Critique : Blue Valentine

Le film marque, non le mot est trop faible, il traumatise en nous livrant un portrait sans tabou d’une histoire d’amour jouant sur le temps…

Advertisements