je dis avoir moins apprécié Luke Cage que les autres par exemple, ne reflète pas du tout mon ressenti. J’ai tellement adoré Luke Cage, bon sang. C’était tellement bon. Toutes ces musiques, les acteurs, les scènes, l’ambiance, le lieu, l’histoire (pour le 1er arc), tous ces caméos… Entièrement mon univers (je baigne dans le Hip-Hop et cette culture depuis tout petit)… Voilà quoi. Rien à voir avec ce qu’on nous a servi avec Iron Fist. Même l’épisode de RZA n’a pas suffi à remonter le niveau. Ces combats sont complètement à la ramasse. Mais ça partait d’une bonne intention.

    • Ouh là, ça, c’est du démontage. Après, on voit clairement que t’as commencé à avoir des attentes beaucoup trop élevés pour la série. Si tu avais vu les trailers, tu n’aurais pas été aussi haut.

      Il ne faut pas oublier non plus que nous ne sommes pas dans un film. Les combats n’atteindront jamais des sommets. Des fois, les fanfics font de l’excellent boulot de ce côté car ils ne se concentrent que sur ça et embauche des mecs qui sont doués pour le combat, mais uniquement pour ça. En l’état, je trouve pourtant que c’est assez bon. Je ne dis pas que c’est génial, mais c’est assez sympa et surtout varié. Autre anecdote, Finn Jones a avoué qu’il n’avait que 10 à 15 minutes pour apprendre les chorégraphies avant les scènes. Quand tu vois ça, tu te dis que les mecs n’ont pas trop misés dessus. Ce qui est un peu bizarre vu le personnage, quand même.

      Pour la scène avec le père, auparavant, il s’est quand même fait empaler (et bien méchamment). Ça, ce n’est pas vraiment ce qu’on peut appeler un truc cliché. Par contre, pour le dialogue que tu cites, ça ne me dit rien, mais alors rien du tout. T’es sûr que ce n’est pas plutôt Harold qui le prononce, ça collerait mieux avec le monologue qu’il tient. ».

      Pour le Drunken Master style, c’est quoi le problème ? Dis-toi qu’en plus, un moment Marvel avait hésité à prendre l’acteur qui joue l’homme ivre avant de se rabattre sur Finn Jones.

      Concernant, les dialogues. Alors là, je ne comprends pas… Aucune profondeur. Pourtant la série aborde des sujets plutôt rares. Rien qu’avec la Main, par exemple.

      Je m’attendais à ce qu’il y ait pas mal d’éléments mystiques… Il y a quand même le poing de base. De plus, les références. Mais franchement, vu le budget de la série et la qualité des éléments dès qu’ils comment à aller vers le mystique, j’ai envie de dire tant mieux. Au final, c’est la mythologie de la Main qui aurait été le plus développé en cohérence avec Daredevil.

      • tetsuohiryu

        C’est vrai que ça ressemble à du démontage. Mais ce n’est pas voulu. Je ne fais jamais ça. Quelque soit l’oeuvre en question, musicale ou cinématographique, j’essaie de ne pas être trop dur. Au pire, je laisse ça à d’autres. Mais j’ai vraiment été déçu. En effet, j’avais énormément d’attentes au sujet d’Iron Fist.

