Critique : Detective Dee : le mystère de la flamme fantôme

Le Sherlock Holmes asiatique

 
Titre original : Di renjie zhi tongtian diguo

Réalisé par Tsui Hark (réalisateur de Double Team et Double Dragon, ne l’oublions pas)

Avec Andy Lau (le magnifique Infernal Affairs, rien à voir avec le remake américain Les Infiltrés), Bingbing Li (Le Royaume Interdit, le mega crossover avec Jackie Chan et Jet Li), Tony Leung Ka Fai, Chao Deng et Carina Lau (vu dans l’excellent The Blade de justement Tsui Hark).

Date de sortie : 20 avril 2011
Genre : Action, Crime, Thriller
Durée : 2h03
Distributeur : Le Pacte

Inspiré de l’histoire d’un authentique détective de la Chine des Tang, Detective Dee a fait l’objet d’une série de romans cultes (par Robert Van Gulick). L’histoire se déroule en Chine, en l’an 690, durant la période trouble correspondant à l’ascension de l’impératrice Wu Ze Tian. Une série de meurtres a lieu. L’impératrice décide alors de faire appel au seul homme capable de percer ce mystère : le juge détective Dee, de retour après huit ans de prison pour insolence et insubordination…

Je n’irais pas par quatre chemins. Detective Dee est une grosse déception. Ce qui s’annonçait être un excellent divertissement n’est qu’un film sans aucune originalité et chiant ! Je vais tenter de m’expliquer dans les lignes suivantes.

Un mélange à la Tsui Hark

Le réalisateur est connu pour proposer des films complètement fous et c’est bien là que le bât blesse. S’il dispose d’une ambition certaine malheureusement les moyens ne suivent pas… Les effets spéciaux sont horribles, mais vraiment horribles ! Au début, on se dit que ce n’est pas trop mal, ça se voit mais ça passe. Toutefois, passé le tiers du film, ça devient catastrophique.

Difficilement de ne pas pouffer de rire intérieurement devant le combat entre Dee et des cerfs tellement ces derniers sont tellement mal modélisés. On peut aussi ajouter un autre combat où les combattants se balancent des troncs d’arbres. L’idée est bonne mais la pratique est encore une fois ratée. Le film dispose de pleins d’autres exemples comme les combustions spontanées aux FX dignes de la fumée noire de Lost.

Ça commence mal parce qu’on sait que des effets spéciaux ratés et de surcroît visible à trente kilomètres n’encouragent pas à rentrer dans le film mais ça n’a pas empêché certains films d’être tout de même réussis. Intéressons-nous alors à l’intrigue, seule façon de sauver le film de l’iceberg où il fonce tel un vulgaire Titanic.

Un film Shōnen* façon Hollywood ?

Déjà rien que le titre : Détective Dee : Le Mystère de la flamme fantôme fait irrémédiablement penser à un épisode de Professeur Layton, ce jeu vidéo sorti sur DS que nos chères têtes blondes adorent (Professeur Layton et le Destin Perdu, Professeur Layton et la Boîte de Pandore). M’enfin, ça passe plus pour de l’anecdote qu’autre chose.

Toutefois, impossible en regardant le film à ne pas penser aux Shōnen que j’ai lu, il y a des années lors de mon adolescence. Deux me viennent principalement à l’esprit : Naruto et Detective Conan.

Pour le premier, c’est surtout un combat qui m’y a fait penser : celui où Dee et ses compagnons affrontent le grand prêtre et ses marionnettes, on pense au combat entre Sakura et un méchant aux multiples marionnettes.

Pour le deuxième, c’est vraiment dans l’intrigue qu’on trouve beaucoup de similarités (premiers meurtres, Conan arrivent, enquête, quelques péripéties puis des twists finals et une conclusion totalement loufoque car improbable) pas étonnant vu que ce dernier s’inspire des enquêtes de Conan Doyle et Sherlock Holmes.

D’ailleurs parlons de Sherlock Holmes, impossible en regardant Detective Dee de ne pas penser au Sherlock Holmes avec Robert Downey Jr (Iron Man). Mais je préfère nettement son homologue britannique beaucoup plus solide, pas d’effets spéciaux ridicules, un méchant bien classe, de l’humour et des scènes d’actions réussies.

Detective Dee partage aussi avec les Shōnen cette même propension à une exagération et possède un vilain qui ne peut pas s’empêcher de l’ouvrir : je balance mon plan et quand il tombe à l’eau, j’hurle « Non, je perdrais pas ! Non ! ». On dirait franchement un gamin de cinq ans ! Ça pourrait passer si le film ne se prenait pas aussi au sérieux. Au moins, ça a le mérite d’avoir fait rigoler tout le monde dans la salle.

