Critique : Guardians of the Galaxy: The Telltale Series – Épisode 1 ‘Au Fond du Gouffre’

Au Fond du Gouffre… mais pas du trou

Fiche

TitreGuardians of the Galaxy: The Telltale Series – Épisode 1 ‘Au Fond du Gouffre’
ÉditeurTelltale GamesDéveloppeurTelltale Games
Plate-formeAndroid, iOS, Windows, PlayStation 4, Xbox OneDate de sortie18 / 04 / 2017
Testé surWindowsGenreAventure, Point and click

Bon dieu, ce gun ! Il a quelque chose à compenser, Rocket ? Au moins, ça permet de masquer le zizi de Groot.

Critique

Jusqu’ici, Telltale Games a déjà adapté les comics The Walking Dead avec un énorme succès au point que nous en sommes actuellement à la troisième saison, Fables avec The Wolf Among Us et Batman. Par contre, c’est la première fois qu’ils adaptent un Marvel et quoi de mieux que Les Gardiens de la Galaxie pour coller avec la sortie du deuxième volume au cinéma ?

C’est d’ailleurs ce qui ressort. Ces Gardiens n’ont que peu d’affinités avec le comic et reprennent tout de ceux de James Gunn. Ce qui, à mes yeux, est un peu dommage. D’ailleurs, si vous ne connaissez pas du tout ces Gardiens-là (est-ce possible ?), je ne peux que vous conseiller de regarder d’abord le premier film. Car point d’introduction dans ce premier épisode intitulé Au Fond du Gouffre, on nous balance directement en action face à… Thanos himself. Oui, le Titan Fou.

Une formule qui ne change que peu, mais moins efficace

Pour ceux ayant déjà touché à un Telltale Games, aucune surprise ici. On remarquera juste une petite (mais vraiment petite, parce que bon, ça change pas grand-chose) innovation dans le gameplay avec le jetpack et une légère amélioration graphique même si ce n’est toujours pas ça pour les animations corporelles. Heureusement, celles faciales sont toujours aussi bonnes (indispensable pour l’immersion). Bref, la même formule que d’habitude. Dialogues avec choix, exploration et QTE. Le trio gagnant quand servi par une superbe histoire ficelée avec des excellents dialogues.

Sauf qu’ici, la formule ne fonctionne pas aussi bien que sur les jeux vidéo avec les morts qui marchent, les personnages de fables ou l’homme chauve-souris. La faute à un humour particulièrement raté. Pourtant, c’est l’essence même des Gardiens de James Gunn. Pour ma part, je ne suis pas vraiment surpris étant donné que l’humour n’est jamais aussi efficace que lorsque nous n’en sommes pas acteurs. Or ici, c’est nous qui lançons la plupart des blagues. La chute devient inévitablement prévisible. Ainsi et immanquablement, la plupart des dialogues sonnent creux. C’est déjà un mauvais point. Autre raté à mes yeux, les QTE. Alors que souvent, ils me saisissent dans l’action (ceux de Batman étaient excellents). Ici, ils sont beaucoup trop simples pour se révéler réellement captivants.

Des twists et un MacGuffin promettant beaucoup pour la suite de l’histoire

Du coup, le premier épisode est totalement raté ? Pas totalement, non. Car l’histoire est plutôt bonne en prenant très rapidement ses distances avec le MCU, voir même les comics, via un twist sympathique dans la pure lignée des jeux Telltale Games. Pour ceux qui ne le savent pas, le studio aime innover par rapport au matériau d’origine en marquant une véritable rupture pour nous emmener vers des sentiers alors inexplorés et donc surprenants. Ils l’ont fait magistralement avec Fables (la mort d’un personnage clé du comic), avec Batman (l’histoire de la famille Wayne) et maintenant ces Gardiens. Dès lors, les premières pistes mises en place sur cet épisode laissent espérer de très belles choses pour les épisodes suivants. D’autant plus qu’elles tournent autour d’un MacGuffin aguichant. C’est pourquoi je continuerais malgré les déceptions.

Par un peu déçu mais qui espère beaucoup pour la suite, le21 avril 2017.

Y a pas à dire, ça commence fort !

Conclusion

Ce premier épisode des Gardiens de la Galaxie version Telltale Games me laisse avec une sensation mitigée. En se focalisant à adapter les Gardiens, non pas du comic, mais du film, Telltale Games prend un risque et se manque malheureusement quand il s’agit de faire de l’humour (toutes les blagues ont fait un flop pour moi). Déception aussi pour les QTE vraiment peu enthousiasmants. Fort heureusement, l’histoire se révèle surprenante et laisse espérer un excitant développement grâce à un aguichant MacGuffin. D’autant plus que les jeux Telltale ont tendance souvent à devenir meilleur à chaque épisode. Une entrée en matière prometteuse, mais rien de plus.

+

  • Quelques progrès graphiquement
  • Twists
  • MacGuffin prometteur

  • Formule Telltale moins efficace qu’à l’accoutumée
  • Humour raté
6/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2787 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Bathbro

    Contrairement à toi, j’ai adoré le fais que Telltales Games reprenne l’idée de James Gunn et non des comics (Même si cela avait été cool aussi ! ) Pour le premier épisode, je trouve que c’est dommage d’introduire toute suiteThanos en boss alors que c’est un personnage qui aurait demandé un combat un peu plus corsé ! Je demande à voir pour les Quatre autres épisodes !

    • Justement le twist qui l’implique en le faisant mourir direct m’a beaucoup surpris. La touche Telltale ! Franchement, j’étais vraiment pris au dépourvu et j’étais persuadé qu’il allait ressuscité quand le soldat Nova l’examine.