        En mon sens, les deux principaux éléments du personnage et de son univers ont été bâclés (à savoir le Kung-Fu et le mystique).
        Je suis un grand fan de films de Kung-Fu, et de Wu Xia Pian. Je n’ai vu dans Iron Fist que des tentatives de références distillées çà et là. Mais des tentatives ne suffisent pas pour qu’on appelle ça « des références ». Quand on offre ça au public dans le monde entier, quand on s’appelle Marvel, quand on est une plateforme comme Netflix, quand on a un certain budget, on se doit quand même de donner mieux que ça. C’est tout ce pan qui fait amateur (ou à l’arrache) et ça se ressent grandement à l’écran. J’y ai vu beaucoup d’approximations dans les chorégraphies, notamment celle du Drunken Style.
        La meilleure chorégraphie de la série était lors du moment Wu Xia Pian entre Colleen Wing et la combattante à l’épée en Chine. Mais manque de budget ou je ne sais quoi, on y a droit qu’à seulement 30 secondes… C’est trop peu.
        En comparaison, j’ai toujours trouvé les chorégraphies de Arrow très réussies, punchy et vraiment dynamiques, on sent la douleur et la puissance des coups. Là, dans Iron Fist, on voit que les coups sont assez lents, plutôt mous, et manquent cruellement de peps. Principalement ceux de Danny et de Colleen, c’est dommage vu que ce sont les principaux guerriers de la série.
        J’ajoute à ça une incohérence encore flagrante, d’où Claire (Rosario Dawson), une apprentie de base mais vraiment de base, elle met à l’amende des super guerriers de la Main ? Non c’est trop.

        2ème point, on n’a pas droit au côté mystique de Danny Rand. Je m’attendais à ce qu’on ait accès à du plan astral à la Doctor Strange, quelques références au personnage ou à l’univers. Quelque chose de visuel qui se démarque. Un peu de moines. Un peu de vert et jaune. Un peu de K’un-Lun. Un peu de magie. De pouvoirs mystiques. Mais encore une fois, il n’y a eu que des tentatives et beaucoup d’incohérences. Madame Gao qui renverse le Iron Fist à 50 mètres d’un revers de la main… Mais qui se laisse emporter gentiment. C’est pas crédible pour un sou, surtout quand on sait que le Iron Fist n’arrive pas à recharger son Chi à ce moment de la série… Il aurait vite usé son Iron Fist, il n’aurait rien pu faire face à Madame Gao.
        Il n’y a rien eu de tout ça. Au lieu de ça, on a eu le soi disant portail de K’un Lun en papier mâché, le Sifu de Danny Rand pendant 10 secondes, les yeux flous de Shou-Lao… Ah ! On a eu droit au masque du Iron Fist avec le long bandeau qui traîne derrière (dans le vieux footage de guerre), ça j’ai apprécié ! J’avoue aussi que l’invocation du Iron Fist est plutôt bien réussie, vu tout le reste.
        Mais le tatouage sur le torse qui fait tatouage malabar… Dans une scène, on voit même les plis plastifiés quand Danny se tourne. Quand Colleen et Danny se réveillent la première fois dans l’école de la Main. Allez voir… Je ne critique pas gratuitement.
        Franchement tout fait vraiment cheap dans la série.

        *Spoiler*

        Pour la scène de fin avec Harold sur le toit. C’est juste après les yeux de Shou-Lao à 41:00. Danny dit bien à Harold : « J’ai gâché beaucoup trop d’années à détester ce que tu es ». Sur le coup j’avais fait pause, j’ai pensé à une mauvaise traduction dans les sous-titres. Ça m’a vraiment troublé. J’ai donc mis en arrière et il dit bien :
        « _ The battle is won. I’m through with you Harold. I’ve wasted too many years hating whatever it is you are. »
        Ça n’a aucun sens ici. A ce moment-là, on ne nous donne aucune indication sur le fait que Danny ait détesté Harold pendant tout son séjour à K’un-Lun ou même pendant son enfance. C’est même le contraire je dirais… Vu leurs retrouvailles, c’est plutôt un bon père de substitution pour Danny. Et je pense que Danny le voit comme ça. Cette phrase n’a donc pas lieu d’être.

        • Le truc, c’est que souvent les films de Kung-Fu et les Wu Xia Pian ont recours aux câbles. Or, ça aurait mal collé à l’univers Marvel de Netflix. Il ne faut pas oublier qu’il faut garder une certaine cohérence. De plus, avoir recours à de telles procédés demandent beaucoup plus de temps. Ce que la série n’avait clairement pas. Clairement quand tu dis une telle chose. Pour moi, tu t’attendais à voir un film, plutôt qu’une série de 13 épisodes.