De plus, le film propose une idéologie assez pitoyable où même si c’est une grosse mégère, Dee soutient l’impératrice…

Spoiler

… même si elle veut le buter. Encore plus incompréhensible quand on sait qu’il a été emprisonné par cette dernière pour justement s’être révolté ! Le comble est quand même ce twist final digne de Hero mais on est bien loin du chef d’œuvre de Zhang Yimou, c’est presque même une insulte d’en parler pour ce Detectvie Dee !

Je ne comprenais pas le pourquoi de cette idéologie assez pitoyable, le Mad Movies de ce mois-ci a éclairé ma lanterne : il s’agissait tout simplement d’une contrainte exercée par le marché chinois sous l’aveu de Tsui Hark. En effet, il est impensable en Chine de remettre en cause le pouvoir en place. Faut pas donner des idées au peuple !

* : shōnen signifie adolescent en japonais. Il est exclusivement utilisé pour désigner un type de manga, le shōnen manga, le manga pour jeune garçon.

Ben c’est une daube alors ?

Ce serait un peu trop sévère, le film propose des plans magnifiques, une belle photographie, une musique envoûtante et d’excellents combats mais ses défauts beaucoup trop lourd m’ont gâché le plaisir de ce spectacle. Comment apprécier un film qui cumule les défauts des blockbusters hollywoodiens, des Shōnen et des DTV (effets spéciaux vraiment moisis) ?

Il conviendra à un public pas trop exigeant ou aveuglé par le made in HK du film: oui, oui, il y a des gens comme ça qui sont capables de te dire qu’un film HK déchire alors qu’il est quasiment semblable à un film hollywoodien que ce même mec a descendu. Je ne sais pas ce qui leur passe dans la tête pour devenir aveugle devant les défauts qu’ils reprochent justement aux films hollywoodiens. Prenons un exemple, World Invasion, il a été descendu parce qu’il proposait une vision un peu trop patriotique des États-Unis du genre les marines sont les meilleurs, les plus braves, les plus courageux et bizarrement, ça ne pose plus de problèmes pour un film made in HK qui est parfois pire comme pour Détective Dee où même si l’impératrice bute tout le monde dans son entourage donc est une grosse « #*$, ce n’est pas grave. Effarant!

Je suis vraiment déçu par ce Detective Dee, encore plus car j’adore Andy Lau!

Vaut mieux se retourner vers un Hero ou encore le récent Les Trois Royaumes (surtout la version longue) pour bénéficier d’un bon film épique. Pour le côté action et humour, tournons-nous vers l’homologue britannique de Detective Dee : Sherlock Holmes.

Sa scène culte : je cherche encore…Peut être le combat contre les cerfs pour la crise de fou rire intérieure qu’il m’a procuré.

Note : 4/10

affiche Detective Dee le mystere de la flamme fantome

Advertisements
A propos de l'auteur : (2625 articles)

Avatar de l'auteur MarvelllFou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • https://bluraycollector.wordpress.com/ gallou1

    Je ne connaissais pas et finalement après ta critique, je pense sincèrement passer mon tour car j’ai déjà tellement de retard dans les visionnages alors mieux vaut se concentrer sur les « bonnes » choses :mrgreen:

  • http://marvelll.fr Marvelll

    Ben le pire, c’est qu’il a des super notes, un peu partout donc je te conseille de le regarder quand même. En tout cas, moi je n’ai pas pu blairer :mrgreen:

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    En même temps World Invasion est une fiction. Wu Zetian a réellement existé et elle était comme ça. On te demande pas de la kiffer, on t’explique juste comment elle était. Elle a fait des choses affreuses et de très bonnes choses. Tu devrais lire des livres sur la chine ancienne plutôt que des shonens 😛 Y’a une biopic sur John Rabe qui sort la semaine prochaine, tu vas lui reprocher qu’on dise qu’il était gentil alors qu’il était gentil ?
    Après bon te foutre de la gueule des FX c’est pas super niveau argumentation. Le film ne bénéficie pas du quart du budget d’un des fameux épisodes de Lost (15millions de $, le tiers de bienvenue chez les chtis). Et puis honnêtement on s’en fout des FX. Le film est resplendissant et jouissif, et c’est bien là le principal.
    Et shonen c’est adolescent, pas jeune garçon. « Jeune garçon » c’est du mot à mot qui veut rien dire et qui fait penser aux Pokemons 🙄

  • http://marvelll.fr Marvelll

    « Et shonen c’est adolescent, pas jeune garçon », ben tu diras ça à wikipedia 😆 .

    « En même temps World Invasion est une fiction », ben Detective Dee ne l’est pas peut être?

    « tu devrais lire des livres sur la chine ancienne plutôt que des shonens », ça fait des années que je n’en lis plus. Et puis tant qu’à faire autant mater des films comme La Cité Interdite ou Ran qui sont mille fois plus puissant que Dee.

