Critique : Game of Thrones – Saison 6

La saison où tout explose

Fiche

TitreGame of Thrones
Créateurs David Benioff, D. B. Weiss
Acteurs Peter Dinklage, Nikolaj Coster-Waldau, Lena Headey, Emilia Clarke, Kit Harington, Aidan Gillen, Liam Cunningham, Carice van Houten, Natalie Dormer, Sophie Turner, Nathalie Emmanuel, Rory McCann, Maisie Williams, Gwendoline Christie
Titre originalSaison6
PaysÉtats-UnisNombre d’épisodes10
GenreAventure, Drame, FantastiqueFormat56 mn
Diffusion d’origine24 / 04 / 2016Chaîne:HBO

Attention, le visionnage de cette saison est très éprouvant pour les yeux. Arya en a fait les frais…

Critique

Par où commencer pour parler de Game of Thrones ? Tout a déjà été à peu près dit sur cette série. Entrons donc dans le vif du sujet : la critique de la saison 6.

Attention, cette critique contient des spoilers sur l’ensemble de la saison.

Avec Game of Thrones, il est une obligation essentielle. Celui de suivre le rythme des diffusions sous peine de se faire spoiler. Cette saison n’a pas échappé à la règle tant les moments cultes ont été légion. La découverte du véritable visage de Melisandre. Le très émouvant morceau de bravoure d’Hodor. L’entretien avec à la petite fille (épatante Lyanna Mormont, révélation de cette saison de Danse avec les trônes) et l’hilarante révélation du nombre de soldats à sa solde. La résurrection de Jon Snow. Non, là, je déconne, c’était un peu téléphoné. Par contre, j’ai adoré l’anecdote de Sophie Turner qui incarne Sansa Stark. Elle avait révélé avoir écrit une longue lettre à Kit Harington (l’acteur derrière Jon Snow) pour lui dire au-revoir après que ce dernier soit « mort » à la fin de la saison 5. Naturellement, le beau gosse ne s’est pas privé de se foutre de sa gueule en ressortant la lettre en question quand les deux se sont retrouvés sur le tournage.

Mais, il y a surtout un épisode dont j’ai envie de parler : le fameux épisode se cachant derrière le numéro 9.

Épisode 9 : Battle of the Bastards

Cet épisode représente la quintessence des séries télé. On peut le dire, Battle of the Bastards représente du jamais-vu en offrant une bataille rivalisant avec les plus grands films du genre comme la bataille du Gouffre de Helm de Le Seigneur des Anneaux: Les Deux Tours ou l’ouverture de Gladiator, à l’exception près qu’elle n’est pas pénalisée par la censure. Cette violence… Ce plan sur Jon Snow qui essaie de remonter la masse de corps pour pouvoir respirer l’air pur… Une image qui m’est restée et qui le restera sûrement à vie. Toutefois, elle ne vaut pas celle où Jon Snow lève son épée face aux cavaliers qui foncent droit sur lui. Ou encore le plan-séquence qui suit le fils Stark en pleine bataille. J’étais comme un fou sur mon canapé.

L’apothéose. Un des plus beaux plans cinématographiques qui existent. À jamais dans ma mémoire.

Cette lutte entre Stark et Bolton est tout simplement parfaite, car elle excelle à tous les niveaux que ce soit au niveau du suspense, de la maestria technique et surtout, une lisibilité exemplaire des formations et tactiques de chaque camp (on sait qui est en train de gagner). Le seul reproche que je pourrais adresser concerne la fin un peu facile directement pompée sur Les Deux Tours. Franchement, qui n’a pas pensé à Gandalf en voyant Littlefinger au loin ? Mais ça reste un détail mineur, car le soulagement était réel quand cette lueur d’espoir a illuminé le champ de bataille. Cerise sur le gâteau, la (dégueulasse) mort de ce salopard de Bolton et ils n’y sont pas allés de main morte. Depuis des années, j’attendais un rival à la bataille du Gouffre de Helm. Je guettais patiemment son arrivée au cinéma et ce fourbe m’a pris par-derrière en débarquant à la télévision. Incroyable.

Six saisons après, l’hiver arrive enfin

Le reste de la saison demeure assez classique (attention, ce n’est pas péjoratif, au contraire, réussir à conserver un tel niveau de qualité saison après saison force le respect, beaucoup s’effondrent au bout de deux ou trois saisons), à l’exception près que le rythme s’est sacrément accru sans perdre en qualité. Mon intrigue préférée de la saison est celle d’Arya Stark. Notamment pour le passage au théâtre. C’était si pittoresque. Ça valait aussi le détour pour la course-poursuite semblant sortir d’un Terminator avec Arya dans la peau de Sarah Connor. Les autres personnages sont fidèles à eux-mêmes. Peut-être un peu trop, car il n’y a finalement que peu de surprises… si on excepte l’épisode final.