          Par contre, là où tu te décrédibilises à mes yeux. C’est en citant Arrow. Franchement, la série est loin d’être excellent sur ce point. J’ai vu trois saisons et j’ai retenu zéro combat. Elle arrive à faire brièvement illusion avec une réalisation très nerveuse. En fait, un quand même. Celui où la petite sœur d’Oliver commence à combattre comme une pro alors qu’elle n’a qu’un seul été d’entrainement derrière elle. Ça m’avait bien fait marrer.

          Là, j’ai revu certains combats d’Iron Fist. C’est toujours aussi sympa. C’est pas transcendant, mais ça se mate et comme je l’ai déjà dit, c’est varié, les chorégraphies sont plutôt diversifiés et bien exécutés. Après clairement, c’est vrai que ça manque de violence. On sent que les mecs se retiennent un peu.

          Sinon Claire ne met pas à l’amende les super guerriers de la Main. Elle tente simplement de résister et de riposter quelque peu. C’est plus Colleen et Danny qui font le boulot 😀 Après, le personnage est relou. J’espère qu’on va vite s’en débarrasser.

          Pour le côté mystique, ça ne m’étonne encore une fois pas. Car on est dans l’univers Netflix. On ne peut pas partir dans des trucs aussi loufoques sous peine de casser l’équilibre pour les Defenders. On est ici dans le prolongement de Daredevil. Aussi, il n’y a pas l’argent pour se permettre de mettre en place K’un-Lun. C’est du budget d’un film, pas d’une série. C’est bien un des reproches que je fais à Iron Fist. On sent clairement le manque de moyens par rapport aux ambitions du personnage.

          « Mais qui se laisse emporter gentiment. C’est pas crédible pour un sou, surtout quand on sait que le Iron Fist n’arrive pas à recharger son Chi à ce moment de la série… «  Elle se laisse emmener après avoir vu Iron Fist exploser le mur derrière elle à l’aide de son poing de fer. Ça calme quand même. Elle se dit qu’elle ferait mieux de se laisser emprisonner parce que bon, affronter Danny même sans son Iron Fist, en plus de Colleen. C’est pas Yoda, non plus XD Elle se prend un pain dans la gueule. Elle tombe dans le coma. Néanmoins, elle n’est jamais inquiète. Elle tente de manipuler tout le monde. Le seul moment où elle l’est, c’est à l’arrivée de Bakuto. Faut pas oublier qu’elle en a vu des choses, ce n’est pas ce genre de trucs qui va la déstabiliser.

          C’est vrai que la phrase est assez bizarre, mais pour ma part, je l’ai plus vu comme la représentation de l’homme qu’il est. Manipulateur, et tout le tralala. Je ne pense pas qu’il l’est devenu du jour au lendemain. Danny fermait les yeux dessus parce que c’était son oncle. De plus, les retrouvailles lui ont fait tellement plaisir après s’être fait rejeter par Joy et Ward qu’il a fermé les yeux dessus. On est tous très fort pour ça.

          PS : ça fait plaisir d’avoir un échange de ce niveau 😀

          • Je le rejoins sur le comparatif avec Arrow car je me suis fais la même reflexion: dans les combats d’Oliver Queen, je ressens plus l’impact et la violence des coups que ceux d’Iron Fist. Dieu sait que ça me fait vraiment chier de trouver un point « positif » à Arrow et de le comparer à Danny Rand…
            L’absence du côté mystique ne me dérange pas! C’est même un miracle que l’Iron Fist puisse cohabiter aisément dans l’univers réaliste de Daredevil, JJ et Luke Cage!

          • « Dieu sait que ça me fait vraiment chier de trouver un point « positif » à Arrow » Tu m’as eu avec ça XD

          • tetsuohiryu

            Hahaha. J’ai eu le même sentiment en citant Arrow.