    Je juge le film comme il est et comme il prend pas mal d’écart avec la réalité… On se dit que l’impératrice n’est pas franchement fidèle. Après, je veux bien mais ça n’explique pas le retournement de veste de Dee. Qu’elle est soit une bitch, je peux comprendre et je n’ai rien contre.

    « Après bon te foutre de la gueule des FX c’est pas super niveau argumentation. » Ben je suis désolé de pas réussir à accrocher à un film aussi moche. Après l’excuse du pognon, ça marche pas. Y en a bien qui réussisse à se démerder sans FX alors pourquoi en foutre partout surtout aussi moche? Tsui Hark a les yeux plus gros que le ventre, il s’est cru en train de réaliser Double Dragon 2 :mrgreen: .

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    Te fais pas plus bête que tu ne l’es. Sur wikipedia ils disent « 少年, shōnen, qui signifie adolescent en japonais », jeune garçon c’est ce que je disais plus haut, du mot à mot. En japonais t’as soit le kanji pour homme, soit celui pour garçon. Donc jeune+garçon=adolescent. Jeune+homme=la vingtaine (toi). Homme=moi. 😛

    Quand tu parles de Double Dragon, rassures moi, tu ne mélanges pas Twin Dragons de Tsui Hark et Double Dragon de James Yukich ?
    Et comme exemple de merde made in Tsui Hark il y a Double Team, qui est VRAIMENT la merde la pire du monde (tous réalisateurs confondus).

  • http://marvelll.fr Marvelll

    « Quand tu parles de Double Dragon, rassures moi, tu ne mélanges pas Twin Dragons de Tsui Hark et Double Dragon de James Yukich » –> Ah oui effectivement, j’ai confondu, les cons, ils ont mis le même nom 😆 . Tte façon les deux sont nuls !

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    Euh mouais Twin Dragons c’est un bon Jackie Chan quand même. Chorés de ouf et distrayant. Double Dragon c’est épique chorés de merde et épique coupe de nouille à la con pour Robert Patrick.
    Tiens, tu viens de me donner une idée de Twitpic d’ailleurs 😆

  • http://www.silence-action.com Dom

    Fichtre j’aurais dû t’écouter (mais tu étais si seul contre tous) : ce film est une pure série B qui s’est faufilé en salles je ne sais comment. J’en ai encore les yeux qui piquent des ces effets numériques datant de 1996 !

  • http://marvelll.fr Marvelll

    Lol, ouais j’étais seul, si seuuuuuuuulll !!!!!!!!!! :mrgreen:

    Mais bon si on regarde imdb et rottentomatoes, on voit bien que le film n’est pas génial. Après les français ont un espèce de truc bizarre avec les trucs chinois… même quand c’est de la merde, on est incapable de le dire: syndrome Bruce Lee?

  • http://www.silence-action.com Dom

    Y aussi Kub3 qui n’ont pas trop kiffé. Je publierai une critique demain, peut-être, probablement, enfin… ouais!
    Bah même Enter the Dragon avec Bruce Lee est bien meilleur !

  • http://marvelll.fr Marvelll

    Je ne comprends pas comment on peut baser un film sur des FX aussi nuls, il faut être suicidaire.

    Par contre, Wild Side qui sort le film au cinéma alors qu’il est digne d’une DTV 😐

  • http://www.silence-action.com Dom

    Oui, si tu enlèves ça et les bastons qui sont loins d’être impressionnantes, le film devient très bon.

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    Merci, c’est grâce à des commentaires comme ça que le seul cinéma d’action à avoir une place au ciné c’est le cinéma ricain. Detective Dee c’était une véritable bouffée d’air pure qui nous prouvait que les films à petit budget peuvent encore avoir une place. Demande à des ricains de faire la même chose avec le même budget. Dee represente la moitié du budget d’un épisode de SG1… 🙄

  • http://www.silence-action.com Dom

    @Mr_Moteuchi : nan mais le cinéma est avant tout un art visuel, je vois pas comment on peut cautionner un film aussi moche, quel que soit son budget. A ce moment là je vais pondre un film d’action en 3D polygonale, fait sous 3DS max, avec un scénario en béton, et on va voir combien de personne vont saluer mon geste (absurde) ! Le cinéma d’action est, de base, un pervertissement du 7ème art. Blockbuster ricain ou chinois c’est le même combat. L’audace de Tsui Hark est de proposer un film techniquement dépassé, pas de faire du cinéma d’action à petit budget.
    (j’aurais bien aimé que la place de cinéma soit au rabais aussi dans ce cas ! :p)

