Critique du Baron : Punch Club

Viens tâter de mon poing !

Fiche

TitrePunch Club
ÉditeurtinyBuild Games
DéveloppeurLazy Bear Games
Plate-formeAndroid, iOS, Microsoft Windows, Mac OSDate de sortie08 / 01 / 2016
GenreRPG, StratégieTesté surMicrosoft Windows

Image du jeu vidéo Punch Club présentant un combat

Critique

Profitant des soldes, j’ai craqué sur un jeu qui m’avait fait de l’œil il y a déjà quelques mois : Punch Club.

Punch Club, c’est quoi ?

C’est un jeu mélangeant de la gestion à la Sims avec des fonctionnalités à la RPG. Pour le coté Sims, c’est la gestion de plusieurs barres (vie, faim, humeur et énergie) qui est mis en avant. La barre de vie représente votre santé (vos points de vie) durant les combats. La barre d’humeur concerne votre motivation pour vos entraînements et les barres de faim et d’énergie sont liées. Tout simplement : lorsque vous avez faim, vous ne réaliserez plus aucune action. Lorsque vous êtes fatigué, même chose.

Pour le RPG, c’est assez simple. Lorsque vous remportez des combats, vous gagnez des points à répartir selon quatre voies. Une voie principale pour obtenir les premiers coups et pour débloquer les voies suivantes qui ont un lien avec la Force (Voie de l’ours), l’Agilité (Voie du tigre) et l’Endurance (Voie de la Tortue).

La force vous permet de mettre de grosses mandales aux adversaires mais touche peu. L’agilité vous permet d’esquiver les coups plus souvent, de toucher plus facilement mais les dégâts sont un peu réduits. L’endurance vous permet de mieux bloquer les coups adverses et d’obtenir plus de régénération d’énergie en combat. Il vous faudra faire un choix entre ses trois caractéristiques car vous ne pourrez toutes les augmenter en même temps de façon équilibrée.

Durant les combats, vous allez pouvoir choisir vos propres coups et défenses avec des modificateurs. Vous pouvez obtenir jusqu’à un maximum de cinq slots. Il va donc falloir bien choisir selon les adversaires que vous affrontez. Rester dans la même configuration d’attaque ne vous fera que du tort. Vous ne serez d’ailleurs que spectateur de votre combat. Vous choisissez vos coups et c’est tout. Mais regardez bien vos combats. Vous pourrez trouver des failles chez l’adversaire et pourriez en profiter !

Le mélange se fait bien même si on prend beaucoup de temps entre les séances de boulot, d’entraînement et de combat. Car oui, il va vous falloir du pognon pour pouvoir vous acheter du matos pour pouvoir mieux vous entraîner, ou bien pour manger. Mais cet argent, vous l’aurez en travaillant et notre perso lui, n’aime pas travailler donc vous allez perdre en jauge d’humeur et du coup, vos entraînements ne seront pas aussi performants. Il va donc falloir bien jongler !

Comme tout bon RPG qui se respecte, vous avez une histoire. Elle reprend des grands classiques du cinéma donc, autant vous dire, vous n’allez pas être étonné par les événements. Malgré tout, on sourit face à toutes les références qui ont été incrustés (Fight Club, Tortues Ninja, Rocky, etc.). D’ailleurs, selon vos choix, vous pourrez obtenir des péripéties qui n’auront aucune influence pour la fin du jeu mais qui vous feront découvrir un aspect que vous n’avez peut-être pas vu dans votre première partie.

Les graphismes et les musiques m’ont ramené en enfance car tout est dans un style rétro que j’affectionne particulièrement. Pourtant, un truc que j’avais du mal à supporter dans le rétro est clairement mis dans ce jeu : la répétition de la musique… Au début, on est envoûté. A la fin, on en peut clairement plus de cette musique. Il y en a d’ailleurs peu. Une dizaine tout au plus.

Par , le29 juin 2016.

Image du jeu vidéo Punch Club présentant l’entraînement

Conclusion

En soi, Punch Club est un bon jeu pour passer un bon moment (entre 15h à 20h) mais ne révolutionne en rien le genre. Ce jeu a été réalisé par une équipe indépendante (Tiny Build) qui mérite tout de même des applaudissements pour un jeu bien réalisé. Vous pouvez trouver ce jeu sur PC, IOS et Android.

+

  • Graphismes et musiques rétro…
  • L’histoire amusante…
  • Mélange bien réalisé entre SIMS et RPG.

  • … mais la musique vous donne mal au crâne !
  • … mais trop courte !
  • Un peu trop répétitif en soi.
7/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (12 articles)

Un geek sur les jeux vidéos depuis le Gameboy quand il eut 3 ans, a continué au point de faire des overdoses sur tous les genres de jeu. A même travaillé dans diverses grandes enseignes de vente vidéo ludique pour vous dire à quel point il a besoin de sa dose !

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Hum, je ne connaissais pas du tout ce jeu et je viens de voir qu’il est dispo sur Android pour deux euros. Ton test et l’ambiance très retro m’ont donné envie, je vais aller le prendre 😀 Il a intérêt à être aussi bien que tu le dis !

    • Sieghield

      Alors ? Maintenant que ça fait un mois que tu as fait ce commentaire, tu en penses quoi ?

      • Toujours pas pu y jouer, la faute à Final Fantasy Brave Exvius. Je suis totalement accro…

  • Martine Pompon

    J’aime bien le graphisme rétro de Punch Club également et je compte bien l’essayer ! La version PC semble pas mal… Je m’adonne souvent à des jeux en ligne dans lesquels on a droit à des graphismes rétro et très colorés. En ce moment, je joue à Bubble Adventure et je trouve le décor attirant, tout comme celui de Punch Club. 🙂