Critique : Far Cry 4

Cliffhanger, sans Stallone

Fiche

Titre :
Far Cry 4
Éditeur :Ubisoft
Développeur :Ubisoft Montréal
Plate-forme :PC, PlayStation 4, Xbox OneDate de sortie :18 / 11 / 2014
Genre :Action, Aventure, FPSTesté sur :PC

Ben dis donc, c’est devenu vachement violent, Dumbo !

Critique

Far Cry 3 s’est révélé être une très bonne surprise. Blindé de bonnes idées, il offrait aux joueurs un monde ouvert très riche et une excellente expérience. Far Cry 4 suit-il les traces de son grand frère ?

Je me suis acheté un nouveau PC à la pointe, donc je me suis donc procuré Far Cry 4 pour tester mon bébé. En lançant le jeu, je décide de mettre tout en Ultra et bonne nouvelle, mon PC tient parfaitement la route sans un pet de lag. Évidemment, ça me met de très bonne humeur. Il fallait au moins ça pour palier à la déception de ce nouvel épisode. Comment ne pas avoir la sensation permanente d’être en train de jouer à un addon de Far Cry 3 ? En même temps, ce constat n’est pas vraiment étonnant quand on sait qu’Ubisoft est derrière le projet. On en parle de la saga Assassin’s Creed ? Non, ce n’est vraiment pas la peine.

Sur la voie de Call of Duty

La seule nouveauté vraiment notable concerne le grappin qui permet de grimper plus facilement les façades au lieu de faire le tour pour trouver un passage permettant d’arriver en haut. Seulement, le grappin n’est utilisable qu’à des endroits bien précis. Donc au bout du compte, on perd parfois pas mal de temps à chercher le petit point en haut permettant de grimper. Néanmoins, c’est moins chronophage que de faire le tour, c’est déjà ça de gagné.

Pour le reste, c’est Far Cry 3 avec des éléphants. La nouvelle map est joli, mais il n’y a rien de franchement exceptionnel. Les mécanismes de jeu sont exactement les mêmes, du coup, ça m’a bien gonflé de repartir à la chasse pour étoffer mes équipements. Par contre, si vous n’avez jamais joué à l’épisode précédent, vous risquez de recevoir une belle marque rouge sur votre joue.

Bon, ils n’allaient pas non plus tout chambouler, mais je n’en demandais pas tant non plus. Juste une histoire solide (le nouveau méchant n’est qu’un sosie raté de celui très charismatique de l’épisode précédent et le choix du leader du Sentier d’Or provoque beaucoup de frustration, car ni l’un, ni l’autre ne semble être bon pour le rôle – et on est obligé de choisir entre les deux), des missions palpitantes (la plupart du temps, ça consiste à infiltrer une base ou chercher un objet à un point A pour le ramener à un point B, heureusement, ça s’arrange à la fin). Ah, j’oubliais, le jeu s’offre de la coop (comme le nouveau Assassin’s Creed) et ça, c’est vraiment un plus.

Par contre, je ne vais pas mentir en disant que je ne me suis pas amusé à faire les missions. Le jeu reste quand même très fun, surtout dans sa deuxième partie. La map gigantesque est un régal à parcourir (surtout avec les graphismes en Ultra). Et j’ai beaucoup aimé cette possibilité de finir le jeu en 20 minutes, vraiment une idée géniale.

Par Christophe Menat, le .

« Tu as été… Harponné ! ». On se croirait dans Unreal Tournament.

Conclusion

Far Cry 4 reprend exactement les mêmes ficelles que le précédent en ajoutant le grappin ou la possibilité de monter un éléphant. Malheureusement, l’histoire beaucoup moins palpitante et la permanente sensation de déjà vu gâchent le plaisir. Il va falloir s’y remettre sérieusement pour Far Cry 5.

+

  • Beau
  • Le gameplay de Far Cry 3
  • Possible de finir le jeu en 20 minutes

  • Trop peu de nouveautés
  • Histoire au rabais
6/10

Poster de Far Cry 4

Advertisements
A propos de l'auteur : (2751 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.