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    Au contraire, il est d’une beauté rarement atteinte. Les environnements varient constamment, tout comme les costumes, les maquillages, les lumières, même les armes sont hétéroclites afin de mettre en avant le côté cosmopolite. Et sans compter les CGI, rien qu’autant de divertsité c’est déjà une prouesse. Après les daims sont mals foutus, soit, mais faut avoir 5 ans dans sa tête pour se braquer sur un truc pareil, c’est la poésie qui compte, pas la réalisation un peu foireuse de certains effets. Le plus impressionnant reste la profondeur de champs et les plans larges de l’intérieur du stupa qui m’a carrément crevé le cul. J’avais pas eu l’impression de voir de la 3D sans lunettes 3D depuis The Dark Knight en IMAX. 8)

  • http://www.silence-action.com Dom

    Oui y a des belles choses, mais tout est phagocyté par des fonds verts immondes. Impossible pour moi de rentrer dans le film : c’est comme si tu voyais un tour de magie avec des trucages qui crèvent les yeux, tu ne peux pas y croire et justement, la magie n’opère pas. Tous les plans généraux m’ont donné la nausée. J’aurais préféré que les arrière plans soient peints ! C’est comme ça qu’on faisait auparavant pour tourner en studio avec peu de moyens et c’était nettement plus joli. Je suis désolé mais j’ai pas vu beaucoup de poésie. Akira Kurosawa chargeait la pellicule d’une vraie force lyrique en filmant des arbres, des pluies battantes, la nature dans ce qu’elle a de plus pure ; Tsui Hark lui ne cherche que des terrains pour mettre en danger ses protagonistes.

  • http://marvelll.fr Marvelll

    « Akira Kurosawa chargeait la pellicule d’une vraie force lyrique en filmant des arbres, des pluies battantes, la nature dans ce qu’elle a de plus pure ; Tsui Hark lui ne cherche que des terrains pour mettre en danger ses protagonistes. » +1

    En plus, contrairement à vous deux, j’ai trouvé l’intrigue de Detective Dee vraiment pitoyable: c’est simple, on dirait un épisode de Detective Conan.

    Quand aux décors, certains étaient pas mal du tout et il aurait mieux fallu en rester là. Les autres sont vraiment catastrophiques. Je ne comprends pas bien ce qui a pu se passer dans la tête de Tsui Hark pour nous proposer des FX aussi bas de gammes même les étudiants en images de synthèse font mieux que ça. La logique aurait voulu qu’ils masquent les effets ratées au lieu de les exposer au grand jour. Quand tu vois que quelque chose ne marche pas, tu l’enlèves.

    « les armes sont hétéroclites », mouarf, t’es un fan de shonen toi :lol:, les armes sont vachement calqués sur ceux du shonen Bleach. 😛

    « les environnements varient constamment » mais ce n’est pas forcément synonyme de qualité.

    Il ne faut pas oublier les combats moisis car surtout mal filmé, c’est simple, j’avais l’impression d’avoir le pendant asiatique de World Invasion.

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    L’argument de Kurosawa c’est n’importe quoi. A ce moment là tous les films contemporains sont à chier parce que Curtiz était le meilleur. Faut pas mélanger des genres et des styles qui sont séparé par plusieurs générations.

    « les armes sont vachement calqués sur ceux du shonen Bleach » Je sais pas si t’es au courant, mais la dynastie Tang existait avant Bleach, c’est uniquement le reflet de faits historiques, et non du calquage d’un manga à la con, faudrait GRAVEMENT songer à puiser tes références/argumentaire dans autre chose que ce que tu lisais en étant gosse. 🙄

    « La logique aurait voulu qu’ils masquent les effets ratées au lieu de les exposer au grand jour. Quand tu vois que quelque chose ne marche pas, tu l’enlèves. » Ça marche pas pour ceux qui bouffent du Thor et autres prods à 150millions de $ à longueur de temps et les déifient pour leurs effets. Pour les autres ça ne pose pas de problèmes.

  • http://marvelll.fr Marvelll

    On y croit tous à une épée capable de distinguer le point faible d’une structure pour l’anéantir d’un coup, fusse-t-elle une colonne de pierre 😆

    « c’est uniquement le reflet de faits historiques », ah ok… Donc Dee a le droit de faire de la merde du moment que c’est un Hark mais pas Bleach parce que c’est un shonen donc forcément il n’y aucune inspiration (au contraire, on a rarement vu autant d’inspiration historique que dans un shonen)… On voit l’argument de l’ignare :naze

    Et puis, je ne comprends pas que tu ressortes cet argument pour un film qui prend ses aises sur la reconstitution historique…

    « Pour les autres ça ne pose pas de problèmes. », c’est qui qui s’est foutu de la gueule des effets de V? j’ai oublié…

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    Bleach ça raconte les enquêtes d’un detective ? On voit l’argument de l’ignare :naze

    La différence c’est que V est une série disposant d’un budget conséquent, or quand on voit la distribution, on se dit que tout est passé dans les effets-spéciaux, sauf que là les effets sont ratés, du coup on se demande où est finalement passé l’argent (pas non plus dans les mains des scénaristes) 🙄

  • http://marvelll.fr Marvelll

    « Bleach ça raconte les enquêtes d’un detective ? » Non mais Detective Conan que j’ai cité plusieurs fois oui!

