Critique : Split

Deux arguments pour Split : un pitch pour le moins excitant (un schizo avec 23 personnalités enlève trois ados) et James McAvoy dans le rôle du kidnappeur.

Advertisements