Critique : NWA: Straight Outta Compton

N’aimant guère le rap, je pensais m’ennuyer devant N.W.A: Straight Outta Compton. Surtout que ça dure 2h27, mais pas du tout. À la place, un gros kif.

Advertisements