            Alors oui attention, je ne compare pas Iron Fist à Arrow en terme de scénario ou autre. Là oui, mon propos aurait été franchement décrédibilisé. J’ai juste voulu mettre en exergue le côté baston uniquement. Arrow, moi je pense qu’ils font le taf à ce niveau. Je me fais clairement ch*** en la regardant mais bon, niveau castagne ils mettent le paquet et c’est plutôt réussi. Niveau réal des combats, ils assurent comme Chuck Norris. Ils mettent les pieds où ils veulent, et c’est souvent dans la gueule.

            Pour les câbles, c’est utilisé partout. Dans la plupart des séries ou films. Ce n’est pas seulement utilisé dans les Wu Xia Pian ou films de Kung-Fu. Ils utilisent le procédé même dans des séries comme Arrow. Et comment est-ce que tu penses que Danny arrive à sauter sur le balcon de Joy au début (11:45 au 1er épisode) ? Dans le combat opposant Colleen à son sensei également. Ça se passe dans l’épisode 12 à la 32:00 exactement, quand Colleen saute en avant. Pour le coup, le combat était assez bien géré sous la pluie même s’il n’était pas transcendant non plus. Je reconnais que certains combats sont assez bien gérés mais ils le sont seulement par rapport à d’autres. La très grande majorité des chorégraphies manque d’originalité ou d’énergie. Ils ont voulu compenser le manque de créativité de certains combats en ajoutant parfois des effets en post-prod genre l’écran splité (à deux reprises)… Mais ça fait plus cheap qu’autre chose… En plus, ça embrouille le cerveau.

            Pour moi le budget n’excuse pas tout. Ils sont clairement passés à côté de quelque chose. Je n’ai jamais placé mes attentes comme si j’attendais un film, loin de là. J’avais placé les mêmes attentes sinon plus sur Luke Cage, et j’ai été ravi voire très agréablement surpris ! Il n’y a qu’à regarder Into the Badlands par exemple (où les câbles sont utilisés à foison là encore). Même si c’est AMC d’accord, ça reste une série mais l’action est grandiose. On peut faire encore beaucoup de comparaisons comme ça. Mais pour faire simple, si on veut parler de budget par exemple, il n’y a qu’à regarder ce que les fanfics sont capables de faire, c’est juste impressionnant parfois. Et puis un combat mano à mano, ce n’est pas une question d’argent mais une question de compétences. Je veux dire que le budget a ses limites dans des scènes de cascades, d’explosions, de poursuites de voitures, de décors et tout ce qui suit, là d’accord. Mais concrètement, un combat à mains nues ou à l’épée, ça ne nécessite pas d’argent en premier lieu. On rentre plus dans le domaine des compétences physiques. Si tu as un bon chorégraphe et de bonnes doublures, tu peux faire des merveilles.

            Et là, on ne va pas me dire qu’avec le budget mis dans une série d’un gabarit comme Iron Fist, on n’est pas capable de faire quelque chose d’exceptionnel, ce que Daredevil, Jessica Jones et Luke Cage ont réussi à faire dans leur genre.

            Daredevil = Le côté action est plus qu’exploité
            Jessica Jones = Le côté Pulp/Noir est plus qu’exploité
            Luke Cage = Le côté blaxploitation magnifiquement exploité
            Iron Fist = Elle ne tire son épingle du jeu réellement dans aucun domaine particulier. C’est principalement ça qui me dérange.

            Ah ! Au fait, j’ai fait le tour des internets aujourd’hui pour voir ce qu’on en a pensé… Je n’aurais pas imaginé que la série avait été autant dézinguée. C’est violent quand même ! J’en avais vraiment aucune idée… Je m’étais dit, c’est bon c’est Marvel, ça va passer… Mais non.