    Detective Dee = Detective Conan + Bleach

    C’est mathématique. C’est prouvé scientifiquement par un organisme financé par les States dans leur étude du film Detective Dee. Malheureusement, j’ai paumé les sources 😆

    V, ça a un gros budget, ben tiens on dirait pas 😛

    Et puis Cube avec bien moins de pognon arrivait bien à nous éblouir avec ses effets… Faut arrêter de sortir l’argument du budget quand on voit ce que deux mecs des Hautes Alpes arrive à faire avec Kaydara

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    « V, ça a un gros budget, ben tiens on dirait pas » bah ouais c’est ce que je dis. Le pire c’est qu’ils n’hésitent pas à étaler partout leurs featurettes sur les CGI de la série. Au moins ils expliquent pourquoi c’est laid, c’est sympa pour ceux qui veulent pas commettre les mêmes erreurs 😛

    Cube était tourné au Canada, en studio, en huis-clos, et y’a que 7 acteurs, normal que le budget pouvait être réduit et concentré sur les 3 effets-spéciaux du film. 😆
    Kaydara les mecs sont des fans, c’est pas la même motivation. Regarde le visiteur du futur, les effets sont au poil aussi. Et puis Kaydara les CGI sont beaux, mais c’est tourné avec des moufles et les acteurs sont à chier, soit dit en passant.

  • http://www.silence-action.com Dom

    @Mr M : non c’est pas à chier de citer A. Kurosawa, quel que soit le genre d’un film, il est régit par des règles identiques pour tous. J’ai cité Kurosawa parce que c’était le premier nom à me passer par la tête, mais j’aurais pu dire Apichatpong Weerasethakul, qui est un contemporain. Dectective Dee n’avait absolument pas besoin d’intégrer des scènes de baston et des décors numériques. Au lieu de se contenter d’un thriller avec une fresque historique en toile de fond, Tsui Hark tape dans la culture de masse d’une façon tout à fait opportuniste.

  • http://www.silence-action.com Dom

    (ma première phrase est grammaticalement erronée mais j’espère que vous avez compris que je voulais dire que chaque film est soumis aux mêmes procédés et outils de conception)

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    @Dom : euh j’ai jamais dis que c’était à chier de citer Kurosawa 😯 . Mais Weerasethakul et le rapport d’un mec à poil dans la forêt et Tsui Hark, j’ai beau chercher, je ne le trouve pas 😕

  • http://marvelll.fr Marvelll

    C’est vrai que ce n’est pas simple de trouver le rapport, l’un est pétri de talent et l’autre…

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    Ils jouent pas dans la même cours hein. L’un fait de la romance gay et l’autre du wopitiwop. Demande à Snyder de faire une romance gay, on verra le résultat 🙄

  • http://marvelll.fr Marvelll

    « Demande à Snyder de faire une romance gay », ben c’est déjà fait, ça a donné 300 😆

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    😆 En parlant de navets ça vient de me faire penser que ce week-end y’a Almighty Thor sur Syfy. Ça va être ENORME 😈

  • http://marvelll.fr Marvelll

    « En parlant de navets », première reconnaissance que Dee est un navet… Mémorable ❗

    Je m’abaisserais même pas à regarder cette production Asylum, plutôt crever !

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    reconnaissance de que dalle, j’ai pas spécifié lesquels j’incluais dans le lot.

    C’est un mockbuster, le but c’est de se marrer. Et puis ça pourra pas être pire que le film avec le docker (attention elle est tirée par les cheveux celle là 😛 )

  • http://www.silence-action.com Dom

    MDR les gars ; ben on peut prendre Oncle Boonmee de Apichatpong aussi. Toujours est-il qu’il a un rapport plus profond et plus pur au cinéma que Tsui Hark, capable de trouver les méthodes et éléments qui permettent de développer son récit, ses personnages, son atmosphère, dans la plus grande économie de moyen.
    Tu peux faire véhiculer l’idée de la mort sans montrer aucun cadavre, comme tu peux transmettre la sensation de danger sans confrontations physiques entre des personnages. Tout est question de subtilité, d’utilisation de symboles, (…). Faudrait faire un montage alternatif de Dee sans séquences à la noix, le film serait court mais bien plus fascinant, j’en suis certain.

