American Gods : le roman de Neil Gaiman adapté en série par Bryan Fuller

American Gods. Il n’y a pas à dire, ça, c’est un nom qui claque ! C’est surtout le titre du roman de ce fucking genius de Neil Gaiman (Sandman, Stardust, Coraline). L’histoire ?

À peine sorti de prison, Ombre rencontre Voyageur, un personnage intrigant. Dieu antique, comme le suggèrent les indices énigmatiques qu’il sème à longueur de temps, fou furieux ou bien simple arnaqueur ? En quoi consiste le travail qu’il propose à Ombre ? En acceptant d’entrer à son service, ce dernier plonge au cœur d’un conflit qui le dépasse, opposant héros mythologiques de l’Ancien Monde et nouvelles idoles profanes de l’Amérique. Mais comment savoir qui tire véritablement les ficelles : ces entités légendaires saxonnes issues de l’aube des temps ou les puissances du consumérisme et de la technologie ? À moins que ce ne soit le mystérieux M Monde.

Bandant comme synopsis, non ? Ce projet a longtemps été envisagé comme série. Ça a même failli se faire du côté de chez HBO avec Tom Hanks et Gary Goetzman. Finalement, c’est Starz qui rafle la mise avec le créateur des séries Hannibal et Pushing Daisies, Bryan Fuller, et le créateur de Kings, Michael Green. La chaîne vient d’annoncer que la série a été commandée. Par contre, pour savoir le nombre d’épisodes, on repassera.

Voici des concept arts de la série partagée par Bryan Fuller. On peut même voir un dieu sur son cheval sur la première. Ça s’annonce sacrément bandant, non ? Encore plus quand on voit la qualité de la série Hannibal. D’ailleurs, faudrait que je me mette à la saison 3.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2817 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.