            PS : Ça fait plaisir d’échanger en effet…. Mais je veux que tu saches dans ce cas que j’ai adoré Batman v Superman XD !!
            J’ai par contre été très déçu par Man of Steel. Je suppose donc que c’était le contraire pour toi ^^. Pareil, j’y avais placé de trop grandes attentes au moment où c’est sorti.

          • Tout à fait, j’avais adoré Man of Steel, là où j’avais été très déçu par BvS. Mais bizarrement, quand j’ai revu Man of Steel, je l’ai trouvé complètement raté. J’avais même été choqué de l’avoir adoré.

            « Danny arrive à sauter sur le balcon de Joy au début » Il n’y a rien de compliqué, c’est du parkour assez basique.

            Pour les combats d’Iron Fist, je suis d’accord pour dire que ce n’est pas du haut niveau comme Into the Badlands. Le problème se pose principalement qu’ils n’ont pas donné à Danny, le costume directement. Je n’ai même pas compris pourquoi ils ne l’ont pas fait. Ça aurait permis de le doubler efficacement et envoyer du lourd.

            Après, j’ai revu certains combats. Le problème, ce n’est pas vraiment la chorégraphie à mes yeux, mais plutôt la réalisation. Il y avait beaucoup d’occasion d’appuyer les coups pour donner la sensation que ça fasse mal (gros plan sur un pied qui rencontre le ventre, par exemple) et ils ne le font pratiquement jamais. Ils jouent beaucoup trop sur les plans larges or ce sont ces derniers qui accentuent la violence des combats car ils placent le spectateur en dehors de ces derniers. Il y a qu’à voir la scène du couloir de prison avec le Punisher. Les chorégraphies ne sont pas oufs, mais la réalisation accentue la violence de cette scène et on en ressort très marqué.

            Au final, ça donne des combats sympas, mais sans plus. Il était clair qu’on aurait pu s’attendre à mieux, mais en l’état, ça me va. Mais pour une saison 2, je serais beaucoup plus critique par contre. J’ai même envie de dire, faites moins de combat, mais apporter plus de soin à ces derniers. Dès lors, on se retrouve comme sur un Daredevil avec beaucoup moins de combats, mais qui sont plus soignés.

          • tetsuohiryu

            Regarde bien la scène du balcon.
            Parlons Parkour. Il prend appui sur un piquet à pied nu ! Puis il arrive à s’accrocher sur le rebord, on va dire que la distance est faisable, quoique à pieds nus… Et puis la facilité qu’il a de faire la planche lorsqu’il est en position de chat… passer son corps entier au dessus de ce même rebord sans effort et en toute fluidité comme si le vent le portait en toute légèreté… En un bond.
            Pour moi, toute la scène a été réalisée avec des câbles, ça semble évident. Ou alors il défie les lois de la physique.
            Regarde des vidéos de parkour, ou même si tu as déjà essayé la planche, tu te rendras compte de la différence et que ça nécessite de la puissance, ce que Danny ne semble pas mettre dans ses appuis.
            Mais bon je n’ai pas envie d’en faire trop non plus. Je sais même plus pourquoi on parlait de ça ^^.

            Oui ! Pour certains combats, je me faisais aussi la même réflexion. J’ai l’impression qu’il aurait fallu un montage plus pointu. Quelques fois, ça peut pallier le fait d’avoir une baisse d’intensité dans ses chorégraphies.
            Et en effet, le costume aurait peut-être permis aux doublures de se faciliter la tâche.

          • Ah, ah, j’ai revu la scène, j’avoue que c’est chaud quand même. Même s’il a des appuis avec ses pieds.

  • Simon Pariat

    Agréablement surpris, de super acteurs et on ne s’ennuie jamais très bonne série, j’attends avec impatience la saison 2

  • Je viens de finir la série à l’instant. Ca m’a prit plus de temps de temps que les autres séries car je me suis franchement ennuyé… Une vraie corvée de mater chaque épisode.