  • http://marvelll.fr Marvelll

    Mais aussi Dom, je ne comprends pas pourquoi tu vas voir les blockbusters vu que tu n’en aimes aucun… Je sais que je n’ai pas Thor…

    « reconnaissance de que dalle, j’ai pas spécifié lesquels j’incluais dans le lot. » :mrgreen:

    « C’est un mockbuster, le but c’est de se marrer », mouais, tu m’aurais dit: c’est l’occasion de se faire du fric pour pas cher en flouant nos clients, OK…

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    C’est sûr qu’un mec avec le sifflet à l’air, c’est comme tu dis « la plus grande économie de moyen », même pas de costumier à payer.
    Après le montage alternatif c’est sûr que ça permettrait à ceux qui se sont emmerdés pendant le film de mieux l’apprécier (comme ma femme, je précise paske Marvelll dit que je descends toujours les films que ma femme aime pas, or c’est faux).
    De toute façon, talent ou pas, si tu dis à quelqu’un « ce soir je te propose deux films, un où l’on voit un mec à poil pendant 2h ou un autre avec un sherlock holmes chinois » bah t’es à peu près sûr du résultat. Honnêtement je connais personne qui ait réussi à rester éveillé devant un Weerasethakul (hormis mes amis gays).

  • http://marvelll.fr Marvelll

    Toute cette discussion, ça me rappelle qu’il faut que je le voie ce Oncle Bonmee… mais « ce soir je te propose deux films, un où l’on voit un mec à poil pendant 2h ou un autre avec un sherlock holmes chinois », on a rarement fait plus vrai.

    Et puis, c’est comme se dire, bon je regarde le destin d’une jeune fille violée par son père ou un puceau de 40 ans. Il faut se faire bataille pour regarder le premier surtout après une dure journée de labeur.

    « un mec avec le sifflet à l’air », ils avaient tout compris les grecs: un toge et c’est parti pour nous faire Homère (qui couterait 500 millions de dollars si on le faisait de nos jours) 😀

  • http://www.silence-action.com Dom

    Ben, ce n’est pas mon genre de prédilection mais il y a parfois des perles, du coup, j’en vois de temps en temps. Cette année par exemple, j’ai adoré The Green Hornet (alors que je craignais le pire en rentrant dans la salle).
    Je ne suis absolument pas contre le cinéma dit de « divertissement », mais je pense qu’il y a un minimum artistique à mettre en oeuvre, surtout pour les superproductions. Ma conception du cinéma est assez ambivalente finalement… Je suis contre les films étudiés et conçus pour plaire à tous et qui ne relèvent pas de la sensibilité de leur auteur – eux-mêmes, souvent condamnés à batailler contre les studios.

    Mais c’est même pas que je me suis emmerdé devant le film, j’étais tenu à l’écart, impossible de percer la toile à cause de ses limites esthétiques… Ensuite on ne peut pas comparer les thématique de Dee à Weera ; je parlais avant tout de la mise en scène et de l’esthétique.

  • http://marvelll.fr Marvelll

    « je pense qu’il y a un minimum artistique à mettre en oeuvre », c’est marrant parce que les blockbusters divisent souvent à cause cette note artistique. Y en a beaucoup qui ont été divisés par Sucker Punch comme d’autres par Thor mais aussi The Green Hornet.

    Chacun disposant de leur univers, Asgard pour Thor, l’asile/5 level pour Sucker Punch et je pourrais même citer Scott Pilgrim que tu n’as pas aimé justement: il disposait d’un réel univers à part, on a rarement fait plus artistique.

    Et tu parles de The Green Hornet alors qu’il reste très classique en termes d’univers… Le scénario est d’un simple et l’ambiance respire les autres productions de super héros en particulier Defendor.

    J’ai l’impression que plus le film tente d’innover, moins tu l’apprécies.

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    Le seul à créer un univers est Pilgrim. Defendor innove surtout pour son histoire, son esthétique est d’un bon niveau mais c’est pas le centre névralgique du film, notamment parce que c’est une petite production à l’inverse des autres films cités.

    Thor = Chevalier du Zodiaque/Power Rangers

    The Green Hornet = The Green Hornet en 3D

    Sucker Punch = Pigalle+Shrek

    Tiens parler de Defendor me fait penser qu’il faut que je post ma critique de Hobo. C’est comme Defendor, mais en gore (et le héros est un clodo de Blade Runner).

  • http://marvelll.fr Marvelll

    Thor = Chevalier du Zodiaque/Power Rangers, sachant qu’il est sorti bien avant les deux cités, on repassera 🙂

    Sucker Punch = je dirais plutôt FF, Seigneur des Anneaux, Japanim, Killzone, et j’en passe mais t’es pas un fan de jeux vidéos donc t’as du mal…

    Hobo, je l’ai toujours pas vu et il traine chez moi… M’enfin suis pas motivé surtout après Machete 😮

    PS : d’ailleurs, en réfléchissant, je me suis dit : « tiens, on aime tous les deux les jeux vidéos en 2D, with sprite et donc Scott Pilgrim » mais « tu n’aimes pas les jeux vidéos 3D donc Sucker Punch » contrairement à moi. Ca reste simpliste mais ça tient la route (pas comme la fin de Source Code).

