Critique : Get on Up

Ce film ne me disait rien jusqu’au jour où j’ai découvert le nom du réalisateur : Tate Taylor (La Couleur des sentiments). Il ne m’en fallait pas plus.

Advertisements