    Attention: *SPOIL*

    Bref je suis déçu. Bien que je connaisse le personnage (via des crossovers et les new avengers) et un peu sa mythologie, je n’ai jamais lu ses aventures solo.

    -Danny Rand n’a eu aucun adversaire physique contre qui le poing d’acier aurait vraiment été necessaire. Il ne m’a bluffé que 2 fois: quand il pete la porte blindée de l’hosto et quand il fracasse le sol de dans le dernier épisode.

    -Grosse déception concernant les combats. Même s’il y en a plus que Daredevil, j’ai trouvé ça mou, mal chorégraphié et je n’y croyais pas une seconde.Pour moi, Daredevil reste au dessus du lot concernant les concernants les combats mémorable.

    -Le rythme. Comme d’hab, ce défaut est récurrent dans les séries Marvel Netflix à cause du format de 13 épisodes. Contrairement a ses camarades, Iron Fist est constant dans son rythme. Le soucis: c’est que ça monte crescendo vraiiiiiiment lentement. (je me suis endormi devant un épisode, carrément)

    -La Main: bordel ils sont où les ninjas?

    -Les personnages secondaires: d’habitude c’est un sans faute, là je ne retiendrai que Ward Meachum, MadameGao et Hogarth.

    -Danny Rand: Je suis d’accord, il est totalement différend des autres héros. Il n’a pas cette noirceur qui les caractérise. Le problême, c’est sa naïveté qui est exaspérante. J’attends toujours de voir « L’arme vivante »…

    Bref, premier faux pas pour moi dans l’association Marvel/Netflix malgré tout, je ne me fais pas de soucis pour les Defenders.

    • Ah merde, toi aussi. Faut dire aussi que le poing d’acier, il ne le maîtrise pas des masses dans cette saison. On en est qu’à ses débuts. Il ne faut pas l’oublier.

      Quel épisode, tu t’es endormi. Moi, ça me fait ça avec Legion en ce moment. C’est magnifique, superbement réalisé, mais la musique et le rythme m’endorment à chaque fois. Ça m’énerve car j’aime bien l’ambiance. Mais en même temps, il ne se passe rien et l’intrigue est très prévisible.

      La Main, on voit un autre doigt de la Main en action et leurs procédés sont bien différents.

      Danny Rand: justement, je trouve qu’il y a une belle évolution pour ce personnage. Il devient moins naïf au fur et au mesure qu’on avance. Il prend la réalité de notre monde en pleine gueule. C’est assez sympa, je trouve. Le mec sort d’un monde où il a été couvé (même si physiquement, il en a souffert) et se retrouve dans la vraie vie.

      • tetsuohiryu

        Tout à fait. De mon côté, je n’ai pas du tout été dérangé par le côté naïf du personnage. Je trouve même que c’est la partie la plus touchante de Danny qui ressurgit dans une réalité qui tourne à toute vitesse et qui n’est pas la sienne. Lui l’observe d’un autre oeil avec calme et douceur, parfois avec déception. Si pour le monde entier, Danny n’est bon qu’à être enfermé en psychiatrie, Danny lui, se rend compte tout au long de la série de la folie de ce monde. Il prend la vie avec un peu plus de recul et c’est ça qui peut s’apparenter à de la naïveté alors que ce n’est que de l’innocence et de la gentillesse mais aussi de l’observation. Ironie du sort, il a le sentiment que le monde entier est un hôpital psychiatrique à ciel ouvert et essaie à sa manière de s’adapter à cette nouvelle vie à laquelle il n’appartient désormais plus. Il ne sait pas s’il doit devenir le Iron Fist ou Danny Rand. On obtiendra la réponse plus tard.

        Je reconnais que cette partie est plutôt bien amenée. Je parlais de profondeur dans ma précédente critique. Mais ce n’est pas le thème qui fait défaut. Ce sont plutôt les dialogues en eux-mêmes qui ne brillent pas autant que le(les) thème(s) abordé(s).