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    Le film Thor est sorti avant les Chevaliers du Zodiaque ??? Wow le screener doit vraiment pas être terrible alors 😆

    SP = j’ai déjà cité ces références dans ma critique, donc tu viens de faire un beau et délicat #FAIL. Et citer Killzone au lieu de Jin-Roh c’est pas prouver qu’on est fan ou non de JV, c’est juste prouver qu’on sait pas qui a influencé quoi, une sorte d’ignare en somme.

    Hobo ça a rien à voir avec Machete. Ça ressemble à un Nikkatsu, ça défouraille non-stop du début à la fin, ya du massacre à la tondeuse, du mec en combi façon Tokyo Gore Police qui dégomme tous les employés d’un hosto, des enfants brulés au lance-flammes.

  • http://marvelll.fr Marvelll

    Ok, tu m’as définitivement convaincu pour Hobo :mrgreen:

    « citer Killzone au lieu de Jin-Roh », ben sachant que le monde est plus orienté façon FPS, il me semblait plus naturel de citer Killzone… Surtout en voyant la gueule du boss final de ce niveau.

    « Le film Thor est sorti avant les Chevaliers du Zodiaque », non mais le comic oui 😉

  • http://www.silence-action.com Dom

    Scott Pilgrim, je ne l’ai pas aimé pour des raisons bien particulières : d’une part je le trouve bien trop hétérogène, il ne se dégage pas suffisamment du matériau d’origine et d’autre part, le récit est complètement anémique, cet ado est amoureux d’une nana insipide, pour une raison alors inconnue et le film est une succession d’affrontements dans un style différent.

    The Green Hornet est classique oui, mais son humour est dévastateur, son rythme, effréné, et ses scènes d’actions époustouflantes. Et puis, on touche à la parodie, personne ne se prend au sérieux.

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    The Green Hornet j’ai pas réussi à trouver les blagues, quant à son rythme il n’y en a pas (hormis ne rien se passer) et les scènes d’actions sont foirées (surtout esthétiquement avec les ombres qui déconnent). Vivement Legend of the Fist. La parodie n’excuse pas la nullité.

  • http://www.silence-action.com Dom

    Franchement, je ne comprends pas venant d’une personne qui défend Detective Dee…

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    Dee écrase The Green Hornet, que ça soit au niveau critique ou spectateur, c’est un fait. Et puis bon les 3 n’ont rien de comparable 😉

  • http://www.silence-action.com Dom

    Non ils sont incomparables, quoi qu’on puisse les classer tout deux dans le catégorie large des divertissements ; mais voudrais-tu dire que l’avis d’une masse prévaut sur l’opposition minoritaire ?

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    Pilgrim et Hornet oui dans divertissements, Dee je pense pas. 2h de Chine ancienne ça plait pas forcément. Avec moi ça marche, mais par exemple on me ferait mater un film de 2h sur la Gaule bah je m’en crèverais les yeux.
    L’avis d’une masse ne prévaut pas sur l’opposition minoritaire, c’est un sophisme, mais un bon indicateur. Britney fait de la merde, Britney se vend, donc tout ce qui se vend est de la merde. Les mauvais films se vendent bien, Inception s’est bien vendu, Inception est donc une merde.
    C’est une logique erronée, mais quand tu vois que 20.000 personnes sont fans de la page « Inseption » — oui oui, avec un « S », tu te demandes s’ils n’ont pas juste été poussés à aimer grâce au battage, à Di Caprio et Cotillard la plus grande actrice de tous les temps.
    Si je précisais que Dee écrasait au niveau de la critique, c’est parce qu’elle est hétérogène et ce sont toujours les mêmes, alors que le public qui va en salles peut varier de tranche d’âge ou de catégorie sociale. Si la majorité des films qui sortent en salles nécessitent un QI de poule d’eau ça n’est pas pour satisfaire les CSP+, mais bel et bien majoritairement les enfants ou les attardés (je précise majoritairement, car des gens intelligents aiment les films pour enfants, comme Marvelll par exemple 😆 ).

