Critique : Recherche bad boys désespérément

Ça faisait une paye que je n’avais pas foutu les pieds au cinéma (plus d’une semaine en tout cas et pour un boulimique comme moi, c’est monstrueux) et comme retour, je n’ai pas choisi le meilleur.

Advertisements