Impossible de conclure cette critique sans quelques mots pour la maestria du dernier épisode de la saison 6, The Winds of Winter. Après le meilleur épisode, toute série confondue, je m’attendais à des lendemains difficiles, mais que nenni, la maîtrise de cet épisode est impeccable. La majorité des intrigues de la saison se closent tout en ouvrant des nouvelles pour le moins prometteuses. J’ai aussi eu un gros coup de cœur pour la magnifique robe pour Cersei. Et ce twist ! Jon Snow est le fils de Lyanna Stark et Rhaegar Targaryen !!! Mi-Stark, mi-Targaryen. Mi-glace, mi-feu. L’alliance suprême entre deux maisons pour le neveu de Daenerys (et oui). Alors, c’est qui le boss ? En tout cas, la réalisation et la musique derrière cette révélation est parfaite. À chaque fois que j’y pense ou que j’en parle, j’en ai des frissons. J’en ai quand je tape ces mots au clavier. C’est dommage quand même ce lien familial, j’espérais que Daenerys et Jon sortent ensemble à la fin de la série. M’enfin, on a bien un frère qui couche avec sa sœur, alors pourquoi pas ?

À noter que les deux excellents derniers épisodes sont réalisés par Miguel Sapochnik et qu’on retrouvera ce dernier pour le Marvel/Netflix, Iron Fist, où il pourra se faire pardonner par Finn Jones (Loras Tyrell dans GoT et futur Iron Fist) qu’il a tué. Je croise les doigts pour que le réalisateur revienne sur la prochaine saison.

Par qui cherche une machine à voyager dans le temps, le28 juin 2016.

Maintenant, les dragons ont grandi. L’hiver est là. Et la guerre aussi.

Conclusion

Une saison de très haut niveau avec un rythme de malade et le meilleur épisode que je n’ai jamais vu de toute ma vie de sériephile. À chaque saison qui passe, Game of Thrones s’impose de plus en plus comme la meilleure série de tous les temps. Il ne lui reste (normalement) plus que deux saisons pour confirmer.

+

  • Battle of the Bastards, je ne m’en suis toujours pas remis
  • Rythme affolant
  • Des intrigues resserrées
  • La révélation de The Winds of Winter

  • Toujours le même problème, un an à attendre entre chaque saison
9/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (2814 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Captain Cook

    Comme toi saison de OUF.

    Perso cette épisode 9 est mon favoris (avec le 8éme de la Saison 5), Hardhome….^^
    Et celui de la S4.

    Cette saison aura était bien meilleurs (dans sa globalité), que la 5….même si elle reste de qualité hein (faut pas déconner).

    En tout cas, cette Saison….je suis ENCORE plus en amour pour Jon Snow (dont j’adore depuis le début), mon second favoris est impeccable…(Tyrion), mais manque de scène ou il impose je trouve. Enfin c’est l’intrique qui veut ca. Quand a Arya……je l’aime…..mais genre un grand amour platonique ^^…..j’ai faillie pleurer a la fin du 10…..avec le vieux.

    Et comme tu le dit….ce réa aura était un des plus marquant du show….un grand avenir s’ouvre a lui.

    Non vraiment cette saisons aura était superbe. Plus que 2 saisons, j’espère a autant de qualité….et a une fin magistrale (elle le mérite), par ce que combien de série se nique en fin de saisons….

    Elle sera pour moi (si elle réussit), dans mes grandes série favorite avec BrBa, Les Sopranos et Six Feed Under.

    • Miguel Sapochnik a réalisé deux épisodes de Banshee 😉

      Ton trio final est juste magique, je rajouterais Oz.

      • Captain Cook

        Oh elle aussi ^^…..GRANDE série.

  • Alors pour l’épisode 9, je me suis fais spoiler 1 minute avant de mater l’épisode, c’est pas con ça??? Sinon, comme toi: depuis des années, j’attends d’avoir une bataille à la hauteur des celles des Seigneurs des anneaux et c’est incroyable de voir que c’est le petit écran qui assouvi mon désir! C’était parfait en tout point!
    J’ai été un peu chouia déçu par la tournure que prenait l’intrigue d’Arya mais sa vengeance dans l’épisode final: yeeeeeeeeees!
    L’épisode 10, ce debut, cette mise en scène: Perfect!!! Dieu sait que c’était de passer après la Bataille des Batards et pourtant cet épisode était top! Toutes les pièces comment à se mouvoir pour nous diriger lentement mais surement vers la fin de la série.