  • http://marvelll.fr Marvelll

    « Dee je pense pas« , mais arrête, c’est complètement loufoque et peu crédible: c’est du pur divertissement! On apprend pas grand chose quand on sort du film. C’est un peu comme Troie, là où il y avait un bon matériau de départ, le réalisateur le sculpte et foire complètement son coup et ne fait qu’en produire un divertissement ultra populaire et complètement foireux. J’ai eu la même impression en sortant de Dee que Troie…

    « Et puis, on touche à la parodie, personne ne se prend au sérieux« , c’est drôle parce que cet argument est encore plus puissant pour Scott Pilgrim qui est une vraie parodie tandis que The Green Hornet, pas vraiment.

    « il ne se dégage pas suffisamment du matériau d’origine« , ben je suis en train de lire le comic là et franchement, c’est une adaptation réussie, très fidèle et puis si se dégager du matériau d’origine pour faire de la merde comme Superman, Daredevil, Elektra ou les Quatre Fantastiques, merci bien.

    Les seuls adaptations de comics sont ceux qui ont réussi à garder le charme du comic/livre : 300, Watchmen, Kick Ass, Scott Pilgrim et j’en passe.

    « The Green Hornet j’ai pas réussi à trouver les blagues, quant à son rythme il n’y en a pas (hormis ne rien se passer) et les scènes d’actions sont foirées (surtout esthétiquement avec les ombres qui déconnent). »
    Je suis d’accord deux fois sur trois . Pour les blagues (je n’ai pas beaucoup rigolé) et le rythme (ça devient très chiant vers le milieu, il se passe rien de rien), The Green Hornet est vraiment moyen mais par contre pour la scène d’action finale, il en vaut le détour quand même.

  • http://marvelll.fr Marvelll

    « C’est une logique erronée, mais quand tu vois que 20.000 personnes sont fans de la page « Inseption » — oui oui, avec un « S » »

    Qui sait, ils ont peut être cru que c’était la vraie traduction française 😆

    « mais bel et bien majoritairement les enfants ou les attardés (je précise majoritairement, car des gens intelligents aiment les films pour enfants, comme Marvelll par exemple 😆 ). »

    Ben quand c’est bien foutu comme Ga’Hoole moi, j’aime !!

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    On apprend pas grand chose parce que le narrateur suppose que le spectateur en connait suffisamment. C’est pas un film pour t’apprendre l’histoire de la Chine, mais une enquête avec des coups de tatanes. Et C’EST PAS UN DIVERTISSEMENT QUAND ON SE FAIT CHIER.

    Oui la scène finale de Green Hornet est réussie, mais bon le reste est supra casse burnes. Ah non si y’a une machine à café de l’an 3000 et un chinois qui fait des cappuccinos en 3D. Quand l’imaginaire de Gondry rentre en ébullition on est ébullitionnés. 😐

  • http://marvelll.fr Marvelll

    « Et C’EST PAS UN DIVERTISSEMENT QUAND ON SE FAIT CHIER. » donc tu avoues t’être fait chier devant Detective Dee?

  • http://www.slashershouse.com Mr_Mechant

    Mais non pas moi, toi, Dom et ma femme, espèce de poney transgénique. 😆

  • http://marvelll.fr Marvelll

    Laisse mes gènes où ils sont, ils t’ont rien fait pardi 😆

  • http://www.silence-action.com Dom

    J’ai pas dit que je m’étais fait chier, j’ai dit que je n’avais pas apprécié le film et que je n’ai pas pu plonger en son coeur, la faute à sa direction artistique désastreuse sur le plan numérique (et ces foutues bastons).
    Voilà, j’abandonne cette conversation, trop d’encre coule sur ce film !
    Adieu !!!

  • Sullivan

    J’ai bien apprécié ton article sur « Détective Dee », car il relate en substance ce que j’ai ressenti de mon côté en le visionnant ce soir en Blu Ray (je n’étais pas allé le voir en salle). Ce qui me tue, ce sont toutes ces critiques positives compilées sur allociné… Il paraît évident que certains de ces journalistes ne connaissent rien au ciné HK, et surtout, qu’ils ne savent pas quoi penser du film. On leur a dit que Tsui Hark a été le pape à Hong-Kong pendant de nombreuses années, que sa filmo est dantesque (ce qui est vrai) et hop, ils se disent qu’ils ne prennent pas trop de risque à crier au génie à la moindre de ses productions. Sauf que là, il y a méprise. Car même si le film possède de réelles qualités, les effets spéciaux et les combats (même s’ils portent la marque Sammo Hung) sont à placer sous le signe du ratage total. Et c’est un comble pour une superproduction à 130 millions de HK$ !

  • http://marvelll.fr Marvelll

    Clap, clap, Sullivan. Je suis parfaitement d’accord avec toi sur ce point de vue. D’ailleurs un même film à venir prochainement en salles souffre des mêmes défauts. Je parle de True Legend.

    Puis bon Tsui Hark, même s’il a fait des bons films, il a aussi fait un paquet de daubes surtout aux States. Et ça, les journalistes ont tendance à l’oublier.