Critique : 127 Heures (127 Hours)

Critique de 127 Heures de Danny Boyle, le mec qui aime bien les films un peu barrés, avec James Franco, l’illustre fils du bouffon vert.

Advertisements