    Bref, la prochaine saison s’annonce vraiment prometteuse!!! Ma seule crainte: que Daenerys continue à balader ses drakes à droite à gauche et s’attarde sur le sort des esclaves qu’elle croisera en chemin.
    Mon coup de coeur de cette saison: La petite Lady Mormont! Quel charisme! C’est ouf!

    • Il y a quoi à se faire spoiler dans cet épisode ? La fin de la bataille ?

      On est d’accord pour l’épisode 10. Il était superbe. Ce début avec cette musique et ce final. Pfiou. On se croirait au cinéma.

      Techniquement, il ne devrait pas trop avoir d’esclaves sur le chemin. Il me semble que c’est interdit sur Westeros 😛

      Sinon la petite Mormont. Quelle classe, surtout lors de son dernier discours où elle met au pas toute l’assemblée.

      Pour terminer, deux mèmes qui m’ont bien fait rigoler.

      • Ahahaha excellent!!! Le spoil que je me suis pris: la fin de Ramsay Bolton -___-

        • Ah oui, là, c’est vraiment dommage pour le coup.

  • Whyl Bertrand

    OK messieurs, au risque de me faire taper sur les doigts ou de me faire jeter des cailloux, j’ai beau avoir adoré comme tout le monde cet épisode 9, en terme de bataille, et à titre personnel, j’en ai plus pris plein la tronche avec le final de Spartacus. J’étais davantage « sur le champ de bataille », plus impliqué que dans l’épisode de Game of Thrones.

    Peu de chances que Marvelll soit de mon avis parce qu’il me semble que tu n’aimes pas de toute façon la série Spartacus, mais pour moi, je savais que son final comporterait de lourdes, très lourdes pertes et ne sachant pas (ne voulant pas !!! ) qui de mes héros allaient crever sous mes yeux, j’ai été éprouvé tout l’épisode et en me le repassant la semaine dernière, justement, pour comparer avec GOT, pas de doutes, j’ai re-vibré comme un gosse devant cette bataille.

    C’est d’ailleurs lors de cet épisode que j’ai ENFIN trouvé Liam McIntyre hyper convaincant et ENFIN à la hauteur de l’intéerprétation d’Andy Whitfield…

    Voila, ce sera tout… Gannicus forever….

    • Je n’ai pas dit que je n’aimais pas Spartacus. Je n’ai pas aimé le spin-off, nuance 😀

      C’est dommage que je n’ai jamais fini la série, mais la mort de l’acteur m’a jeté un coup de froid. En tout cas, j’ai regardé des extraits sur YouTube et franchement, techniquement, il y a un monde d’écart… Après, il y a le côté émotion qui joue. Sachant que c’est la fin de la série, c’est forcément exacerbée.

      • Whyl Bertrand

        Oui, techniquement, c’est clair, Spartacus était en dessous, et pourtant la bataille m’avait paru plus stratégique, plus intelligemment dosée, plus équilibrée, moins certaine dans son issue dirons nous (parce qu’on est bien d’accord que sans Sansa, Ramsay gagnait les doigts dans le nez !). Cependant j’avais plus d’empathie pour les persos de Sparatcus que pour Jon Snow et ça doit jouer pas mal dans mon jugement. C’est con mais la même bataille avec Tyrion ou Brienne à la place du bâtard, j’aurais sûrement préféré, parce qu’il est évident qu’on craint davantage pour un personnage qu’on adore, donc on s’implique plus, donc on vibre plus, etc…

        N’empêche que si t’as l’occasion, je te conseille quand même de t’enfiler les saisons 2 et 3 de Spartacus ne serait ce que pour revoir ton opinion sur le personnage de Gannicus qui avait énormément évolué au cours de la série…

        • Faudrait que je trouve le temps de la voir et avec toutes les séries en ce moment… Mais je tâcherais. Après, j’adore le personnage de Jon Snow, c’est mon préféré de la série, donc évidemment, j’étais crispé 😀

          • Whyl Bertrand

            Oui, un bon vilain de James Bond ! Bonne idée ça !

      • Best

        Pour moi c’est clairement une des meilleur bataille paru sur les séries, c’est pas forcement une bataille à grande échelle mais que c’est bien mis en scène, c’est épique, c’est très tendu, même au cinéma y a peu de bataille aussi tendu, aussi brutal, aussi original,