Critique : How I Met Your Mother – Saison 9 – Finale

Comment foirer sa sortie ?

Fiche

Titre:How I Met Your Mother
Créateur(s):,
Showrunner(s):
Acteurs:, , , , ,
Guest-stars:
Titre original:Saison:
9
Pays:États-UnisNombre d’épisodes:24
Genre:Comédie, SitcomFormat:22 mn
Diffusion d’origine:23 septembre 2013 – 31 mars 2014Chaîne:

Ted se remémore ses jeunes années, lorsqu’il était encore célibataire. Il raconte à ses enfants avec nostalgie ses moments d’égarements et de troubles, ses rencontres et ses recherches effrénées du Grand Amour et les facéties de sa bande d’amis…

Critique

Enfin, la fin ! Neuf saisons pour une sitcom, c’est admirable. Sauf qu’à l’inverse de Seinfeld ou Friends, je trouve que HIMYM s’est essoufflée avec le temps. Au départ, rafraichissante, la sitcom avait fini par tourner en rond, lassant une grosse majorité de spectateurs (pas mal de mes potes ont lâché l’affaire) et ne réussissait plus trop à me faire sourire. Surtout la concurrence était devenue rude avec par exemple Community qui lui a ravi le statut de sitcom innovatrice. Seules quelques rares fulgurances (notamment les cliffhangers) m’encourageaient à regarder la saison suivante, un peu comme pour Dexter. Bordel, j’ai tenu jusqu’au bout et je compte bien être récompensé par la rencontre avec la mère.

Je vais le dire direct : la saison 9 est la pire saison de la série. Partant d’un postulat (trop) culotté, une saison pour raconter les quelques jours précédant le mariage de Robin et Barney, les scénaristes se sont vite retrouvés à court d’idées malgré l’emploi de très nombreux flashbacks ou flashforwards (Lost n’aurait pas pu être plus heureux). Imaginez un peu le défi, condenser 22 épisodes dans un délai aussi court. Ils se sont tirés une balle dans le pied et ont tué l’imagination dans l’œuf.

Oh regardez, le magnifique plongeon… Mince, ils avaient oublié de mettre de l’eau dans la piscine.

Plus les épisodes ont passé, plus ma patience fut mise à rude épreuve. Fort heureusement, l’introduction de Cristin Milioti, dans le rôle de la fameuse mère, m’a permis de bénéficier de quelques bons moments. Je vais le dire et je le pense vraiment, l’actrice est la seule réussite de cette neuvième saison, final compris.

Parlons-en de ce fameux final. Ma réaction fut : des yeux roulants vers le ciel et un visage affichant un certain dégoût. À partir de maintenant, on spoile sans retenue.

Spoiler
On découvre l’évolution du gang dans le temps. Marshall et Lily sont toujours aussi heureux. Ted est heureux avec sa « mère » (pas d’Œdipe, petit pervers) et a deux gosses avec (les petits cons sur le canapé). Par contre, Barney et Robin finissent par divorcer. Barney redevient Barney (sic). Robin délaisse le gang et se concentre sur sa carrière. Elle balance déjà quelques pistes sur la fin à Lily : « J’aurais dû finir avec Ted. ». C’est déjà là, le plus gros point dérangeant de cette série et celle qui a marqué le début de la fin pour moi. Le fameux couple « Robin et Barney », c’était un peu n’importe quoi ! C’est à ce moment-là que j’avais perdu beaucoup d’attraits pour la série. Surtout, le couple fantasmé « Ted et Robin » était désormais mort et enterré. Je n’y croyais plus, il n’y avait plus d’alchimie entre les deux acteurs et surtout revenir avec la femme qui s’est mariée avec ton meilleur ami, rarement vu aussi glauque. Pourquoi l’avoir donc ressuscité pour le final ?

On continue. Paf ! La mère meurt d’une maladie (mon sourcil a fait le même mouvement que celui magique d’Ancelotti quand j’ai appris la nouvelle) ! Pourtant, on a pu bénéficier par la suite d’une excellente scène marquant la première rencontre entre Ted et la mère. Émouvante et magique. La scène suivante était impeccable pour terminer la série. Ted balançait : « Voilà comment j’ai rencontré votre mère. ». La série aurait dû s’arrêter là. C’était juste à défaut d’être parfait.

Mais voilà, que le couple Ted et Robin est ressuscité. « Ouais, je vous ai raconté ça pour avoir la permission de sortir avec Robin », semble dire Ted. Ça m’a fait le même effet que quelqu’un qui crache sur le gâteau au chocolat appétissant qui m’attendait en voulant souffler les bougies. M’enfin, l’alchimie entre Ted et Robin était morte. On lui avait mis, je ne sais pas combien de balles dans la tête, on l’avait même décapité. Et la voilà qui revient encore. À contrario, celle entre Ted et la mère était vivace. Et il n’a suffi que d’une phrase pour la détruire. Peut-être que le problème était dû au fait que Cristin Milioti était trop bonne pour n’être qu’un simple faire-valoir de Robin. Sur la fin, elle avait surpassé Cobie Smulders dans mon cœur (l’actrice ne semblait plus vraiment impliquée, les horizons Marvel ?). C’était donc avec la mère que je voulais que Ted termine. Certes, on peut trouver la fin de série culottée… Mais bon, Seinfeld a fait pire !

Ah oui, on a le droit à une scène émouvante où Barney le sociopathe meurt et renait en tant que papa. C’était mignon de le voir avec ce bébé dans les bras.

Conclusion

Sans surprise, How I Met Your Mother s’achève avec sa pire saison et foire même son final. Le même destin que Dexter.
+– Cristin Milioti
– C’est enfin fini
– Le mariage sur 22 épisodes, c’est trop
– Des acteurs sans idées
– Final
– Pas un seul rire…
4/10

poster-how-i-met-your-mother-season-9

Advertisements
A propos de l'auteur : (2694 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.