        PS : j’adore Legion… Décidément Marvelll… ^^

        • Superbe description. Au moins captainblogbuster aura réussi à te faire dire quelque chose de positif XD

          PS : Ah, ah, on en reparlera sur la critique de la série 😉

          • tetsuohiryu

            Oui. Il m’aura fallu prendre un peu de recul, un peu comme le Iron Fist. Comme je l’avais dit précédemment, je n’ai vraiment pas l’habitude de basher gratuitement… Tout est à améliorer dans la série, c’est sûr mais je suis confiant et je suis sûr qu’ils peuvent tout péter pour la 2nde saison, s’il y a.

      • Je crois que ça devait être l’épisode où Joy découvre que son père est vivant ou peut être celui d’après où j’ai dû piquer un somme. D’ailleurs, je viens de souvenir que le corps de l’assistant d’Harold Meachum est toujours en train de pourrir dans son appartement lol!
        Yep, c’est vrai que Danny évolue mais j’ai eu l’impression qu’il était tout le temps le dindon de la farce. De plus, comme l’a dit Tetsuohiryu, la phase où il dit qu’il a passé des années à détester Harold m’a faite halluciné!
        Perso, je ne suis pas contre une seconde saison mais il y a pas mal de point à retravailler. Par exemple, un peu plus d’entrainement pour Finn Jones, au moins deux vrai duels (un sous-boss en milieu de saison et le boss final) et de bons combats! Petit souvenir de Daredevil, j’aurai aimé avoir à peu près la même chose avec Iron Fist:
        https://www.youtube.com/watch?v=dKCnrgVGgYw

        • Il s’en est débarrassé du corps entre-temps. J’ai essayé de voir si on le trouvait, mais non. Ça aurait été cool que Joy tombe dessus.

          C’est clair que le pauvre Danny se fait sans cesse manipuler. Mais c’est ce qui le rend cool. Il est tellement gentil. Ça permet de contraster avec les autres Defenders en étant l’élément sympa du groupe. Ils risquent de former une belle équipe.

          Daredevil, je ne compte même pas tant il est au-dessus du game 😀 Cette scène est vraiment énorme. Quand tu vois ça, tu te dis qu’heureusement qu’il s’est récupéré une armure.

      • souleater34

        Pour être Iron Fist, il faut avoir triomphé en combat singulier avec les meilleurs combattant de K’Un Lun ainsi que du dragon. Comment concevoir que Daniel Rand ait quitté son monastère aussi peu préparé et si faible (il se fait casser la gueule dans presque tous les épisodes).Même sa version animée dans Ultimate Spiderman est plus costaude que ce que nous présente Netflix! il n’a pas été « couvé » pendant ses 15 ans passé au monastère, mais entraîné chaque jour à devenir le guerrier suprême…

        • D’un autre côté, est-ce intéressant d’avoir un guerrier qui triomphe de tous ses adversaires sans difficulté ? Syndrome Luke Cage.

  • souleater34

    Quelle merde cette série! Netflix a complètement loupé sa série! Je n’ai pas reconnu le personnage de mon enfance qui était l’hommage Marvel à Kwaï Chang Caine.Jones n’est pas Carradine c’est sûr : aucun charisme, ni talent. Scenarii bidons, dialogues nazes,FX cheap, combats et postures à chier,bref un vrai foutage de gueule, indigne de la qualité Netflix. Bon courage pour la saison 2!

  • Girjul34

    ca y est j’ai commencé je suis au 3ième épisode et c’est de mieux en mieux, le premier épisode un peu mou et là ça commence a bastonné
    Franchement je trouve les combats bien mieux que ceux de DD, je trouvais d’ailleurs DD un peu pataud voir un peu bourrin parfait je me l’étais toujours imaginé plus rapide plus souple
    Là dans Iron Fist le niveau en art martiaux est plus élévé je trouve

    • Tout pareil, quand tu vois Daredevil dans les comics, ça fait bizarre de voir la version Netflix très lourd.