Critique : Killer Joe

Le grand retour du réalisateur William Friedkin se fait avec Killer Joe. Il faut dire que le bonhomme ne s’est jamais démarqué hormis sur deux fulgurances qu’il a signé coup sur coup : French Connection et L’Exorciste.

Critique : The We and the I

The We and the I, littéralement Le Nous et le Je. Derrière ce joli titre se cache une excellente idée. Michel Gondry, réalisateur du très estimé The Green Hornet et du magnifique Eternal Sunshine of the Spotless Mind veut nous parler du comportement changeant de l’Homme et de la Femme, nous ne réagissons pas pareil selon que nous sommes seuls (le Je) ou en groupe (le Nous).