Cloak and Dagger : Freeform commande une série Marvel

On n’arrête plus Marvel à la télévision… Après les séries estampillées SHIELD et Marvel Knight, voici un nouveau venu : Cloak and Dagger, connus en France sous le nom de La Cape et l’Épée.

Cloak and Dagger n’est pas le nom à rallonge d’un super-héros, mais de deux, Cloak (la Cape) et Dagger (l’Épée). Respectivement, Tyrone Johnson et Tandy Bowen. La Cape est un afro-américain qui peut se téléporter et créer un portail vers une dimension obscure avec l’aide de sa cape, tandis que l’Épée est une athlète blanche (et blonde, c’est important, ça !) pouvant créer des lames de lumière avec ses doigts. Comme les Sith, toujours par deux, ils vont. Dans les rayons des libraires, ils ont eu droit à plusieurs séries et apparaissent souvent chez Spider-Man ou les X-Men. En résumé, des super-héros secondaires, mais suffisamment intéressants. Le filon idéal pour une série.

L’annonce de la série n’est pas vraiment une surprise, car ça fait un moment qu’on en entendait parler. Aujourd’hui, Variety a annoncé que la chaîne Freeform avait directement commandé la série (même pas de pilote).

Par contre, avant de vous enflammer, je précise qu’il s’agit d’une série destinée aux adolescents. Déjà, Freeform est le nouveau nom de la chaîne ABC Family (qui appartient justement à Disney, on reste entre nous). Elle s’est popularisée en produisant des shows pour les adolescents, s’éloignant de son premier public visé, les enfants (d’où, sans doute, le renommage). Ses shows les plus populaires sont Pretty Little Liars, Switched at Birth et Shadowhunters (visible en France sur Netflix, pour info – vu les notes désastreuses, je ne me suis même pas risqué). Je vous imagine déjà en train de reculer petit à petit. Au moins, vous serez prévenus. Je pense qu’ils vont essayer de concurrencer la série Flash.

Bref, le synopsis parle d’une histoire d’amour entre deux adolescents issus de deux milieux très différents (le classique, mais toujours efficace style Romeo et Juliette) qui se retrouvent avec des super-pouvoirs. Bref, des merdes leur tombent dessus et ils se rendent compte qu’ils sont mieux à les affronter ensemble. Et si en plus, on peut fricoter, c’est parfait !

Cloak and Dagger en action (enfin, surtout Dagger).

Advertisements
A propos de l'auteur : (2829 articles)

Fou de cinéma depuis qu’il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.